Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Popocatépetl - émissions de cendres du 23.11.2017 / 14h38 - webcamsdeMexico

Popocatépetl - émissions de cendres du 23.11.2017 / 14h38 - webcamsdeMexico

Les dernières 24 heures ont été marquées au Popocatépetl par 188 exhalations de basse intensité, accompagnées de vapeur d'eau et gaz. Une émission continue de cendres a débutée à 14h13, soulignée par un panache de 2.000 mètres ; les cendres ont dérivé vers le sud-sud-est, où on rapporte des chutes.

Sources : Cenapred & webcamsdeMexico

Fuego - activité du 23.11.2017, vue sur fond enneigé depuis l'acatenango  - photo Fabian via Clima Guatemala

Fuego - activité du 23.11.2017, vue sur fond enneigé depuis l'acatenango - photo Fabian via Clima Guatemala

Au Fuego, les 6 à 9 explosions faibles à modérées, s'intercalent entre des épisodes de dégazage de couleur blanche. Des pulsions incandescentes montent à 100-150 mètres au dessus du cratère, se détachant bien sur fond de sommets enneigés ; les panaches de cendres , atteignant une hauteur de 4.500-4.800 mètres asl, se dispersent vers l'ouest.

Sources : Insivumeh & Clima Guatemala

 Reventador  le 23.11.2017 - photo webcam IGEPN 6h53 et volcanis ash advisory du VAAC Washington - un clic pour agrandir Reventador  le 23.11.2017 - photo webcam IGEPN 6h53 et volcanis ash advisory du VAAC Washington - un clic pour agrandir

Reventador le 23.11.2017 - photo webcam IGEPN 6h53 et volcanis ash advisory du VAAC Washington - un clic pour agrandir

En Equateur, le Reventador présente toujours une activité élevée, avec des émissions de vapeur, gaz, et cendres entre 400 et 600 mètres au dessus du cratère, se dispersant vers le nord-ouest et l'ouest. Une incandescence s'accompagne de chutes de blocs incandescents sur les parties hautes du volcan, atteignant 800 mètres sous le rebord du cratère, qui affecte principalement les flancs sud et sud-ouest.

Source : IGEPN

Agung - sismicité au 23.11.2017 - doc. Magma Indonesia

Agung - sismicité au 23.11.2017 - doc. Magma Indonesia

A l'Agung, après l'éruption phréatique du 21 novembre, des mesures DOAS exécutées le 22 novembre révèlent l'enregistrement d'un flux de SO2 de 660 tonnes / jour.

Du trémor d'aplitude entre 2 - 5 mm (avec une dominante à 3 mm) a été observé par les 11 stations sismiques réparties autour de l'Agung ; ce 22 novembre, la durée totale de ce trémor est d'environ dix heures ; La station Duku, située au NE et utilisée pour distinguer les signaux de trémor de ceux engendrés par les activités humaines, a pu l'enregistrer en permanence.

Agung - sismo du 19 au 22.11.2017 - doc. Devay Natamanggala

Agung - sismo du 19 au 22.11.2017 - doc. Devay Natamanggala

Agung - mesures effectuées par les volcanologues et échantilonnage de cendres le 22.11.2017 - photos Devay Natamanggala - un clic pour agrandirAgung - mesures effectuées par les volcanologues et échantilonnage de cendres le 22.11.2017 - photos Devay Natamanggala - un clic pour agrandir

Agung - mesures effectuées par les volcanologues et échantilonnage de cendres le 22.11.2017 - photos Devay Natamanggala - un clic pour agrandir

Ce 23 novembre, le panache central atteignait entre 100 et 500 mètres au dessus du cratère, et la sismicité, faible, était caractérisée par 12 séismes volcaniques profonds VA, 9 séismes volcaniques superficiels VB, et 5 séismes tectoniques locaux.

Un survol par drone du sommet du volcan, réalisé ce 24 novembre, a permis de voir un nouveau trou au milieu du cratère, vraisemblablement formé lors de l'éruption phréatique.

Sources : PVMBG & Devay Natamanggala

Öræfajökull  - carte des sites à rejoindre en cas d'évacuation d'urgence - RLS - AVD- AGG 2017

Öræfajökull - carte des sites à rejoindre en cas d'évacuation d'urgence - RLS - AVD- AGG 2017

A l'Öræfajökull, malgré une baisse de la sismicité, le travail de prévention se poursuit avec la présentation d'un plan d'évacuation en cas d'éruption établi par la Protection Civile, et présenté par la police qui visite les fermes dispersées dans cette région sud de l'Islande. Le plan vise une évacuation totale de la zone avant une possible éruption, mais si elle devait se manifester sans avertissements, devrait permettre aux habitants de regagner des endroits plus élevés pour échapper aux débâcles glaciaires brusques.

Sources : IMO, mbl.is

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog