Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ambae / Aoba - images Sentinel 2 SWIR du 18.03.2018
Ambae / Aoba - images Sentinel 2 SWIR du 18.03.2018

Ambae / Aoba - images Sentinel 2 SWIR du 18.03.2018

Le Vanuatu Meteorology And Geohazards dept. a élevé le niveau d'alerte d'Ambae du niveau 2 au niveau 3, avec une extension de la zone interdite à 3 km de rayon autour de l'évent actif dans le lac Voui, le 18 mars à 22h25.

L'activité est semblable à celle de fin octobre 2017, mais avec des émissions plus soutenues de cendres. LE style d'activité est explosif, similaire à celui rencontré au Yasur sur l'île de Tanna. Les explosions s'accompagnent d'émissions de cendres, gaz et bombes volcaniques retombant dans les environs du volcan.De l'incandescence est visible la nuit.

A noter, une anomalie thermique de 60 MW a été détectée par Mirova le 16 mars.

Sources : VGO & Mirova

Ambae - carte de prévention des risques au 18.03.2018 - Doc VGO

Ambae - carte de prévention des risques au 18.03.2018 - Doc VGO

Au Costa Rica, le Poas présente un dégazage permanent de gaz à basse température et vapeur d'eau directement émis dans l'atmosphère et dissipés vers le sud-ouest, depuis que le lac acide s'est complètement asséché.

La sismicité est à un niveau bas, correspondant à une activité fumerollienne hydrothermale de basse énergie.

Poas  - 18.03.2018 / 13h38 - webcam Ovsicori

Poas - 18.03.2018 / 13h38 - webcam Ovsicori

Le lac acide de l'Irazu montre une tendance à augmenter en volume ; Le lac de cratère a montré des changements de couleur (variant entre turquoise, vert et bleu), ce qui indique différents processus d'interaction de l'eau avec la roche et d'activité microbiologique se déroulant dans ce système. La teinte laiteuse montre le présence de particules colloïdales en suspension.

Irazu - le lac de cratère le 17.03.2018 - Doc.Ovsicori

Irazu - le lac de cratère le 17.03.2018 - Doc.Ovsicori

Le Turrialba continue d'émettre passivement un flux important de gaz magmatique à haute température (600 à 800 °C) en provenance d'un corps de magma riche en volatiles, ce qui suggère que le système volcanique est suffisamment ouvert favorisant le passage de la matière et de la chaleur vers la surface, ce qui est confirmé par la sismicité des trois derniers jours caractérisée par des séismes LP discrets et du trémor de courte durée et faible amplitude.

Le flux de chaleur de ce magma peu profond réchauffe la roche environnante des conduits volcaniques et produit une incandescence perceptible la nuit à l'intérieur du cratère occidental.

La tendance à une augmentation des concentrations de SO2 et PM10 observée entre février et mars pourrait être le résultat d'une combinaison de facteurs tels qu'une augmentation du flux de gaz et de particules volcaniques due à l'injection de magma à des niveaux plus superficiels et à la diminution des précipitations pendant la saison sèche. Ces gaz et aérosols sont dispersés sur une région entre Cartago et San José.

Sources : Ovsicori et RSN

Turrialba - 17.03.2018 / 14h38 - webcam Ovsicori

Turrialba - 17.03.2018 / 14h38 - webcam Ovsicori

Turrialba - 18.03.2018 / 4h59 - webcam Ovsicori

Turrialba - 18.03.2018 / 4h59 - webcam Ovsicori

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog