Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Kadovar, ses panaches et son dôme - photo 01.02.2018 via BJG productions / Twitter

Kadovar, ses panaches et son dôme - photo 01.02.2018 via BJG productions / Twitter

Sur Kadovar, en Papouasie Nouvelle-Guinée, l'éruption se poursuit, avec des émissions de vapeur balnce épaisse au cratère principal, montant à une centaaine de mètres au dessus du sommet, et un panache de vapeur continu au niveau du dôme de lave côtier, montant à une centaine de mètres au dessus de l'île, dissipé vers le sud-est.

La coulée de lave continue de croître ; un lobe distinct a parcouru 20-30 m. du nez de la coulée en direction du large, semblant canalisé entre des levées développées sur ses côtés.

A 18h30 LT, le 1° février, un effondrement de côté de la coulée, face à lîle de Blup Blup, a généré un panache de cendres gris ; le dégazage vigoureux s'est ensuite maintenu, brillant assez fort durant la nuit.

Le corps principal de la coulée s'est gonflé vers le haut, avec une vallée distincte maintenant visible entre le renflement et le flanc de l'île.

La croissance du dôme de lave se poursuit sur la côte sud-est

Au niveau sismicité, des épisodes haute fréquence sont enregistrés, mêlés aux signaux des vents forts et des vagues.

Une carte détaillée de la nouvelle topographie serait bienvenue.

Source : Rabaul volcano Observatory – rapport 18 / 02,02,2018

 

Evolution topographique de l'île-volcan Kadovar entre le 2.09.2017 et le 24.01.2018 - images satellites ALOs-2 et Terra SAR-X - Doc Geoinformatic Center AIT - Sentinel ASIA - Sources : Esri, HERE, DeLorme, Intermap, Increment Corp, GEBCO, USGS, FAO

Evolution topographique de l'île-volcan Kadovar entre le 2.09.2017 et le 24.01.2018 - images satellites ALOs-2 et Terra SAR-X - Doc Geoinformatic Center AIT - Sentinel ASIA - Sources : Esri, HERE, DeLorme, Intermap, Increment Corp, GEBCO, USGS, FAO

Après le changement de type d'activité, devenue vulcanienne hier 1° janvier, le premier épisode éruptif 2018 important du Fuego s'est terminé au bout d'une vingtaine d'heures.

Au cours de ce paroxysme, quatre coulées de lave ont été émises, aisi qu'une série de coulées pyroclastiques dans les barrancas Seca, Trinidad, Las Lajas et Honda.

Le Fuego n'avait plus connu une activité aussi intense depuis 1974.

 Fuego - 01.02.2018 - photo Los Bomberos en La Antigua Gt

Fuego - 01.02.2018 - photo Los Bomberos en La Antigua Gt

Fuego - une des coulées pyroclastiques du 01.02.2018 - photo via Azteca noticias Twitter

Fuego - une des coulées pyroclastiques du 01.02.2018 - photo via Azteca noticias Twitter

Fuego - incandescence sommitale et dépôts de coulées pyroclastiques dans différents drainages le 01.02.2018 -  image  Landsat 8 SWIR bands 7-6-2- Nasa via Rüdiger Escobar Wolf

Fuego - incandescence sommitale et dépôts de coulées pyroclastiques dans différents drainages le 01.02.2018 - image Landsat 8 SWIR bands 7-6-2- Nasa via Rüdiger Escobar Wolf

Fuego - extension du panache de cendres le 01.02.2018 -  -  image  Landsat 8 SWIR bands 7-6-2- Nasa - via Rüdiger Escobar Wolf

Fuego - extension du panache de cendres le 01.02.2018 - - image Landsat 8 SWIR bands 7-6-2- Nasa - via Rüdiger Escobar Wolf

Fuego - diffusion et hauteur du panache et du nauge de cendres - 02.02.2018 / 13h16 - image satel Goes 16

Fuego - diffusion et hauteur du panache et du nauge de cendres - 02.02.2018 / 13h16 - image satel Goes 16

Seules persistent quelques explosions bénignes , accompagnées de panaches de cendres à 4.700 m.asl., se déplaçant sur 15 km. Les fontaines de lave ne sont plus observées.

