Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Déstabilisations de flanc des volcans ile de la Réunion  - Doc.Oehler069

Déstabilisations de flanc des volcans ile de la Réunion - Doc.Oehler069

Le Piton de La Fournaise sous toutes ses coutures

Une mission d'envergure de tomographie électrique prendra ses quartiers sur le Piton de la Fournaise, entre le 2 et le 21 mai 2017, avec pour objectif de mettre en images la structure superficielle de l'édifice jusqu'à 900 mètres de profondeur pour mieux comprendre les risques associés à un potentiel glissement.

C'est la première fois que le protocole sera testé en France : il a été expérimenté une seule fois auparavant sur l'Etna, en Sicile, durant l'année 2015. Un vrai challenge selon Aline Peltier, directrice de l'Observatoire volcanologique ... il faudra étendre sur le terrain des câbles pour permettre une imagerie 2D, via des électrodes espacées de 60 mètres. On y injectera du courant qui sera récupéré, en témoignant de la résistance de la roche.

Suite aux intrusions successives, la partie orientale du volcan est déstabilisée et a tendance à glisser de deux centimètres par an. Ce glissement est-il lié à une déstabilisation profonde de la structure ?

"C'est de première importe pour comprendre les risques associé à un potentiel glissement, comme cela s'est déjà produit par le passé, il y a 4500 ans" rappelle la directrice dans une interview à Imazpress. Un risque qui serait bien souvent "ignoré" dans un contexte de "volcanisme insulaire", comme c'est le cas sur l'île.

Source : Imazpress

Piton de la Fournaise - le site éruptif le 22.02.2017  -  photo OVPF

Piton de la Fournaise - le site éruptif le 22.02.2017 - photo OVPF

Le nom du cône formé lors de la dernière éruption.

Ce cône a été baptisé Piton Timize le 30 avril ...en référence au nom donné par les habitants de Grand Bassin au Pétrel noir de Bourbon, ou Fouquet noir / Pseudobulweria aterrima, dont les terriers de reproduction ont récemment été mis à jour, et classé en danger critique d'extinction. La symbolique est importante, l'éruption s'étant achevée au moment de l'envol des jeu,es pétrels noirs quittant les colonies de reproduction pour s'aventurer en mer.

Source : Clicanoo

Pétrel noir de Bourbon -  photo Fabien JAN -SEOR  / FabKacau / CC BY-SA 3.0

Pétrel noir de Bourbon - photo Fabien JAN -SEOR / FabKacau / CC BY-SA 3.0

Bulletin mensuel de l'OVPF / 02.05.2017

Sismicité

Au mois d’Avril 2017, l’OVPF a enregistré au total :

  • 32 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2 km de profondeur) sous les cratères sommitaux ;

  • 4 séismes profonds (> à 2 km de profondeur) ;

  • 343 effondrements (dans le Cratère Dolomieu et au niveau du rempart de l’Enclos Fouqué) ;

  • 22 séismes locaux (sous l’île, côté Piton des Neiges) ;

  • 2 séismes régionaux (dans la zone océan indien).

Déformation

Suite à l’accalmie observée en Mars, l’inflation (gonflement) de l’édifice a repris au mois d’Avril, mais à un taux plus faible que ceux observés en 2015-2016 et début 2017 (élongation de 0.1-0.2 mm par jour entre les stations de la zone sommitale, contre 0.5-1 mm lors des périodes d’inflation précédentes

Géochimie des gaz

  • Au niveau de la zone sommitale, les excès par rapport à l’atmosphère de CO2, H2S et SO2 restent globalement faibles.

  • Les concentrations en CO2 dans le sol mesurées au niveau des stations distantes de la Plaine des Cafres et au niveau du Gîte du volcan montrent une augmentation depuis le 28 Mars.

    Remarque : Si les concentrations d’espèces soufrées (H2S, SO2) au niveau du sommet du volcan restent très faibles, on remarque une nette augmentation des concentrations de CO2 diffus par le sol depuis fin mars 2017. L’augmentation est détectée à la fois dans le secteur distal (Plaine des Cafres) et proche (Gîte du volcan). A noter que suite à l'éruption de Février 2017, les concentrations au niveau du secteur distal étaient revenues à des niveaux de base, ce qui ne fut pas le cas des concentrations enregistrées en secteur proche.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier-27 Février 2017 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation au cours des douze derniers mois (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier-27 Février 2017 sont représentées en jaune). Est ici représentée une ligne de base (distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu du nord au sud (en noir les données brutes, en bleu les données lissées sur une semaine). Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Concentration en CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan entre Avril 2016 et Avril 2017 (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier-27 Février 2017 sont représentées en rouge). En bleu les données brutes, en rouge les données corrigées des effets de température. Les valeurs sont normalisées par rapport à la valeur maximale. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Concentration en CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan entre Avril 2016 et Avril 2017 (les éruptions du 26-27 Mai, du 11-18 Septembre 2016 et du 31 Janvier-27 Février 2017 sont représentées en rouge). En bleu les données brutes, en rouge les données corrigées des effets de température. Les valeurs sont normalisées par rapport à la valeur maximale. (©OVPF/IPGP)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog