Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Un groupe de microbes découverts récemment dans les sédiments d'un champ hydrothermal pourrait appartenir à la lignée d'où nous avons évolué.

 

Notre Terre date d'environ 4,5 milliards d'années, et la vie de peu de temps après. Longtemps les êtres vivants ont appartenu à deux domaines: les bactéries et les archées, des monocellulaires microscopiques. Ce fut un statu quo durant au moins 1,7 milliards d'années, puis les eucaryotes, très différents s'y sont joints. Les eucaryotes ont un génome plus grand, un noyau et des organites délimités par des membranes.

Les eucaryotes pourraient avoir été créés par la fusion hautement improbable entre les membres des deux autres domaines: une bactérie a trouvé sa place dans un archéon et est devenue une partie permanente de son hôte, lui fournissant une source profitable d'énergie et des voies d'évolution inaccessibles auparavant.

Une histoire d'origine probable pour les eucaryotes - Credit Nature Publishing Group

Une histoire d'origine probable pour les eucaryotes - Credit Nature Publishing Group

Jusqu'en 2015, l'archéon était peu connu. Une équipe de l'Université d'Uppsala a recueilli des échantillons de sédiments dans le "Château de Loki", un champ de cheminées hydrothermales situé entre le Groenland et la Norvège, entre l'Islande et Svalbard, à une profondeur de 2.300 mètres, sur la dorsale océanique arctique. L'analyse de l'ADN dans l'échantillon a permis d'identifier un nouvel archéon, appelé Lokiarcheota, un proche parent vivant de tous les eucaryotes.

On en a trouvé d'autres dans le Parc National du Yellowstone, dans une source chaude en Nouvelle-Zélande, ou encore des évents marins profonds près d'une île Japonaise.

Près de Loki castle - doc. R.B. Pedersen / Centre for Geobiology University of Bergen

Près de Loki castle - doc. R.B. Pedersen / Centre for Geobiology University of Bergen

Près de Loki castle - doc. R.B. Pedersen / Centre for Geobiology University of Bergen

Près de Loki castle - doc. R.B. Pedersen / Centre for Geobiology University of Bergen

Situation du champ géothermal Loki

Situation du champ géothermal Loki

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/d_yqE7VlAyw" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Quatre grands groupes, Lokiarchaeota, Thorarchaeota, Odinarchaeota, et Heimdallarcheota, ont été distingués pour l'instant, faisant référence aux dieux nordiques (Loki, Thor, Odin, Heimdall), vivant dans le Royaume mythologique d'Asgard. Le panthéon nordique regroupe quelques 50 dieux Asgardiens ... les prochaines découvertes y puiseront leurs noms particuliers sans problèmes.

 

Le débat sur l'origine des eucaryotes reste entier, car si les microbes asgardiens possèdent des gènes soi-disant uniques aux eucaryotes, ils ne sont pas pour autant des eucaryotes eux-mêmes.

De plus, si on a trouvé leur ADN, on n'a toujours pas idée de leur aspect. Il est crucial de voir le fonctionnement des cellules, mais elles restent soit d'accès difficile dans des sédiments océaniques profonds, soit présentes en quantité infimes dans les environnements peu profonds.

Yellowstone national Park - Midway geyser basin / Grand Prismatic pool - un autre "nid" à archées. - photo © Bernard Duyck

Yellowstone national Park - Midway geyser basin / Grand Prismatic pool - un autre "nid" à archées. - photo © Bernard Duyck

Sources :

- The Atlantic - A Break in the Search for the Origin of Complex Life – link

- Pour La Science - Lokiarchaeon, un chaînon manquant entre archées et eucaryotes ? - link

- CNRS Le Journal – La révolution métagénomique – par JP Braly – link

- Nature communications - Discovery of a black smoker vent field and vent fauna at the Arctic Mid-Ocean Ridge -by Rolf B.Pederse & al – link

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog