Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Masaya - dégazage le 06.12.2017 - photo UNRESP project

Masaya - dégazage le 06.12.2017 - photo UNRESP project

Dans le cadre du Projet UNRESP, un documentaire relate sur You Tube la vie près du volcan Masaya au Nicaragua , et met en lumière l'impact des émissions de gaz volcaniques sur la vie, la santé, et la faculté d'adaptation des humains qui y sont soumis.

UNRESP project‏ - à regarder en plein écran !

Même en absence d'éruptions de lave ou d'émissions de cendres, les gaz émanant des volcans présentant un risque sérieux et persistant de pollution, due à l'acidité de ces gaz, et à leur composition riche en particules fines et métaux lourds.

 Masaya - la végétation est impactée par le "VUMO"  du volcan et le paysage forestier s'est mué en friche jaunâtre -  photo Ev. Ilynskaya / UNRESP Project

Masaya - la végétation est impactée par le "VUMO" du volcan et le paysage forestier s'est mué en friche jaunâtre - photo Ev. Ilynskaya / UNRESP Project

Ces émissions volcaniques persistantes (PVE) causent, selon les estimations des scientifiques, plus de 3 millions de décès prématurés, dont 90% dans les régions sud du globe. Ces PVE constituent un risque durable, mais non constant, la pollution pouvant augmenter fortement et dangereusement à un moment déterminé dans une zone particulière.

Au cours de ces périodes de crise, la santé est menacée, avec une augmentation des problèmes respiratoires tels que l'asthme, la pollution des eaux de boisson, et celle des sols et cultures avec des dommages importants aux économies dépendantes de l'agriculture.

Le Masaya constitue une source importante de pollution environnementale, qui impacte journellement au moins 50.000 ruraux, et périodiquement plus de deux millions de personnes, quand elle s'additionne à la pollution androgénique des cités de Managua et Masaya.

Masaya - maladies respiratoires induites par la pollution volcanique - photo extraite de la vidéo UNRESP

Masaya - maladies respiratoires induites par la pollution volcanique - photo extraite de la vidéo UNRESP

Carte de la pollution de l'air au dioxyde de soufre et les dommages dans les villages et villes proches du Masaya – Doc. UNRESP Project

Carte de la pollution de l'air au dioxyde de soufre et les dommages dans les villages et villes proches du Masaya – Doc. UNRESP Project

Masaya – Résilience des villageois qui construisent leur maison en adaptant des techniques tenant compte de la corrosion générée par les gaz volcaniques : des roches et des branches tiennent une couverture en fibrociment, au lieu et place de tôles maintenues par des clous – doc. UNRESP Project

Masaya – Résilience des villageois qui construisent leur maison en adaptant des techniques tenant compte de la corrosion générée par les gaz volcaniques : des roches et des branches tiennent une couverture en fibrociment, au lieu et place de tôles maintenues par des clous – doc. UNRESP Project

"Le projet UNRESP / Unseen but not unfell : resilience to persistant volcanic emissions, de l'Université de Leeds / GCRF" examine non seulement les risques volcanologiques associés aux émissions de gaz et particules, et les procédures à développer durant les pics de pollution, mais aussi les différents aspects humains, sociologiques, et historiques, environnementaux qui y sont liés.

Les populations proches du Masaya réagissent à l'effet des panaches acides qui les touchent en n'utilisant plus de clous pour fixer leurs toits en fibrociment (au lieu de tôles) - en espérant qu'elles ne causent pas une autre pollution et des problèmes d'asbestose - , en vérifiant la qualité des eaux de pluies par leur pouvoir de réaction avec le savon; elles connaissent le type de cultures capables d'y résister, et favorisent les ananas et les fruits du dragon plutôt que la café, moins résistant.

Après une phase de modélisation réalisée au Nicaragua par des experts en gaz et aérosols volcaniques, et leur travail dans les différentes universités Européennes et au Met office Islandais, les résultats seront applicables ensuite à d'autres contrées concernées par les mêmes risques.

 

Sources :

- Unseen but not unfelt: building resilience to air pollution from volcanoes

Dr Evgenia Ilyinskaya (SEE), Dr Anja Schmidt (University of Cambridge), Dr Ralph Burton (NCAS), Dr Claire Witham (Met Office), Dr Wilfried Strauch (Instituto Nicaragüense de Estudios Territoriales (INETER), Nicaragua)

- Geografia de Nicaragua

- EGU blogs – Resilicience to persistant volcanic emissions

Commenter cet article

Breuilleton 03/01/2018 10:48

Meilleurs voeux à vous qui nous régalez avec ce site très pointu!
[SVP, que signifie "pollution androgénique"] Cordialement, YB

Bernard Duyck 03/01/2018 12:03

Merci pour votre appréciation --- pollution androgénique signifie, par extension, une pollution généré par l'homme, et les activités humaines.

Articles récents

Hébergé par Overblog