Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le cône actif du Piton de La Fournaise - un personnage à gauche donne l'échelle - photo Imazpress

Le cône actif du Piton de La Fournaise - un personnage à gauche donne l'échelle - photo Imazpress

L’éruption débutée le 31 janvier 2017 à 19h40 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se maintient à un niveau d’intensité élevé. Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée sous le sommet du Piton de la Fournaise. Aucune déformation significative n’est observée depuis quelques jours.
Le contour du cône éruptif s'est refermé et l’essentiel de l’activité se fait désormais en tunnel de lave, à l'abri des regards. Les débits en surface sont de ce fait faibles, avec des estimations < à 1 m3/s d’après les données satellites de la plateforme HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand).

La coulée mesure environ trois kilomètres et se situe dans les Grandes Pentes. À 5 kilomètres de la Route nationale 2 et à 6 km de la mer. Ce front demeure inactif au seizième jour de l'éruption, signe d'un élargissement de la coulée.

Sources : OVPF & médias locaux

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 14 Février (16h heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 14 Février (16h heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

L'éruption du Bogoslof se poursuit, malgré une activité non significative ce 14 février, non détectée par les moniteurs sismiques et infrasoniques ; la vision du volcan par satellite était hier occultée par les nuages.

Les premières images microscopiques de la cendre émise le 31 janvier par le Bogoslof, récoltées à Dutch Harbor à l'est du volcan, montrent un matériau vésiculé, tantôt vitreux, tantôt riche en cristaux

Source : AVO

SEM image of volcanic ash from January 31, 2017 eruption of Bogoslof Volcano. This is a vesicular, glassy ash particle. The sample was collected in Dutch Harbor, ca. 60 miles to the east from the volcano by Ginny Hatfield. SEM image was acquired using JEOL JXA-8530f electron microprobe at the Advanced Instrumentation Laboratory of the University of Alaska Fairbanks.

SEM image of volcanic ash from January 31, 2017 eruption of Bogoslof Volcano. This is a vesicular, glassy ash particle. The sample was collected in Dutch Harbor, ca. 60 miles to the east from the volcano by Ginny Hatfield. SEM image was acquired using JEOL JXA-8530f electron microprobe at the Advanced Instrumentation Laboratory of the University of Alaska Fairbanks.

SEM image of volcanic ash from January 31, 2017 eruption of Bogoslof Volcano. This is a vesicular, crystal-rich ash particle. The sample was collected in Dutch Harbor, ca. 60 miles to the east from the volcano by Ginny Hatfield. SEM image was acquired using JEOL JXA-8530f electron microprobe at the Advanced Instrumentation Laboratory of the University of Alaska Fairbanks.

SEM image of volcanic ash from January 31, 2017 eruption of Bogoslof Volcano. This is a vesicular, crystal-rich ash particle. The sample was collected in Dutch Harbor, ca. 60 miles to the east from the volcano by Ginny Hatfield. SEM image was acquired using JEOL JXA-8530f electron microprobe at the Advanced Instrumentation Laboratory of the University of Alaska Fairbanks.

Au Sabancaya, les webcams renseignent des émissions intermittentes de cendres, et un code aviation orange. Le VAAAC Buenos Aires ne peut donner d'images satellites en raison de la couverture nuageuse.

Source : OVI - Ingemmet & VAAC Buenos Aires

 

L'Insivumeh confirme la poursuite de l'activité au Pacaya, avec l'avance d'une coulée de lave en direction nord-ouest. Elle mesure 20 mètres de large pour une cinquantaine de mètres de longueur, restant fonction de l'apport de lave à partir du cône intracratérique.

Source : Insivumeh – Bulletin spécial # 15-2017.

Pacaya coulée lave  - photo Berner Villela 14.02.2017 via Clima Guatemala / Twitter

Pacaya coulée lave - photo Berner Villela 14.02.2017 via Clima Guatemala / Twitter

 Pacaya  Vista desde San Miguel Petapa 14.02.2017 - photo  Noticias del Sur

Pacaya Vista desde San Miguel Petapa 14.02.2017 - photo Noticias del Sur

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog