Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie

Suite à l'augmentation de la sismicité au volcan Oraefajökull ces derniers jours, l'IMO a renforcé sa surveillance.

L'Oraefajökull , le plus haut sommet Islandais  - photo ©  Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

L'Oraefajökull , le plus haut sommet Islandais - photo © Bernard Duyck 2015 - un clic pour agrandir

Au cours de la dernière semaine d'octobre, deux nouvelles stations sismiques ont été installées, respectivement au sud du glacier et sur son flanc est et labellisées sur la carte hox et kvi. De plus, en début du mois, l'IMO a pu accéder à la station sismique située près de Falljökull (fal sur la carte), appartenant à la British Geological Society, installée pour des recherches sur les séismes glaciaires.

L'addition de ces nouvelles stations au réseau existant en augmente la sensibilité, permet de détecter les séismes de magnitude entre M0 et M1, et améliore la localisation.

Stations sismiques opérationnelles autour de l'Öræfajökull  - doc. IMO

Stations sismiques opérationnelles autour de l'Öræfajökull - doc. IMO

Les données concernant la déformation pour la période 2015-2017, analysées lors d'une réunion avec l'Université Islandaise et le département de la Protection Civile, correspondent à une légère inflation de l'Oraefajökull et pourraient être attribuées à des changement de couverture glaciaire sur toute la zone du Vatnajökull.

Affaire à suivre

Sources : IMO

Sismicité 2017 à l' Öræfajökull : graphique du dessus : magnitude des séismes – suivant : nombre cumulatif des séismes – 3° graphique : cumul des episodes sismiques (le saut le plus importany correspond au séisme de M3,5 d'octobre – dernier graphique : profondeur des séismes en km – doc, IMO

Sismicité 2017 à l' Öræfajökull : graphique du dessus : magnitude des séismes – suivant : nombre cumulatif des séismes – 3° graphique : cumul des episodes sismiques (le saut le plus importany correspond au séisme de M3,5 d'octobre – dernier graphique : profondeur des séismes en km – doc, IMO

Une étude conjointe de l'INGV, de l'Université de Palerme, de l'Université de Savoie Mont Blanc, et de l'Institut Volcanologique des Canaries, publiée dans Geology, a été réalisée sur " le trémor fumerolien et les signaux géochimiques au cours d'une période d'agitation volcanique " sur une zone des Champs Phlégréens.

Suite à une augmentation notable de l'activité hydrothermale en 2010, un sismomètre a été installé à proximité de la fumerolle principale de Pisciarelli.

Les fumerolles sont connues pour générer du trémor sismique et infrasonique, mais pas jusqu'à présent comme signal d'agitation /d'instabilité active d'un volcan.

Une augmentation dans le temps du RSAM du trémor fumerollien a pu être mis en corrélation avec une augmentation de l'activité des fumerolles, et celle des concentrations en CO2 dans le panache, des rapports différents entre CO / CO2 et H2 / H2O, et les conditions de température et de pression du système hydrothermal.

Cette association entre le RSAM (Real-time Seismic Amplitude Measurement) et les données géochimiques suggère que l'augmentation du trémor fumerolien est due à une augmentation du transport des gaz et à la ventilation du système hydrothermal évoluant vers de plus hauts paramètres de température et de pression ... plus largement, la surveillance du trémor généré par les fumerolles ouvre la voie au suivi en temps réel et à l'interprétation de l'évolution d'une instabilité hydrothermale-magmatique en cours, et peut compléter l'information fournie par des mesures périodiques de gaz.

Champs Phlégréens - Localisation de la solfatare de  Pisciarelli - un clic pour agrandir - carte Science direct

Champs Phlégréens - Localisation de la solfatare de Pisciarelli - un clic pour agrandir - carte Science direct

Cette nouvelle méthode de surveillance pourrait être appliquée pour capturer des signaux d'instabilité sur tout volcan actif, y compris dans des régions reculées.


Sources :

- Geology - Fumarolic tremor and geochemical signals during a volcanic unrest  by G. Chiodini & al - link

- Blitz - Campi Flegrei , INGV registra le scosse delle fumarole per controllare il vulcano – link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog