Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 08.02.2017 / 17h19 TU - webcam OVPF Piton de Bert

Piton de La Fournaise - 08.02.2017 / 17h19 TU - webcam OVPF Piton de Bert

La tempête tropicale Carlos n'aura pas eu raison de l'éruption du Piton de La Fournaise.

Selon l'OVPF, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se maintient à un niveau d’intensité élevé, comparable à celui observé en début d’éruption (attention les valeurs plus élevées enregistrées sur les dernières 24h peuvent être influencées par le vent et la pluie qui perturbent les signaux).

Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée sous l’édifice du Piton de la Fournaise.
Concernant les déformations à long-terme, la tendance à une légère reprise de l’inflation de l’édifice semble se préciser. Ce paramètre sera à suivre et à confirmer ces prochains jours.

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 8 Février (17h heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre le 31 Janvier et le 8 Février (17h heure locale) sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

La tempête a empêché les observations de terrain, mais en revanche, le traitement des images satellites radar COSMO-SkyMed (réalisé par la plateforme OI2 – OPGC Clermont Ferrand) a permis de réaliser une cartographie de la coulée telle qu’elle était au 07 février.

Cette technologie et le traitement appliqué permettent de repérer les surfaces nouvellement recouvertes par les coulées et de s’affranchir de la présence de nuages. En contre partie, la résolution des contours restitués est inférieure à celle des traitements appliqués en photographies aériennes. La longueur des coulées de lave a atteint une extension de l’ordre de 2.800 mètres en huit jours ... soit à une vitesse relativement lente d'environ 15 mètres par heure et se situe dans les hauteurs des Grandes Pentes. Passé le Cassé des Grandes Pentes, la lave devrait accélérer.
Un survol réalisé au matin du 8 février par la section aérienne de gendarmerie et le PGHM confirme la position du front de coulée dans ce secteur.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - Contour de la coulée au 07.02.2017, déduit des images satellites radar COSMO-SkyMed. - doc. OVPF

Piton de La Fournaise - Contour de la coulée au 07.02.2017, déduit des images satellites radar COSMO-SkyMed. - doc. OVPF

A l'Etna, après quelques jours d'activité strombolienne animant la selle entre les deux cônes sud-est, celle-ci a évolué vers des émissions de cendres, fréquentes au matin du 8 février. Durant cette période active, le tracé du trémor n'a pas varié significativement.
 

Source : Boris Behncke et INGV Catania

Etna SEC - émissions de cendres le 08.02.2017 - photo Boris Behncke

Etna SEC - émissions de cendres le 08.02.2017 - photo Boris Behncke

Etna - tracé du trémor  au 09.02.2017 / 8h14 - doc. INGV Catania

Etna - tracé du trémor au 09.02.2017 / 8h14 - doc. INGV Catania

A Hawaii, le site Epic Lava nous propose une compilation de l'activité de la coulée 61g au cours des six derniers mois.

L'arrivée de la cascade de lave en mer à Kamokuna ne s'est pas modifiée ces derniers jours, et on a ne constate pas de signes de reconstruction du delta de lave existant auparavant.

 

Sources : HVO et EPIC LAVA

Hawaii / Kilauea / coulée 61g : la cascade de lave est toujours aussi bien alimentée au 08.02.2017 - photo HVO

Hawaii / Kilauea / coulée 61g : la cascade de lave est toujours aussi bien alimentée au 08.02.2017 - photo HVO

Une photo acquise par le satellite Earth observing-1 / Advanced Land Imager de la Nasa et illustrant les divers étages de végétation du Kilimandjaro, nous permet une bonne observation du cratère sommital ... mais aussi une confirmation de la diminution drastique de sa calotte glaciaire en quelque années.

Kilimandjaro - saisi par le satellite EO-1 Ali de la Nasa le 20.01.2017

Kilimandjaro - saisi par le satellite EO-1 Ali de la Nasa le 20.01.2017

Retrait des glaces au sommet du Kilimandjaro - dates indiquées sur les photos et shémas. - un clic pour agrandir Retrait des glaces au sommet du Kilimandjaro - dates indiquées sur les photos et shémas. - un clic pour agrandir

Retrait des glaces au sommet du Kilimandjaro - dates indiquées sur les photos et shémas. - un clic pour agrandir

Kilimandjaro - un spectacle de plus en plus difficile à contempler - photo Pierre Gondolff.

Kilimandjaro - un spectacle de plus en plus difficile à contempler - photo Pierre Gondolff.

Commenter cet article

frissaplus@hotmail.fr 10/02/2017 22:44

dios nos proteje todos

Articles récents

Hébergé par Overblog