Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Arequipa, la Ciudad blanca  - cathédrale basilique - photo kudoybook

Arequipa, la Ciudad blanca - cathédrale basilique - photo kudoybook

Arequipa, deuxième ville du Pérou, est dynamique, et animée le jour comme la nuit, contrastée entre le coeur historique et la modernité des nouveaux quartiers. Située à 2.300 mètres d'altitude, la ville compte plus de 300 jours d'ensoleillement par an.

Cette luminosité et les édifices de pierre blanche lui ont valu son nom de "Ciudad blanca", "la ville blanche".

Le centre historique d'Arequipa, classé au Patrimoine de l'Unesco

Le centre historique d'Arequipa, classé au Patrimoine de l'Unesco

Arequipa , qui s'est développée le long de la Quebrada El Guarangal sur le flanc sud du Misti, vit maintenant sous la menace de coulées pyroclastiques et de lahars qui pourraient emprunter ce drainage.

La ville s'est d'ailleurs édifiée sur les dépôts de cendres et les lahars de l'éruption sub-plinienne du Misti, il y a environ 2.000 ans.

 

Arequipa avec deux de ses trois volcans : le complexe Chachani à gauche, et El Misti, à droite

Arequipa avec deux de ses trois volcans : le complexe Chachani à gauche, et El Misti, à droite

Arequipa, cité doublement volcanique, est construite avec les pierres volcaniques d'un volcan, sur les retombées d'un autre volcan.

La cité possède de nombreux immeubles construits avec une pierre volcanique blanche. Cette pierre, le sillar, est un tuff volcanique produit par le volcan Chachani, maintenant éteint, durant le Pléistocène.

Un bel exemple de cette architecture est donné par les arches du "Mirador de Yanahuara", d'où on peut contempler la cité blanche et El Misti.

Aréquipa - le Mirador de Yanahuara, en "sillar" - on aperçoit, entre les arches, un des flancs du Misti - photo Joël Tekv

Aréquipa - le Mirador de Yanahuara, en "sillar" - on aperçoit, entre les arches, un des flancs du Misti - photo Joël Tekv

Arequipa - la compania - photo wampuperu

Arequipa - la compania - photo wampuperu

Aréquipa - détail sur les sculptures d'un porche  - photo Antipode au Pérou.

Aréquipa - détail sur les sculptures d'un porche - photo Antipode au Pérou.

Arequipa - le massif du Chachani  - C : Nevado Chachani - CN : Cerro Nocarane - P : Cerro Los Peñones- PP : Pampa de Palacio - document Oregonstate Univ.

Arequipa - le massif du Chachani - C : Nevado Chachani - CN : Cerro Nocarane - P : Cerro Los Peñones- PP : Pampa de Palacio - document Oregonstate Univ.

Le Nevado Chachani est un complexe s’étendant sur 360 km² et composé de trois entités structurelles principales :

- le Cerro Nocarane (CN) daté du pré-holocène, et le Cerro LosPeñones (CP) au nord

le Nevado Chachani (C), au centre

la Pampa de Palacio (PP), au sud.

Les deux derniers éléments érodé par les glaciers.

 

La plus grande période d’activité se rapporte au néogène et au quaternaire, incluant trois émissions d’ignimbrites :

- l’Ignimbrite La Joya – 20 km³ , 4,87 Ma

- l’ignimbrite de l’aéroport d’Arequipa – 18 km³, 1,6 Ma

- les dépôts de ponces Yura – 1,5 km³ , 1,02 Ma .

La coulée d’ Añashuayco, longue de 18 km., a été érodée par les eaux et présente cette ignimbrite blanche extraite avec des outils rudimentaires dans différentes carrières.

La carrière d’Huayco est aussi célèbre pour son sillar rose, rare et par conséquent de prix plus conséquent.

 La zone sommitale du Nevado Chachani - photo Summitpost

La zone sommitale du Nevado Chachani - photo Summitpost

  Arequipa - photo du haut, les ignimbrites exploitées du canyon d'Añashuayco - photo Scribd -- photo du bas, les ignimbrites blanches et roses, surmontées d'une couche de débris - photo Adri Noort / Panoramio
  Arequipa - photo du haut, les ignimbrites exploitées du canyon d'Añashuayco - photo Scribd -- photo du bas, les ignimbrites blanches et roses, surmontées d'une couche de débris - photo Adri Noort / Panoramio

Arequipa - photo du haut, les ignimbrites exploitées du canyon d'Añashuayco - photo Scribd -- photo du bas, les ignimbrites blanches et roses, surmontées d'une couche de débris - photo Adri Noort / Panoramio

Sources :

- Global Volcanism Program – Nevado Chachani – link

- Global Volcanism Program - El Misti - link

- Chachani volcano- Oregonstate univ. - link

- Entidades del geosistema de las canteras de sillar de
Añashuayco, en Arequipa - Geosystem Entities of the Seat of the Quarry Añashuayco, in Arequipa - by Héctor Palza Arias-Barahona, Carlos César Trujillo Vera,Jenny Zenteno Machaca - link

    Commenter cet article

    Articles récents

    Hébergé par Overblog