Le graphique d'énergie libérée RSAM est revenu à la normale.

Le Conred signale que les départements de Chimaltenango, Escuinta , Suchitepéquez et Sacatepéquaz, soit environ 48.000 personnes, ont été affectés ; 19 incidents sont rapportés, ainsi que l'évacuation de 2880 personnes.

Sources : Insivumeh bulletins volcanolgiques spéciaux #10 & #11

Fuego - personnes affectées par l'éruption du Fuego - Doc.Conred 01.02.2018 / 18h15

Fuego - personnes affectées par l'éruption du Fuego - Doc.Conred 01.02.2018 / 18h15

Au Mayon, une effusion tranquille de lave et du dégazage sont observés au cratère sommital ; la lave alimente les coulées dans les drainages Miisi et Bonga-Buyuan , qui ont avancés respectivement de 3,2 et 4 km. depuis le sommet.

L'observatoire signale que le terrain couvert par les coulées ne sera pas utilisable avant longtemps, parce que la lave se solodifie en une roche dure... le cône du Mayon pourrait devenir une zone inhabitable.

Source : Phivolcs

Mayon - 01.02.2018 / 22h30 loc. - coulées de lave dans les drainages Miisi et Bonga -   Arnolf Lorcha's Photo

Mayon - 01.02.2018 / 22h30 loc. - coulées de lave dans les drainages Miisi et Bonga - Arnolf Lorcha's Photo

Le bulletin mensuel de l'OVPF concernant le Piton de La Fournaise vient de paraître :

L’activité volcano-tectonique sous le massif du Piton de la Fournaise est ainsi restée faible en janvier 2018.

Tout au long du mois de janvier 2018, les stations GPS en champ lointain (à la base du cône terminal et hors Enclos) ont continué à enregistrer une lente inflation continue, témoin de la mise en pression d’une source profonde.

Le principal changement provient des stations du pourtour des cratères sommitaux qui ont enregistré lors des 18 premiers jours de janvier une forte inflation (jusqu’à 1.2 cm d’élongation de la zone sommitale en 2.5 semaines, Figure 1). Cet effet s’est également fait ressentir sur les stations à la base du cône terminal (jusqu’à 1.5 cm d’élongation) et en champ lointain (hors Enclos) mais dans une moindre mesure (<0.5 cm d’élongation).

Cette forte inflation observée au niveau de la zone sommitale du Piton de la Fournaise pourrait être liée à une forte activité hydrothermale faisant suite aux fortes précipitations de janvier (~1ère quinzaine du mois). L’apport important d’eau dans le système hydrothermal superficiel et les remontées de chaleur liées à une réalimentation profonde (sous le niveau de la mer), ont pu conduire à une expansion thermique de ces fluides hydrothermaux, à l’origine de l’inflation observée au cours du mois (~1ère quinzaine du mois).

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Au niveau des gaz :
- Emissions sommitales du Piton de la Fournaise : persistance de la présence de faibles concentrations en H2S et parfois SO2 dans l’air au niveau du sommet du volcan.

- Concentrations en CO2 dans le sol au niveau du gîte du volcan : concentrations intermédiaires. Comme pour les déformations, les mesures de CO2 ont été impactées par les mauvaises conditions météorologiques de la 1ère quinzaine du mois. Les prochaines mesures seront donc à suivre.

 

    Bilan :
    L’ensemble de ces observations montre pour le mois de janvier - une ré-alimentation profonde en magma (sous le niveau de la mer) qui se maintient ;

    - une pressurisation du réservoir magmatique superficiel qui reste faible ;

    - une activité hydrothermale superficielle importante la 1ère quinzaine du mois en lien avec les fortes précipitations.

    Source : OVPF

    Commenter cet article

    Articles récents

    Hébergé par Overblog