Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Piton de La Fournaise, l'éruption se poursuit , mais le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) continue de baisser très progressivement.

La baisse du trémor éruptif se traduit sur le terrain par une baisse de l’activité. Lors d’un survol réalisé le 2 août par l’OVPF, aucune projection n’était visible au niveau du cône éruptif. La bouche principale active ces derniers jours est désormais complètement bouché. La deuxième bouche, de plus petite taille, laissait apparaître un niveau de magma extrêmement bas avec un fort dégazage. 

A 10h30 (heure locale), seules quelques bras de coulée étaient visibles en surface , le plus proche se situant à 520 mètres du cône éruptif, le reste de l’activité se produisant en tunnel de lave.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h30 (11h30 UTC) le 3 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h30 (11h30 UTC) le 3 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Prise de vue du site éruptif le 02/08/2017 à 10h30, heure locale. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Prise de vue du site éruptif le 02/08/2017 à 10h30, heure locale. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - 02.08.2017 -  tunnels et coulées de lave  à 10h30, heure locale. (© OVPF-IPGP)

Piton de La Fournaise - 02.08.2017 - tunnels et coulées de lave à 10h30, heure locale. (© OVPF-IPGP)

Au niveau des résurgences de lave, appelées également "bouches éphémères", des morphologies et phénomènes caractéristiques des écoulements en tunnels ont été observés (numéros 1 à 8 sur la photo ci-dessus) :

1) Sous la pression de la lave circulant dans le tunnel (surpression liée à une augmentation du débit ou un “bouchon en aval”) un hornito s’est édifié. Ce dernier n’était plus actif lors des observations de ce matin.

2) Dans l’axe de l'hornito et au milieu d’un champ de lave pahoehoe, un épanchement de lave très chenalisé de 20 mètres de long et d’1 m de large montre que le tunnel était toujours actif, et un lieu de transit de coulées.

3) Deux bouches éphémères s’étaient ouvertes récemment au toit du tunnel juste avant la prise de vue.

4-5-6) La coulée la plus longue observée ce matin, présentait une longueur de 220 m, et s’initiait par une bouche éphémère située dans l’alignement des points décrits précédemment. Au point où la surface libre était la plus large, la coulée atteignait à peine 10 mètres (en 4) ; plus en aval et certainement lié à une pente plus faible, la coulée s’étalait avec une texture en graton/aa (en 5) jusqu’à son front (en 6). A noter que même si la surface en 5 et 6 était refroidie, le coeur de la coulée était toujours liquide comme l’attestent les deux lobes rouges visibles de part et d’autre du front.

7-8) Deux autres langues de lave issues de bouches éphémères à 520 mètres de l’évent étaient visibles. L’extension de ces deux coulées étaient limitées, d’une longueur respective de 50 et 180 m.

Sur le terrain, plus aucune projection n’est visible. L’essentiel de l’activité se fait désormais en tunnels de lave avec quelques résurgences visibles en surface sur de faible extension spatiale.  
Aucun séisme n’ a été enregistré au cours des dernières 24 heures.
La tendance enregistrée sur les capteurs de déformation, notamment GPS, au sommet du volcan, semble enregistrer de nouveau une reprise de l’inflation. Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours.

Les estimations réalisées par méthodes satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) font état de débits minimums inférieurs à 1 m3/s.

Le  volume total de lave émis en surface jusqu’à présent est estimé à 7.2 ± 2.4 Mm3 (MIROVA).

Source : OVPF

Sinabung - changements morphologiques du dôme de lave - 03.08.2017 / 13h23 - photo Endro Lewa

Sinabung - changements morphologiques du dôme de lave - 03.08.2017 / 13h23 - photo Endro Lewa

Au Sinabung, deux coulées pyroclastiques sont signalées ce 4 août, respectivement à 11h22 et 11h35 WIB, et longues de 4.500 mètres vers le sud-est, accompagnée d'un nuage co-pyroclastique montant dans le brouillard, et de 3.000 mètres vers l'est.

Le dôme de lave sommital a changé de morphologie.

Source : Magma – VSI

 Sinabung - coulée pyroclastique du 04.08.2017 / 11h22 WIB  - photo magma VSI / Edward Pandia

Sinabung - coulée pyroclastique du 04.08.2017 / 11h22 WIB - photo magma VSI / Edward Pandia

Une vidéo de Thierry Dockx (LAVE-Belgique) et Tanguy de Saint-Cyr détaille un événement explosif dans le cratère Santiago du Masaya en février 2016. Il semble que cet épisode ait libéré la tension existante au niveau de la croûte recouvrant une partie du lac de lave qui a vu son agitation diminuer.

En août 2017, le volcan dégazait toujours abondamment.

Sources: Aventure et Volcans - Evgenia Ilynskaya / Twitter

Video: Thierry Dos / Tanguy de Saint-Cyr / Aventure et volcans

Masaya - dégazage important ce 03.08.2017 - photo Evgenia Ilynskaya / Twitter

Masaya - dégazage important ce 03.08.2017 - photo Evgenia Ilynskaya / Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog