Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Bien intégrés à la toponymie locale, cirques, pitons, îlets, ravines, remparts... tous ces noms n'en interpellent pas moins les visiteurs.

Les grandes formes de relief marquant la Réunion

Les grandes formes de relief marquant la Réunion

Trois grands cirques contigus et presque complètement fermés défoncent le nord-ouest de l'île, centré sur son volcan, le Piton des Neiges. Les cirques de Mafate, Cilaos et Salazie forment des cuvettes d'une dizaine de kilomètres de diamètre et de plus de 1.000 mètres de profondeur.

Ils se sont formés par effondrement en accompagnant le démantèlement du grand volcan primordial. Ils continuent de subir des remaniements, suite aux éboulements et glissements de terrain, et par ravinement.

Ces caldeiras possèdent des bords abrupts, qualifiés de remparts, entourant les cirques, ou constituant des crêtes intercaldeiras

La Réunion - un cirque entouré de ses remparts - survol de l'île en ULM / Planetair974- photo © Bernard Duyck / juin 2017

La Réunion - un cirque entouré de ses remparts - survol de l'île en ULM / Planetair974- photo © Bernard Duyck / juin 2017

La Réunion - cirque de Salazie, avec au centre, le Piton d'Enchaing - survol de l'île en ULM / Planetair974 - photo © Bernard Duyck / juin 2017

La Réunion - cirque de Salazie, avec au centre, le Piton d'Enchaing - survol de l'île en ULM / Planetair974 - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le terme piton désigne non seulement les deux grands volcans juxtaposés qui ont construit l'île, le Piton des Neiges – 3.070 mètres - et le Piton de La Fournaise – 2.632 mètres - , mais s'applique aussi aux cônes volcaniques de dimensions inférieures : cônes parasites formés sur les flancs des édifices ou sur les hautes plaines intérieures (plaine des Cafres, plaine des Palmistes), cônes éruptifs construit au fond des cirques, et par extension à de simples sommets isolés par l'érosion le long des lignes de partage des eaux.

Cirque de Mafate depuis Dos D'âne - îlets et pitons selon le détail de la table d'orientation - un clic pour agrandir  - photo © Bernard Duyck / juin 2017
Cirque de Mafate depuis Dos D'âne - îlets et pitons selon le détail de la table d'orientation - un clic pour agrandir  - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Cirque de Mafate depuis Dos D'âne - îlets et pitons selon le détail de la table d'orientation - un clic pour agrandir - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Les îlets sont des interfluves parfois individualisés de toute part, à sommet plat au aigu, occupant le fond des grands cirques ; ils proviennent de compartiments effondrés à l'emplacement du volcan originel. Ils ont occupés par des villages et leurs cultures.

Des collines intracaldeiras, aux flancs abrupts, et parfois réduites à l'état de crêtes de recoupement, proviennent du ravinement du fond des cirques.

Cirque de Mafate  - îlet de La Nouvelle, vu du Maïdo -  photo © Bernard Duyck / juin 2017

Cirque de Mafate - îlet de La Nouvelle, vu du Maïdo - photo © Bernard Duyck / juin 2017

La forte et longue érosion des reliefs se traduit par des ravines qui découpent les flancs des volcans de façon radiale ; elles sont rectilignes sauf en aval, où elles sont plus sinueuses. Elles peuvent se ramifier en amont, où elles s'ouvrent en éventail, comme au Trou de fer, un gouffre de près de 300 mètres de profondeur, et où plongent des cours d'eau, comme le Bras de Caverne en formant de hautes chutes. Fort inaccessible, il n'a été exploré par des hommes encordés qu'à la fin du 20° siècle, et n'est visible que par les airs, ou d'un point de vue atteint après quelques heures de marche en forêt.

Leur profil présente sur sa longueur un fort dénivelé, parfois supérieur à 1.000 mètres, et tranversalement, des creusements étroits et encaissés.

Le Trou de fer, une ravine en éventail - photo IRT

Le Trou de fer, une ravine en éventail - photo IRT

Sources :

- BRGM : Connaissance géologique de La Réunion - la genèse des paysages, le résultat d'une longue histoire géologique.

    - une bonne adresse pour survoler l'île de La Réunion : Planetair974 – link

      Commenter cet article

      Articles récents

      Hébergé par Overblog