Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Sur le Route du Volcan, la Ravine de la Rivière des Remparts est un site intéressant, mais pas toujours aisé à comprendre ...il faut en remonter l'histoire.

La Route du volcan - situation de la Rivière des Remparts et du cratère Commerson (arrêt 7) - un clic pour agrandir - Doc. cybergeo.revues.org

La Route du volcan - situation de la Rivière des Remparts et du cratère Commerson (arrêt 7) - un clic pour agrandir - Doc. cybergeo.revues.org

La Rivière des Remparts, vue du Belvédère du Nez de Boeuf - photo © Bernard Duyck / juin 2017

La Rivière des Remparts, vue du Belvédère du Nez de Boeuf - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Formation du relief actuellement visible :

Il y a 320.000 ans, le centre éruptif du volcan se situe dans l'actuelle Plaine des Sables. Les eaux de pluies sont guidées par le relief vers la Plaine des Cafres ; Un effondrement se produit au niveéu de l'actuelle vallée il y a 300.000 ans ; en créant une barrière à l'écoulement vers l'ouest, il favorise l'érosion.

Histoire géologique de La Rivière des Remparts - d'après panneau explicatif du Nez de Boeuf - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Histoire géologique de La Rivière des Remparts - d'après panneau explicatif du Nez de Boeuf - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Entre -280.000 et -110.000 ans, l'érosion creuse fortement la vallée, dont le fond se tapisse de quelques coulées de lave.

Entre - 70.000 et – 65.000 ans, des coulées de lave successives comblent la vallée.

Il y a 65.000 ans, l'effondrement de la plaine des Sables forme une barrière à l'écoulement des laves qui n'atteignent plus la vallée, et l'érosion reprend de plus belle.

Dissymétrie des versants de La Rivière des Remparts  - en gris clair, au fond de la Vallée, le "barrage" de Mahavel - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Dissymétrie des versants de La Rivière des Remparts - en gris clair, au fond de la Vallée, le "barrage" de Mahavel - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Vu depuis le Belvédère du Nez de Boeuf à 2.136 mètres, le site présente des versants dissymétriques : continus, rectilignes et redressés à l'ouest, échancrés par de multiples confluences côté est. Le lit est encaissé de 1.000 mètres, mais encombré de terrasses et nappes alluviales.

Ces remparts recoupent des matériaux volcaniques peu cohérents, et par conséquent instables. Leur effondrement donne des coulées boueuses, des lahars. Ce phénomène est illustré par le lahar du 6 mai 1965, dans le Bras Mahavel ; le lahar est venu butter contre la rive droite de la Rivière des Remparts, cinq kilomètres plus bas en laissant des "bad-lands" gris. Le volume du déblai est estimé à 30 millions de m³.

 

Curiosité : une vallée où l'eau coule rarement de façon visible. La rivière est présente , mais elle a creusé son lit dans les laves des coulées perméables du Commerson, le dernières coulées à avoir tapissé le fond de la vallée. Peu alimentée, elle s'infiltre dans les fissures de la coulée et circule par les tunnels de lave. Durant les périodes de fortes pluies, l'eau n'a pas le temps de s'infiltrer, et coule dans son lit mineur.

Le cratère Commerson - photo aérienne La Réunion info

Le cratère Commerson - photo aérienne La Réunion info

Le cratère Commerson - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le cratère Commerson - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le cratère Commerson - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le cratère Commerson - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Les dernières coulées de lave dans la rivière des Remparts, celles du cratère Commerson.

Ce cratère fait partie d'un ensemble éruptif récent, trois cratères alignés sur une fissure éruptive longue d'un kilomètres, orientée N145 ... apparus en 1.825 BP +/- 74 ans (date de référence fixe : 1950 - datation d'un bois carbonisé) lors d'une violente éruption phréato-magmatique hors Enclos.

Le cratère Commerson est un cratère d'explosion décrit par Philibert commerson, médecin et naturaliste du Roi, qui lui a laissé son nom. Il a un diamètre voisin de 200 mètres et une profondeur de 235 mètres, non rempli par les eaux.

Bord du cratère Commerson et à droite, le versant ouest de La ravine de la Rivière des Remparts - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Bord du cratère Commerson et à droite, le versant ouest de La ravine de la Rivière des Remparts - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Cratère Commerson - panneau explicatif du déroulé de l'éruption - un clic pour agrandir - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Cratère Commerson - panneau explicatif du déroulé de l'éruption - un clic pour agrandir - photo © Bernard Duyck / juin 2017

L'éruption a débuté de façon classique : le magma primitif d'origine profonde, très riche en gaz, et chargé de cumulats d'olivine, est poussé vers la surface et des fontaines et coulées de lave sortent de la fissure.

Une seconde phase est marquée par la baisse du niveaau magmatique dans la cheminée ... l'eau imbibant les terrains environnants est entraînée, par aspiration, vers les profondeurs. C'est une éruption phréato-magmatique qui projette violemment roches et laves pulvérisées, mêlées à de la vapeur,des gaz et des cendres, créant un cratère d'explosion.

Dans une troisième phase, le calme revient, la magma remonte et un lac de lave se met en place. Une fissure, apparue dans le versant amont gauche de la Rivière des Remparts, laisse s'échapper des millions de m³ de lave fluide. La coulée va suivre la vallée sur 22 km, jusqu'au littoral.

La fin de l'éruption s'accompagne d'une vidange de la cheminée, et dégage le cratère.

La Ravine de la Rivière des Remparts ... simplement envahie par quelques nuages - photo © Bernard Duyck / juin 2017

La Ravine de la Rivière des Remparts ... simplement envahie par quelques nuages - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Un certain nombre d'événements éruptifs, résultants d'une alimentation plus profonde que celle des éruptions magmatiques "ordinaires" du Piton de La Fournaise, ont été classés sous le vocable " Eruptions du type Chisny ".Elles se caractérisent par la formation de cônes scoriacés imposants,de longues et épaisses coulées et de dépôts de téphra sur de grandes surfaces

Les coulées du Piton Chisny – datée d'un millier d'années - ont parcouru le cours de la rivière Langevin sur 17 km. ; celles du Commerson, 22 km, en suivant le cours de la Rivière des Remparts.

Il existe de nombreux cas similaires, et la probabilité d'une éruption localisée à l'ouest du massif de La Founaise est loin d'être nulle, et pourrait affecter à l'avenir des zones aujourd'hui plus densément peuplées, comme Le Tampon.

Pitons du Massif de La Fournaise, hérités d'événements de "type Chisny" - doc. Cynergéo / Villeneuve & Bachèlery.

Pitons du Massif de La Fournaise, hérités d'événements de "type Chisny" - doc. Cynergéo / Villeneuve & Bachèlery.

Le Piton Chisny, plaine des Sables (à suivre) - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le Piton Chisny, plaine des Sables (à suivre) - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Sources :

- BRGM – Itinéraire géologique : la route du volcan, découverte de La Fournaise ancienne – link

- Cybergeo - Revue de la typologie des éruptions du Piton de La Fournaise, processus et risques volcaniques associés - par N.Villeneuve et P.Bachèlery / 2006.

BRGM – Connaissance géologique de La Réunion – link

- SVT – Académie de La Réunion – Géologie – le Volcan :

La Rivière des Remparts – link

Le cratère Commerson - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog