Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Vanuatu, sur Ambae, un bref épisode éruptif a marqué ce 4 janvier le cône du lac Voui, où un nouveau cratère se serait ouvert dans le champ de coulées au pied du cône ( images radar Sentinel 1 / via Culture volcan) -

Une nouvelle phase d'activité est observée sur la webcam le 27 janvier vers 23 h, ainsi qu'une anomalie thermique.

Le Vanuatu Geohazard Observatory signale un changement de style d'activité caractérisé par des explosions audibles dans les environs et des panaches de vapeur, contenant peu de cendres. De l'incandescence nocturne est observée .. ; soit une activité de type rencontrée au Yasur sur lîle de Tanna.

Il rappelle par le même occasion que la zone interdite de 2km de rayon autour de l'évent reste en vigueur en raison de projectiles et d'émission de gaz possibles.

Ambae - Anomaliess thermiques de janvier 2018 - doc. Mirova Modis

Ambae - Anomaliess thermiques de janvier 2018 - doc. Mirova Modis

Sur Vanua Lava, en alerte niveau 1 depuis le 27 mai 2016, des observations récentes indiquent des signes d'instabilité ; il est recommandé de ne pas s'approcher du volcan et de la Sufur river, zones où des gaz volcaniques sont susceptibles d'être émis.

Le volcan Suretamatai forme la plus grande partie de Vanua Lava Island , une des plus grandes des îles Banks du Vanuatu . Les jeunes laves du Suretamatai (921 m de haut , également connu sous le nom Soritimeat) recouvrent un certain nombre de petits stratovolcans âgés qui forment l’île. Contrairement à d’autres grands volcans du Vanuatu, le Suretamatai , à dominante basaltique à andésitique , ne contient pas un sommet jeune dans une caldeira . Une chaîne de petits stratovolcans, orientée selon une ligne NNE-SSW, donne au volcan à faible inclinaison un profil irrégulier. Le plus jeune cône, près de l’extrémité nord de la chaîne, est le plus grand et contient un lac de profondeur variable dans son cratère de 900 m de large, au sommet , avec 100 m de profondeur. L’ activité historique, commençant au cours du 19ème siècle, a été limitée à de modérées éruptions explosives.

Sources : Vanuatu Geohazards Observatory , the Watchers, Mirova & Culture Volcan.

vue partielle de Vanua Lava prise de l'ISS - le volcan actif Suretamatai est situé sous les nuages en haut de l'image -. Photo NASA

vue partielle de Vanua Lava prise de l'ISS - le volcan actif Suretamatai est situé sous les nuages en haut de l'image -. Photo NASA

Au Kusatsu-Shirane, après l'éruption du 23 janvier, l'alerte est maintenue au niveau 3 par le JMA, assortie d'une zone interdite de 2 km de rayon autour du Kagamiike.

De nombreux séismes volcaniques ont été enregistrés depuis dont deux le 28 janvier vers 15h., et quatre épisodes de trémor le 24.01 et deux le 25.01.

Source : Japan Times

Kusatsu - un des cratères repérés par satellite le 26 - photo Kyodo / Japan times

Kusatsu - un des cratères repérés par satellite le 26 - photo Kyodo / Japan times

Après l'observation de trémor volcanique le 28 janvier vers 19h et le 30 janvier avant 01h, puis entre 5h18 et 5h49 UTC, en rapport avec le mouvements de fluides, et une petite inflation, le JMA a élevé l'alerte du Zaozan, sur l'île principale de Honshu, à 2 / ne pas approcher du cratère ce 30 janvier à 14h38 JST.

Des décharges de gaz volcaniques sont observées à la caldeira Umanose.

Les autorités ont averti la station de ski proche de rester en alerte, surtout après l'apparition d'une polémique leur reprochant une alerte tardive au Kusatsu.

Le Zaosan forme le groupe central d'un complexe de stratovolcans ; il est surmonté de plusieurs dômes de lave et du cône de tuff Goshikidake, qui contient le cratère Okama, actif et rempli d'un lac coloré fortement acide. Ses éruptions historiques remontent au 8° siècle ; la dernière date du 18 mai 1940.

Sources : NHK & Global Volcanism Program / Zaozan

Le cratère Okama du Zaozan - photo Kyodo

Le cratère Okama du Zaozan - photo Kyodo

Au Mayon, deux effondrements ont provoqué ce 30 janvier des coulées pyroclastiques : la première à 11h51, dans le drainage Miisi, s'est accompagnée d'un nuage de cendres montant à 1.250 mètres dérivant vers le sud-ouest ; deux autres coulées ont suivi dans les darinages Basud et ont duré jusqu'à 12h09, avec un nuage de cendres dérivant vers le sud-ouest.

Des panaches blanchâtres à gris clair ont ensuite été émis en continu ; des émissions sporadiques de cendres ont commencé à 17h11, suivi d'une effusion de lave lente et continue en soirée et début de matinée, alimentant les coulées de lave dans les drainages Miisi et Bonga.

Des fontaines de lave, intermittentes et de courte durée, ont été observées en cours de nuit.

Mayon - coulée pyroclastique du 30.01.2018 et nuage de cendres - photo Phivolcs

Mayon - coulée pyroclastique du 30.01.2018 et nuage de cendres - photo Phivolcs

Le changement de comportement avec les éruptions précédentes, avec des panaches plus clairs et moins élevés, est signalé par l'observatoire du Mayon et a justifié un vol d'investigation.

Sources : Phivolcs & Rappler

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog