Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Eruptions historiques

Repérée par un énorme radeau de ponces de 400 km² par les satellites, l'éruption du volcan sous-marin Havre en juillet 2012, dans l'arc volcanique des Kermadec au nord-est de la Nouvelle-Zélande, est considérée comme le plus grande éruption océanique profonde de l'histoire, impliquant un magma rhyolitique (70 à 72% en poids de SiO2).

Radeau de ponce de l'éruption du seamount Havre vu par le satellite Aqua  de la Nasa le Aqua 19 juillet 2012

Radeau de ponce de l'éruption du seamount Havre vu par le satellite Aqua de la Nasa le Aqua 19 juillet 2012

Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand  - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand  - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir

Radeaux de ponce - photo Royal NZ Air Force 09.08.2012 / Orion patrol plane flying between Samoa and New Zealand - Echantillons de ponce / Doc NZ Defence Force - un clic pour agrandir

Havre seamount - Doc. NIWA GNS Science 2012.

Havre seamount - Doc. NIWA GNS Science 2012.

Fatalement peu documentée directement, elle a fait l'objet d'investigations en 2015 par divers robots : l'imagerie multi-faisceaux réalisée par le robot Sentry (un AUV / Autonomous underwater vehicle) de l'entièreté de la caldeira et de ses bords a permis d'en établir une carte avec une résolution d'un mètre. Guidés par cette bathymétrie précise, 12 ROV / remotely operated vehicle ont pris photos, vidéos et échantillons durant un total de 250 heures.

 Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge  / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania
 Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge  / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania

Vue 3D de la caldeira sous-marine du seamount Havre et vue d'artiste, avec les laves de 2012 en rouge / doc. in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018 et University of Tasmania

Caldeira du Havre seamount - Rugosité du fond marin, dérivée de la bathymétrie AUV quadrillée en calculant la surface dans des cadres de 3 × 3 m par rapport à un fond plat. Comme prévu, les parois abruptes de la caldeira présentent une rugosité élevée. Les laves et les dômes (délimités en rouge et étiquetés de A à P) se distinguent par une rugosité élevée. Les sédiments au front de coulée de lave de la lave C sont ridés. Un dépôt grossier interprété comme le produit d'une masse de déchets synéruptive est situé à l'intérieur de la caldeira et s'étend au nord-nord-est à partir des bords tronqués des laves G à I (MW en rouge). Le dépôt généralisé de ponces géantes / GP présente une rugosité modérée sur le sol et les flancs de la caldeira et est délimité par des lignes roses pleines. Les zones dans le gisement GP qui sont moins rugueuses sont partiellement ou entièrement enfouies par ALB, et les dépôts ultérieurs sont dérivés de l'effondrement du dôme O-P (lignes orange pointillées). Des lignes jaunes pointillées entourent des parties des dépôts de GP couverts par des dépôts de déchets syn et post-éruption à l'intérieur de la caldeira.  / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Caldeira du Havre seamount - Rugosité du fond marin, dérivée de la bathymétrie AUV quadrillée en calculant la surface dans des cadres de 3 × 3 m par rapport à un fond plat. Comme prévu, les parois abruptes de la caldeira présentent une rugosité élevée. Les laves et les dômes (délimités en rouge et étiquetés de A à P) se distinguent par une rugosité élevée. Les sédiments au front de coulée de lave de la lave C sont ridés. Un dépôt grossier interprété comme le produit d'une masse de déchets synéruptive est situé à l'intérieur de la caldeira et s'étend au nord-nord-est à partir des bords tronqués des laves G à I (MW en rouge). Le dépôt généralisé de ponces géantes / GP présente une rugosité modérée sur le sol et les flancs de la caldeira et est délimité par des lignes roses pleines. Les zones dans le gisement GP qui sont moins rugueuses sont partiellement ou entièrement enfouies par ALB, et les dépôts ultérieurs sont dérivés de l'effondrement du dôme O-P (lignes orange pointillées). Des lignes jaunes pointillées entourent des parties des dépôts de GP couverts par des dépôts de déchets syn et post-éruption à l'intérieur de la caldeira. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Observation du Havre seamount / doc. University of Tasmania

Produits de l'éruption du volcan Havre en 2012 photographiés par un ROV – un clic pour agrandir - la ligne au bas de chaque image est égale à un mètre – A. Débris géants de ponce de 6 m de diamètre – B. Débris géants métriques de ponce empilées sur quatre niveaux, ce qui suggère une sédimentation douce du fond marin – C. Les débris géants de ponce ont une surface plane légèrement courbe et des bords en croûte de pain – D. Une épine de lave sur un dôme (situation sur l'image O-P) – E. Dépôt à 1.200 mètres de la source supposée, le dôme O-P – F. Le dépôt sur un débris géant de ponce avec en encart, la stratigraphie complexe de cette unité. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Produits de l'éruption du volcan Havre en 2012 photographiés par un ROV – un clic pour agrandir - la ligne au bas de chaque image est égale à un mètre – A. Débris géants de ponce de 6 m de diamètre – B. Débris géants métriques de ponce empilées sur quatre niveaux, ce qui suggère une sédimentation douce du fond marin – C. Les débris géants de ponce ont une surface plane légèrement courbe et des bords en croûte de pain – D. Une épine de lave sur un dôme (situation sur l'image O-P) – E. Dépôt à 1.200 mètres de la source supposée, le dôme O-P – F. Le dépôt sur un débris géant de ponce avec en encart, la stratigraphie complexe de cette unité. / in The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century, by Rebecca Carey & al. 2018

Les premières interprétations en ont été bouleversées : outre de la lave provenant de 14 évents à une profondeur échelonnée entre 900 et 1.220 mètres, des fragments clastiques géants de ponce de plus de 9 mètres de diamètre ont pu être observés.

Diverses conclusions en ressortent :

- Les dépôts volumineux dominés par des ponces géantes apparaissent comme caractéristique unique des éruptions subaquatiques.

- Ces ponces géantes peuvent être produites à des pressions hydrostatiques élevées (9 Mpa).

- L'empreinte des ponces géantes du Havreest le produit de processus d'une sortie fulgurante, d'une saturation par l'eau et de distribution par les courants océaniques.

- Les formes prismatiques et les surfaces curviplanaires des ponces géantes suggèrent un détachement mécanique du magma extrudé dans l'océan. L'éruption n'était donc pas explosive, mais extrusive.

- Plus de 75 % du volume expulsé a été divisé, pour former le radeau de ponce et transporté loin du volcan ... la taille des éruptions sous-marines dans les arcs volcaniques, et la production magmatique, ne peuvent être extrapolés à partir des dépôts sur le plancher océanique.

 

Sources :

- Advances science mag - The largest deep-ocean silicic volcanic eruption of the past century – by Rebecca Carey & al. 2018 - link - Science Advances  10 Jan 2018: Vol. 4, no. 1, e1701121 DOI: 10.1126/sciadv.1701121.

- Global Volcanism Program – Havre seamount / Bulletin report september 2012 - link 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog