Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Le sommet nord du MEZENC, vu du sud - photo Alain BELLON /  altituderando

Le sommet nord du MEZENC, vu du sud - photo Alain BELLON / altituderando

Le Mont Mézenc est un dôme de phonolite datant de 7,6 millions d’années; il est constitué de deux sommets séparés et distants de 500 mètres. Le sommet sud est le plus élevé: 1.753 m. et situé dans le département de l’Ardèche. Le sommet nord, surmonté d’une croix, culmine à 1.744 m., et constitue le point le plus haut du département de Haute-Loire... spécificité toute Française.

L'appellation Mézenc proviendrait de deux radicaux celtes "mez" et "enc" dont l'un signifie espace et l'autre feu.

Une autre explication provient du fait que le massif du Mézenc séparait les Vellaves et les Helviens, deux peuples gaulois ... et dériverait du mot pré-latin "mège", désignant une frontière.

LEs deux sommets du Mont Mézenc - photo PRA

LEs deux sommets du Mont Mézenc - photo PRA

Les sommets sont accessibles en 1h de marche, ce qui explique en partie l'érosion étendue, et un phénomène de surpâturage. Ils offrent une vue sur la vallée du Rhône et la chaîne des Alpes d'une part, et d'autre part sur les Cévennes et la chaîne des Puys.

Le Mont Mézenc constitue un site botanique exceptionnel ; 80 espèces rares y sont recensées, dont de nombreuses alpines et rupestres fleurissant parmi les dalles de lauze : citons le Rosier des alpes, l'arnica de montagne et la Joubarbe "toile d'araignée".

De nombreuses espèce d'oiseaux de montagne s'y observent : le traquet motteux, le bruant fou, le merle de roche, le merle à plastron, le pipit spioncelle.

Sempervivum arachnoideum  / Joubarbe "toile d'araignée" - photo J.F.Gaffard

Sempervivum arachnoideum / Joubarbe "toile d'araignée" - photo J.F.Gaffard

Monticola saxatilis - Monticule Merle de roche mâle - Par Pierre Dalous / Travail personnel, CC BY-SA 3.0, commons.wikimedia.org (2)

Monticola saxatilis - Monticule Merle de roche mâle - Par Pierre Dalous / Travail personnel, CC BY-SA 3.0, commons.wikimedia.org (2)

A proximité, le Suc de Sara : un système annulaire d'intrusions (ring-dykes) constitué de microsyénite à néphéline, roche de semi-profondeur, visible en suivant la rive droite de l'Eysse, qui contourne le suc. Elle est traversée par des filonnets millimétriques vert foncé d'aegyrine, tranchant sur la néphéline brun violacé. (Krafft)

Versant sud du Suc de Sara - photo Altituderando

Versant sud du Suc de Sara - photo Altituderando

L'explication proposée pour la formation du suc serait une succession de quatre étapes :

1. montée lente du magma basaltique le long de failles dans le socle granitique hercynien. Cette lenteur a entraîné une « différenciation magmatique » : le basalte s'est transformé en une phonolite plus riche en feldspathoïdes, ou phonolite à néphéline ;

2. suite à une vidange au moins partielle, effondrement du toit du réservoir magmatique, entraînant la disparition du compartiment central du socle granitique ;

3. remontée magmatique par des failles donnant une structure approximativement annulaire. Cette remontée de basalte n'a probablement pas atteint la surface ;

4. érosion de la surface faisant apparaître un relief en forme de croissant d'un diamètre de 2 500 m, de 150 m d'épaisseur, un dyke annulaire (ring-dyke). L'érosion due à l'Eysse qui coule au nord a fait apparaître la structure du volcanisme et les roches ayant un faciès particulier de phonolite, la tinguaïte. Ce type de roche est une microsyénite néphélinique, roche hypovolcanique microgrenue de bordure de filon ayant subi le refroidissement lent de l'hypovolcan.

(Saga – Ph. Berger-Sabatel)

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - M.Krafft & F.D.de Larouzière - éd. Delachaux et Niestlé

- Saga – La Commission de volcanisme dans le Velay – link

- Ardèche – le volcanisme du Velay – C.Nicollet - link

    Commenter cet article

    Articles récents

    Hébergé par Overblog