Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques, #Des volcans et des hommes.

A diverses reprises, et souvent infructueusement, l'homme s'est attaqué aux coulées de lave qui le menaçaient.

Que ce soit à l'Eldfell en Islande, à l'Etna en Sicile, ou au Mauna Loa sur Hawaii, la ténacité a été payante.

Archives Kodachrome movie film : éruption du Mauna Loa en fin 1935 - probablementy filée par H.Stearns USGS

L'éruption du Mauna Loa en 1935 :

Le 21 novembre 1935, une éruption débute dans la caldeira sommitale du Mauna Loa, sur Big Island / Hawaii. Rapidement, elle va migrer vers la zone de rift nord-est.

Le 27 novembre, un nouvel évent s'ouvre sur le flanc nord du volcan, bien en dehors de la zone de rift ; elle produit des flots de lave pahoehoe dans la selle séparant le Mauna Loa du Mauna Kea.

Les coulées de lave vont se diriger ensuite vers l'est et la ville d'Hilo, en progressant d'un mile par jour ... la ville est menacée, et sera atteinte mi-janvier si rien n'est fait !

Eruption fissurale (1933) dans le cratère Moku‘āweoweo au sommet du Mauna Loa, illustrant le site éruptif – doc. USGS / Naval Air Service

Eruption fissurale (1933) dans le cratère Moku‘āweoweo au sommet du Mauna Loa, illustrant le site éruptif – doc. USGS / Naval Air Service

Hawaii / big island - situation des volcans et des rift zones

Hawaii / big island - situation des volcans et des rift zones

Front d'une coulée a'a du Mauna Loa dans la forêt - photo H.T.Stearns 27.12.1935

Le 23 décembre 1935, craignant que la coulée de lave n'atteigne le cours supérieur de la rivière Wailuku, qui alimente en eau la ville de Hilo, Thomas Jaggar, Directeur de l'observatoire volcanologique Hawaiien,appelle les services de l'armée de l'air basé sur l'île d'O'ahu.

Il demande à l'armée de bombarder la coulée de lave, car il espère détruire les tunnels de lave ou les canaux d'alimentation de celle-ci ; c'est le lieutenant-colonel George S.Patton (le futur célèbre Général Patton durant le deuxième guerre mondiale) qui est chargé de superviser cette opération.

Le 26 décembre, six bombardiers Keystone B-3A et quatre bombardiers légers LB-6, des 23° et 72° excadrons de l'US Air Force, basés à Pearl Harbor, sont déployés de Luke Field vers Hilo.

Au cours d'un premier vol, trois bombardiers Keystone B-3A et deux bombardiers légers LB-6 décollent. Un second vol a été planifié pour l'après-midi. Ils vont lâcher vingt bombes de 300 kilos sur les cibles ce 27 décembre.

Cinq des 20 bombes lâchées touchent de la lave en fusion directement, la plupart des autres impactent de la lave solidifiée le long de la coulée canalisée, en y faisant des cratères de 6 mètres de diamètre et 2 mètres de profondeur en moyenne. Le colonel W.C.Capp, un pilote qui a bombardé la cible inférieure, rapporte des impacts directs sur le chenal d'écoulement, et l'observation d'une " feuille de roche fondue, rouge", projetée à une altitude de 200 mètres, et de débris ayant fait de petits trous dans l'aile inférieure (de son biplan).

Plusieurs bombes ont fait s'effondrer le mince toit des tunnels de lave, bien qu'en aucun cas, il n'y eu suffisamment de matériaux de la casse de ce toit pour causer le blocage du tunnel, selon d'autres pilotes.

Exactement six jours après, l'éruption s'arrête ... Jaggar est persuadé que l'opération est un succès, et les aviateurs sont considérés comme des héros.

Un bombardier Keystone B-3A de l'USAF  - & l'insigne du HighFlight VolcanoBombing- The 23rd bomb squadron patch , en souvenir de ce bombardement - un clic pour agrandir.
Un bombardier Keystone B-3A de l'USAF  - & l'insigne du HighFlight VolcanoBombing- The 23rd bomb squadron patch , en souvenir de ce bombardement - un clic pour agrandir.

Un bombardier Keystone B-3A de l'USAF - & l'insigne du HighFlight VolcanoBombing- The 23rd bomb squadron patch , en souvenir de ce bombardement - un clic pour agrandir.

Détonation d'une bombe au Mauno Loa lors du bombardement de la source de la coulée de lave le 27 décembre 1935 (située à une hauteur de 2.590 m) - Photo by Army Air Corps, 11th Photo Section. PC: USGS

Détonation d'une bombe au Mauno Loa lors du bombardement de la source de la coulée de lave le 27 décembre 1935 (située à une hauteur de 2.590 m) - Photo by Army Air Corps, 11th Photo Section. PC: USGS

La polémique et la légende :

Les pilotes ont été honorés pour avoir sauvé Hilo, mais jugés maudits pour avoir trompé la déesse Pelé.

Deux des bombardiers s'écrasent à l'atterrissage à Luke field. Les pilotes survivront à l'incident. Un mois plus tard, le 24 janvier 1936, deux avions explosent au dessus d'O'ahu, suite à une collision en vol.Six des huits aviateurs sont tués. Ils sont identifiés comme pilotes de la mission de bombardement du volcan. Les hawaiiens sont convaincus qu'ils ont subi la colère de la déesse Pelé.

 

Le succès de la mission de bombardement est démenti par le géologue de l'USGS, Harold Stearns, chargé de la cartographie et des ressources en eau des volcans de Maui. Ayant appris le projet de bombardement de la coulée au Mauna Loa, il a voulu voler avec l'armée.

Il questionne ensuite Jaggar sur l'efficacité de l'opération : selon lui, la lave est située trop bas, et il n'y aurait eu aucun effet suite au bombardement. La possibilité d'endiguer semble efficace, mais la cible trop petite. Jaggar lui répond que l'examen de la source du flux montre que la canal a été brisé par les bombardements, et l'écoulement de la lave dévié ; le mouvement du front de lave a ralenti, ne progressant que de 300 mètres par jour environ au cours des cinq jours qui ont suivi le bombardement.

 

Que ce soit Jaggar qui ait raison, ou que l'autre hypothèse prévale, l'important n'est-il pas qu'Hilo ait été épargnée ? ... que la volonté de Pelé soit faite.

 

Peut-on stopper une coulée de lave ?  - 1 – L'éruption du Mauna Loa en 1935

Sources :

- HVO / Big Island now : Hawai‘i Volcano Watch: Did Aerial Bombing Stop the 1935 Mauna Loa Lava Flow?

- Bulletin of Volcanology - Diversion of lava flows by aerial bombing — lessons from Mauna Loa volcano, Hawaii – J.P.Lockwood & F.A.Torgerson

- Historic wings – volcano bombing

- This day in aviation : aerial-bombardment of 17 décember 1935

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog