Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cerro Hudson : les glaces du sommet sont recouvertes de cendres après l'éruption de 2011 - doc. La Angostora digital.

Cerro Hudson : les glaces du sommet sont recouvertes de cendres après l'éruption de 2011 - doc. La Angostora digital.

Comme signalé sur les réseaux sociaux le 2 décembre, le Cerro Hudson /Chili est passé au niveau d'alerte amarillo, suite à une augmentation de la sismicité. Le nombre de secousses a augmenté depuis quelques mois et en novembre, un séisme hybride, en relation avec la fracturation de roches et la circulation des fluides, et du trémor ont été enregistrés. Une zone de sécurité de 3.500 m de rayon a été instaurée.

 

Le Cerro Hudson, éloigné de tout, couvert de glace, n'a été reconnu comme volcan qu'après l'éruption de 1971, de VEI 3 . Ce stratovolcan doit son activité à la subduction de la plaque Nazca sous la plaque sud-Américaine. Il couvre 300 km², et sa caldeira de 10 km de large est drainée au travers d'une échancrure sur le bord nord-ouest, qui a donné des coulées de boue.Sa plus violente éruption connue au 20° siècle date de 1991, et est qualifiée d'un VEI 5.

 

Source : Sernageomin

Morphologie du sommet de l'Hudson - in GVP / Courtesy of José Naranjo.

Morphologie du sommet de l'Hudson - in GVP / Courtesy of José Naranjo.

Au Kilauea, après l'épisode du 29.11, une large portion de la paroi de l'évent Halema'uma'u s'est effondrée le 2 décembre à 6h58, engendrant un petit épisode explosif, et des expulsions ds spatters. La déflation se poursuit, et le niveau du lac de lave , peu changeant,et le trémor fluctuent en fonction des variations du spattering.

La semaine passée, le ratio d'émission de dioxyde de soufre a varié au sommet entre 2.300 et 6.600 tonnes/jour.

 

La coulée 61g continue d'entrer dans l'océan à Kamokuna, alimentée par un un petit breakout situé sur le pali. Les autres breakouts restent actifs et alimentent une coulée vers l'est.

Source : HVO

Halema'uma'u - la flèche indique la portion de paroi qui va connaître un effondrement - photo HVO 02.12.2016

Halema'uma'u - la flèche indique la portion de paroi qui va connaître un effondrement - photo HVO 02.12.2016

Les fortes pluies, produites par une tempête tropicale et l'ouragan Otto, ont légèrement modifié l'aspect du sommet du volcan Irazu, au Costa Rica. Les eaux ont rempli trois lacs et une petite cascade tombe dans le cratère principal.

Sur la terrasse fluviale Playa Hermosa, située entre deux cratères, un lac de 1,2 m. de profondeur et d'un volume de 90.000 m³ s'est formé ; le second lac occupe le cratère Diego de la Haya et un troisième s'est formé hors du parc. Ces lacs saisonniers disparaîtront par évaporation. L'accumulation de matériaux volcaniques transformés par l'activité fumerollienne empêche le drainage naturel et favorise l'accumulation d'eau. Des glissements de boue se sont aussi produits dans le cratère principal.

Source : Ovsicori

Irazu - nouveau lac du aux pluies, la profondeur est mesurée par le personnage et sa température par la caméra thermique ; à gauche en bas, vue sur le cratère principal  - doc. Gino Gonzalez-llama / Twitter

Irazu - nouveau lac du aux pluies, la profondeur est mesurée par le personnage et sa température par la caméra thermique ; à gauche en bas, vue sur le cratère principal - doc. Gino Gonzalez-llama / Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog