Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le massif de l'Uturuncu vue de la vallée Quetena - photo Oregonstate.edu

Le massif de l'Uturuncu vue de la vallée Quetena - photo Oregonstate.edu

Un réservoir massif d'eau a été découvert sous le volcan dormant Uturuncu dans la Andes Boliviennes.

Cette découverte fait suite à une étude par Jon Blundy de l'Université de Bristol / UK et ses collègues d'une importante " anomalie ", connue comme le corps magmatique d'Altiplano-Puna, de 15 km., ralentissant les vagues sismiques et conduisant l'électricité contrairement au magma environnant.

Des anomalies avec une conductivité similaire non expliquée ont été découvertes sous d'autres volcans : le Mont St Helens aux Etats-Unis et la zone volcanique de Taupo en Nouvelle-Zélande.

Champ fumerollien actif proche du sommet de l'Uturuncu - photo Albert Backer 2013

Champ fumerollien actif proche du sommet de l'Uturuncu - photo Albert Backer 2013

Sans entrer dans les modalités de l'étude, que nous apprend cette découverte ?

- La quantité d'eau découverte est similaire à celle des plus grands lacs d'eau douce terrestre, le lac supérieur ou le lac Huron. Mais cette eau est mélangée à de la roche fondue à des températures de 950 -1.000°C ... et donc impossible à extraire.

- Elle a permis d'enrichir le basalte du manteau pour former des andésites.

- Ces grandes quantités d'eau en profondeur sont peut-être la source des océans actuels ... et notre planète serait habitable parce que cette eau est remontée à la surface, plutôt qu'arrivée avec des comètes ou des astéroïdes riches en glace.

- Cette eau est l'un des composants volatiles dissous dans le magma, qui provoque les éruptions volcaniques. «  Dissoute à moindre profondeur où la pression est plus faible, elle se présente sous forme de bulles, ce qui finit par une éruption explosive » nous dit Blundy. Dans le futur, mieux comprendre comment l'eau peut déclencher des éruptions pourrait aider les volcanologues à mieux interpréter l'activité sismique, et améliorer les prévisions.

 

Sources :

 - Earth and Planetary Science Letters - Giant magmatic water reservoirs at mid-crustal depth inferred from electrical conductivity and the growth of the continental crust. - Laumonier M, Gaillard F, Muir D, Blundy J, Unsworth M. - link

- Global Volcanism Program – Uturuncu 

Commenter cet article

Lacoste 15/11/2016 12:43

Bonjour, merci pour cet article ! Savez-vous quelle est la superficie de ce lac ? Merci !

Bernard Duyck 15/11/2016 16:52

L'article scientifique ne le mentionne pas. Désolé.

Articles récents

Hébergé par Overblog