Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sabancaya - 24.07.2017 - photo IG Peru

Sabancaya - 24.07.2017 - photo IG Peru

Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - panache de 4.200 mètres  - webcam OVI - Ingemmet

Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - panache de 4.200 mètres - webcam OVI - Ingemmet

Une éruption explosive du Sabancaya a produit ce 24 juillet à 8h25 un panache de cendres atteignant 4.500 mètres au dessus du cratère puis s'est dispersé sur 40 km en direction sud-sud-est, vers Huanca et Lluta.

Ce 25 juillet, à 6h47, une autre explosion a généré un panache de 4.200 mètres

L'IGP rapporte, pour la semaine du 17 au 23 juillet, une moyenne de 24 explosions par jour, valeur supérieure à la semaine précédente. La tendance est àla déflation , et le flux de SO2 atteint un max. de 2.692 tonnes/jour le 23.07.

Source : IG Peru

 Poas  -  21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

Poas - 21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

Au cours des dernières 24 heures, la sismicité du Poas est marquée par du trémor volcanique de très faible amplitude et de durée variable, et de quelques séismes VT associés à la rupture de roches ou un effondrement dans le volcan. L'émission de panache blanc-bleuté (gaz magmatiques et aérosols) est continue et persistante au niveau de la Boca Roja ; la Boca Azufreda de température inférieure émet de la vapeur d'eau , des gaz, et de d'abondantes particules jaunes de soufre natif. Le panache monte vers les 300 mètres au dessus du fond du cratère, et se déplace vers le sud-ouest, affectant le Parc National, Altura, Finca Inés, Cabuyal, Naranjo, San Ramón, Atenas, Esquipulas, Palmares, Cirrí, Grecia, Tacares, Ánimas, Alajuela, Guácima, San Pedro de Poás, Altura, Finca Inés, etc

Turrialba - émissions de SO2 et particules très fines relévées le 24 juillet 2017 - Doc. Ovsicori

Turrialba - émissions de SO2 et particules très fines relévées le 24 juillet 2017 - Doc. Ovsicori

Au Turrialba, la sismicité est marquée par du trémor volcanique d'amplitude modérée et de durée variable, et des séismes basse fréquence; cette activité est en relation avec les mouvements de fluides dans les conduits et fissures. Une émission passive d'un panache bleuté de vapeur d'eau, gaz et aérosols, monte à 200 mètres de hauteur affectant les zones du Parc National, San josé, Heredia et Alajuela.Ce 24 juillet, les quantités de dioxyde de soufre et de particules très fines (PM2,5), principalement émises par le Turrialba , n'ont pas dépassé les valeurs moyennes maximales admissibles

Source : Ovsicori

Copahue  - 23.07.2017 - photos Valecaviahue  / Twitter
Copahue  - 23.07.2017 - photos Valecaviahue  / Twitter

Copahue - 23.07.2017 - photos Valecaviahue / Twitter

Au Copahue, à la frontière Argento-Chilienne, le volcan, en alerta amarilla, émet des panaches bas de vapeur d'eau et gaz, chargé sporadiquement d'un peu de cendres.

Piton de La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam  Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise 25 .07.2017  - caméra IRT / OVPF

Piton de La Fournaise 25 .07.2017 - caméra IRT / OVPF

Au Piton de La Fournaise, l'intensité du trémor reste relativement constante, mais la tendance à la déflation semble se stabiliser, voire s'inverser. Selon l'OVPF, ce paramètre sera à suivre au cours des prochains jours.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - 25.07.2017 -  Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. -  © OVPF/IPGP

Piton de La Fournaise - 25.07.2017 - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - © OVPF/IPGP

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog