Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Poas - 06.07.2017 - dégazage au niveau de deux évents et fumerolles sur le sol du cratère  - photo Blas Enrique Sanchez via R.van der Laat

Poas - 06.07.2017 - dégazage au niveau de deux évents et fumerolles sur le sol du cratère - photo Blas Enrique Sanchez via R.van der Laat

Au Poas, l'observatoire relève un abondant dégazage au départ de deux bouches actives, ainsi que des émissions de gaz sur tout le sol du cratère. Les panaches s'élèvent verticalement entre 200 et 600 mètres au dessus du plancher du cratère, puis sont dispersés de façon rasante par les vents dominants de l'ouest à sud. Une forte odeur de soufre est perçue à Cantón Central, Grecia, Zarcero, Naranjo. También en Heredia: Barva et San Rafael.

Cette activité a débouché sur une petite éruption le 6 juillet à 15h45 locale, accompagnée d'un panache à 400 mètres au dessus du cratère.

 

Source : Ovsicori

Poas - 06.07.2017 - dégazage au niveau de deux évents - photo Blas Enrique Sanchez via R.van der Laat

Poas - 06.07.2017 - dégazage au niveau de deux évents - photo Blas Enrique Sanchez via R.van der Laat

Au Sabancaya, malgré des annonces de l'OVI- Ingemmet d'un ralentissement d'activité du volcan, des images thermiques enregistrent des explosions et l'émission de quantités importantes de cendres.

 

Source : OVI - Ingemmet / Pérou

Sabancaya - explosion le 05.07.2017, respectivement à 20h09 et 20h 11 - caméra thermique OVI-Ingemmet
Sabancaya - explosion le 05.07.2017, respectivement à 20h09 et 20h 11 - caméra thermique OVI-Ingemmet

Sabancaya - explosion le 05.07.2017, respectivement à 20h09 et 20h 11 - caméra thermique OVI-Ingemmet

L'activité du mois écoulé au Villarica se caractérise par une augmentation remarquée lors d'une visite de terrain effectuée le 5 juin.Autour de la cheminée et sur les bords du cratère, des éclaboussures de lave et des dépôts sombres de cendres sont observables sur la couverture neigeuse.

Le séisme de magnitude 5,1 du 23 juin a perturbé la dynamique du Villarica : sur le sismographe récapitulatif (en bas à droite), la ligne rouge marquant l'amplitude moyenne du bruit sismique descend lentement , jusqu'à atteindre son niveau minimum dans les heures avant le séisme ; elle remonte à nouveau après le 23 juin, pour récupérer son niveau habituel. En parallèle, dans la nuit du 23 au 24 juin, les caméras ont enregistré une nette augmentation de l'intensité de l’incandescence du puits de lave.

Le 1° juillet au matin, la vigueur des explosions stromboliennes a augmenté, avec l'expulsion de spatters à 60 mètres au dessus du sommet vers 7h10 locale.

 

Source : Werner Keller / POVI

Villarica - récapitulatif en photos de l'activité durant le mois de juin - photo POVI / Werner Keller - un clic pour agrandir

Villarica - récapitulatif en photos de l'activité durant le mois de juin - photo POVI / Werner Keller - un clic pour agrandir

Les intempéries qui frappent le Guatemala ont engendré des lahars au Santiaguito et au Fuego.

Au Santiaguito, le lahar concerne le rio Cabello de Angel, affluent du rio Nima I ; il est large de 30 mètres, haut d'un mètre, et charrie beaucoup de matériaux fins et pâteux ainsi que des blocs de 50 cm à 1 mètres de diamètre.

Concernat le Fuego, le drainage concerné est la barranca Santa Teresa et le rio Mineral; c'est un lahar chaud, générant de la vapeur et qui charrie des sédiments fins, des arbres et des blocs d'un à trois mètres. La circulation est perturbée localement.

 

Source : Insivumeh

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog