Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bogoslof - photo David Fisher  / AVO / 18.01.2017  12h

Bogoslof - photo David Fisher / AVO / 18.01.2017 12h

Au Bogoslof, l'éruption du 22 janvier vers 14h09 AKST / 23h09 UTC a été détectée par le réseau de détection des éclairs, en absence de données sismiques interprétables suite aux forts vents de tempête. Un satellite a repéré un nuage volcanique atteignant plus de 9.000 mètres et se déplaçant vers le nord. Le code aviation est revu au rouge et le niveau d'alerte volcanique à Warning.

Source : AVO

Reventador - 22.01.2017 / 6h31 - photo Seguridad Ecuador

Reventador - 22.01.2017 / 6h31 - photo Seguridad Ecuador

En Equateur, l'activité du Reventador se maintient à un niveau élevé.

Au niveau sismicité, on dénombre en 24 heures, 3 épisodes de trémor d'émission, 4 de trémor harmonique, 25 séismes LP et 32 explosions.

Le volcan étant découvert, l'observation d'un panache peu chargé en cendres a été possible, se déplaçant vers le nord.

Source : IGEPN

Erta Ale - anomalie thermique au  22.01.2017 / 22h45 - doc.Mirova MODIS

Erta Ale - anomalie thermique au 22.01.2017 / 22h45 - doc.Mirova MODIS

L'anomalie thermique détectée par Mirova au volcan Erta Ale depuis le 18 janvier se maintient à un niveau très élevé : l'indice énergétique a été compris le 22 janvier entre 5.882 MW et 7.368 MW, après une pointe le 21 janvier à 13.434 MW.

Sur l'image Sentinel du 19 janvier, on voit bien le débordement de lavesuivant le bord de la caldeira.

Sources : Mirova & Sentinel

Erta Ale - débordements du lac de lave des 18 et 19 janvier 2017 - image Sentinel Hub 19.01.2017

Erta Ale - débordements du lac de lave des 18 et 19 janvier 2017 - image Sentinel Hub 19.01.2017

En août 2016, une équipe de scientifiques a utilisé un drone équipé d'un sonar pour mesurer la profondeur de la laguna Caliente du Poas. A cause de l'acidité du lac, sa propulsion était assurée par un moteur aérien de 350 W, lui donant une vitesse de 3 km/h. ; il étéit autonome, en raison d'une visibilité non garantie suite aux émanations de gaz.

Quelques mesures : ph des eaux acide 0,5 – température : 55°C -surface du lac : 72.387 m² – volume 974.207 m³. La profondeur du lac, de 30 mètres environ, les couches de soufre accumulées au fond, les fumerolles subaquatiques, sont responsables en grande partie de la couleur grise du lac.

Sources : Ovsicori & VSF / Volcanes Sin Fronteras

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog