Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Mayon - Fountaining et spattering ce 26.01.2018 / 3h10 - Gezer Villanueva's photos posted by Joey Sarte Salceda

Mayon - Fountaining et spattering ce 26.01.2018 / 3h10 - Gezer Villanueva's photos posted by Joey Sarte Salceda

Entre 6h11 hier et 2h31 ce 26 janvier, le Mayon a produit du fountaining sporadique et intense, d'une durée variant entre 26 et 57 minutes, qui a atteint entre 150 et 500 mètres de haut et généré des panaches de cendres d'une hauteur de 500 m. à 3.000 m. au dessus du cratère.

Ces fontaines de lave ont alimenté les coulées de lave dans les drainages Miisi et Bonga. Des spatters et des roches incandescentes ont arrosé la zone sommitale.

Des coulées pyroclastiques sont aussi observées dans les drainages Miisi, Lidong/Basud et Buyuan.

Les émissions de dioxyde de soufre ont été mesurée à 1.916 tonnes/jour ce 25 janvier, et de l'inflation marque l'intrusion magmatique.

Source : Phivolcs

Mayon - anomalie thermique ces derniers jours - doc.26.01.2018 / 4h40  MIROVA MODIS_VRP

Mayon - anomalie thermique ces derniers jours - doc.26.01.2018 / 4h40 MIROVA MODIS_VRP

Mayon - fortes chutes de cendres ce 2018.01.26 sur les zones de Guinobatan, Camalig, Ligao et Daraga
Mayon - fortes chutes de cendres ce 2018.01.26 sur les zones de Guinobatan, Camalig, Ligao et Daraga

Mayon - fortes chutes de cendres ce 2018.01.26 sur les zones de Guinobatan, Camalig, Ligao et Daraga

Pour suivre l'activité de Kadovar, la seule image satellite nouvelle nous est fournie par Deimos2 en date du 24.01.2018 ; Le panache sommital masque malheureusement celui du dôme de lave. On peut apercevoir une décoloration de l'eau de mer le lond de cette portion de côte.

Source : Deimos2  / Urthecast company

2018.01.24 Kadovar - Deimos2 Urthecast company (2)

2018.01.24 Kadovar - Deimos2 Urthecast company (2)

Malgré le mauvais temps qui sévi sur le Guatemala, l'Insivumeh confirme que la coulée de lave produite par le Pacaya continue et atteint ce 25 janvier une longueur de 300 mètres sur le flanc sud-ouest.

Le réseau sismique enregistre du trémor associé au dégazage et à l'ascension du magma.

Source Insivumeh

Pacaya - Coulée de lave vue par Landsat 8 SWIR - Via Rüdiger Escobar Wolf

Pacaya - Coulée de lave vue par Landsat 8 SWIR - Via Rüdiger Escobar Wolf

D'importants changements ont été constaté au cratère du Tungurahua suite à une surveillance exécutée le 11 janvier 2018 par les équipes de l'IGEPN.

Un survol du cratère par un drone a permis d'obtenir une photo zénithale et un modèle de surface numérique de haute résolution (~ 5 cm / px).

 Cratère du volcan Tungurahua - photo A. Grouazel / IGEPN 11.01.2018

Cratère du volcan Tungurahua - photo A. Grouazel / IGEPN 11.01.2018

Evolution dans le temps du cratère du Tungurahua entre 2008 et 2018 – Ligne pointillée rouge : cratères – lignes pointillés jaunes : cratère externe – points rouges : évent  Doc .IGEPN / photos B.Bernard 24.01.2018

Evolution dans le temps du cratère du Tungurahua entre 2008 et 2018 – Ligne pointillée rouge : cratères – lignes pointillés jaunes : cratère externe – points rouges : évent Doc .IGEPN / photos B.Bernard 24.01.2018

L'étude de ces documents permet de voir un changement morphologique net du cratère entre 2008 et 2018:

- Deux structures définissent un cratère supérieur et in cratère inférieur ; le cratère supérieur est de forme elliptique et son diamètre est passé de 100 x94 m. en 2008 à 335 x 300 m. en 2018. Le cratère inférieur a une forme plus irrégulière, allongé NNE-SSO, de 77 m. de long sur 58 m. de large. Au fond du cratère inférieur, deux dépressions coalescentes sub-circulaires pourraient correspondre à l'évent du volcan.

- Le fond du cratère s'est élevé de plusieurs mètres : 47 mètres au total.

- Une élévation de la lisière du cratère (+17 m. au NO et +57 m. au SSO) associée à une accumulation de matériel éruptif donnant forme à un cône interne.

- Depuis 2011, le bord NO du cratère supérieur coïncide avec le bord du cratère externe.

 

Cette nouvelle configuration du cratère supérieur pourrait favoriser le déversement des coulées de lave et de coulées pyroclastiques le long du flanc nord-ouest du Tungurahua, en cas de nouvelle activité éruptive... ce qui n'est pas d'actualité, la surveillance thermique du cratère et des fumerolles confirme la diminution de l'activité interne du Tungurahua observée au cours des 22 derniers mois.  

Source : IGEPN – monitoreo termico y cambios morphologicos del crater del volcan Tungurahua / 24,01,2018.

Tungurahua – analyse des images thermiques : 1. paroi interne sud – 2.fond du cratère – 3. paroi interne nord – 4. zone de fumerolles du cratère externe – Doc. IGEPN / photos B.Bernard 11.01.2018

Tungurahua – analyse des images thermiques : 1. paroi interne sud – 2.fond du cratère – 3. paroi interne nord – 4. zone de fumerolles du cratère externe – Doc. IGEPN / photos B.Bernard 11.01.2018

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog