Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le Sernageomin a relevé le niveau de l'alerte technique du volcan Lanin à jaune le 16 février à partir de 15h24 locale, suite à une succession de séismes VT / rupture de roches et trémor spasmodique / mouvements de fluides. Le premier essaim sismique a regroupé 59 évènements en 45 minutes. Si l'activité anormale persiste, on pourrait arriver à une déstabilisation du système volcanique.

Le stratovolcan Lanin - photo Flea

Le stratovolcan Lanin - photo Flea

Le volcan Lanin fait partie d'une chaîne volcanique s'étendant sur 60 km et qui inclut le Villarica et le Quetrupillan ; ce stratovolcan a connu à l'holocène des éruptions marquant son cratère central et des cratères de flanc. Aucune éruption n'a été documentée récemment ; le GVP date les trois dernières respectivement de l'an 90, 400 et 560.

La présence d'un glacier sommital en fait un volcan actif potentiellement dangereux, en termes de risques de lahars et coulées détritiques

Sources : Sernageomin & Volcanes de Chile.

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 16/02/2017 à 7h45, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 16/02/2017 à 7h45, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Au Piton de La Fournaise, faisant suite à la baisse survenue hier, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est de nouveau constant, se retrouvant à un niveau équivalent à celui du début de l’éruption.

Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée sous le sommet du Piton de la Fournaise. Aucune déformation significative n’est observée depuis quelques jours.
Les observations réalisées sur le terrain ce matin par les équipes de l’observatoire font état d’une activité se poursuivant principalement en "tunnels de lave". Seules quelques coulées de faibles extensions étaient visibles à une centaine de mètres en aval du cône éruptif .

Source : OVPF

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 16 Février (17h30 heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 16 Février (17h30 heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

A l'Etna , les 15 et 16 février ont été marqués par une activité explosive strombolienne au pittusidu du NSEC, et des émissions au niveau de celui de la Voragine. Les panaches étaient contrastés : foncé au NSEC, et clair à la Voragine.

Sources : INGV Catania & observateurs locaux.

 

Etna - explosions respectivement le 15.02 (à gauche) et le 16.02.2017 (à droite) - un clic pour agrandir - photos Turi CaggegiEtna - explosions respectivement le 15.02 (à gauche) et le 16.02.2017 (à droite) - un clic pour agrandir - photos Turi Caggegi

Etna - explosions respectivement le 15.02 (à gauche) et le 16.02.2017 (à droite) - un clic pour agrandir - photos Turi Caggegi

Etna - activité strombolienne du 16.02.2017 - photo Boris Behncke

Etna - activité strombolienne du 16.02.2017 - photo Boris Behncke

Etna - les panaches sommitaux, à gauche le NSEC et à droite la Voragine - webcam RadioStudio 7 - 16.02.2017 / 17h36

Etna - les panaches sommitaux, à gauche le NSEC et à droite la Voragine - webcam RadioStudio 7 - 16.02.2017 / 17h36

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog