Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'activité éruptive du Poas a augmenté progressivement depuis le 20 avril à 20h ... pour accumuler 31 heures d'activité le 22 avril à 5h. Elle se caractérise par une évaporation accrue de la laguna Caliente et un dégazage important dans la zone où existait le dôme, accompagnée d'une augmentation de l'amplitude du trémor.

 Poas - 22.04.2017 / 5h14 loc. - l'amplification fournie par les images de la webcam permet de voir le point d'émission des éruptions - RSN

Poas - 22.04.2017 / 5h14 loc. - l'amplification fournie par les images de la webcam permet de voir le point d'émission des éruptions - RSN

Poas - 22.04.2017 / 5h07 loc. - l'amplification fournie par les images de la webcam permet de voir le point d'émission des éruptions - RSN

Poas - 22.04.2017 / 5h07 loc. - l'amplification fournie par les images de la webcam permet de voir le point d'émission des éruptions - RSN

Au cours de la nuit du 21 au 22, les webcams ont capturé des images de l'incandescence et des hautes températures des matériaux éjectés. Des blocs et des cendres ont continué de s'accumuler dans le secteur de l'ancien dôme.

On relève ce 22 avril, un épisode éruptif à 01h16 locale, non visible sur le site. En journée, la sortie constante de gaz et cendres s'est faite avec un bruit fort de dépressurisation. A partir de 16h03, une autre éruption plus durable s'est produite, ainsi qu'à 22h12 cette nuit.

 

Sources : Ovsicori, RSN et Volcanes sin Fronteras

Volcanes Sin Fronteras -Cette vidéo a été enregistré par les Rangers du volcan Poas, dans lequelle on observe la sortie constante de gaz et de cendres avec un grand bruit de dépressurisation au départ de la nouvelle structure créée par l'accumulation des roches expulsées

Eruption du 22 avril 2017 à 22h12 , à la caméra thermique RSN: elle a duré 1 minute et projété des fragments incandescents dans le secteur du cratère actif et sur les parois est.

Update : L'explosion d'hier à 22:12 heures a détruit l'accumulation des blocs et des cendres à très haute température qu'il avait formé pendant les processus éruptifs survenus entre le jeudi 20 et vendredi 21 avril. Actuellement l'eau du lac intracratérique a réoccupé ce secteur, qui est indiqué en ligne pointillée blanche à l'image de la caméra thermique de la RSN.

Poas - 23.04.2017 -  En pointillé, le secteur détruit par l'explosion du 22.04 / 22h12 - Doc. RSN

Poas - 23.04.2017 - En pointillé, le secteur détruit par l'explosion du 22.04 / 22h12 - Doc. RSN

La surveillance du Fuego et de son voisin, l'Acatenango, montre qu'ils sont tous deux recouverts de neige, suite aux pluies constantes, et chutes de grêle et neige enregistrées sur la zone, en relation avec une cellule froide.

Peter Hahn, un lecteur assidu du blog , nous fait partager des images récentes prises par son beau-frère Guatémaltèque ; nous les en remercions.

Survol du Fuego et de l'Acatenango aux sommets enneigés - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Survol du Fuego et de l'Acatenango aux sommets enneigés - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Cratère sommital de l'Acatenango rempli de neige - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Cratère sommital de l'Acatenango rempli de neige - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Sommet du Fuego - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Sommet du Fuego - photos 22.04.2017 via Peter Hahn

Ce phénomène, peu courant, n'est cependant pas exceptionnel, puisque des images d'archives nous montrent une situation similaire en 1974.

L'Acatenango, qui culmine à près de 4.000 mètres, reste une haute montagne soumise à des conditions extrêmes... il faut se rappeller les six randonneurs morts de froid en janvier 2017 dans des conditions de blizzard.

Le Fuego en éruption vu depuis le sommet de l'Acatenango le 22.04.2017 - Vía Vive tu Foto. - Clima Guatemala

Le Fuego en éruption vu depuis le sommet de l'Acatenango le 22.04.2017 - Vía Vive tu Foto. - Clima Guatemala

Au Fuego, des explosions faibles à modérées, au rythme de 4 à 5 par heure, génèrent des panaches de cendres montant à 4.500-4.800 mètres asl. et s'accompagnent de retombées modérées, de sons de turbines qui durent de 2 à 5 minutes et d'ondes de choc provoquant des vibrations.

Durant la nuit, on peut observer des pulsions incandescentes à 150-300 mètres au desus du cratère

 

Sources ; Insivumeh et Conred

Sinabung - 22.04.2017 / 23h44 - photo endro Lewa

Sinabung - 22.04.2017 / 23h44 - photo endro Lewa

L'état du Sinabung se résume en une photo d'Endro Lewa : croissance et incandescence du dôme sommital, petit panache explosif et chute de blocs

Le dôme du Sinabung, où la lave visqueuse sort comme la pâte dentifrice de son tube - photo 21.04.2017 Endro Lewa

Le dôme du Sinabung, où la lave visqueuse sort comme la pâte dentifrice de son tube - photo 21.04.2017 Endro Lewa

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog