Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Mythes et légendes.

Dans la branche ouest du Grand rift Africain, dans le nord Kivu, des zones de dépression appelées mazuku en dialecte Kinyabwisha (un dialecte du Rwanda) , et pouvant se traduire par "souffle du diable" ou "vent diabolique", sont dangereuses et souvent mortelles tant pour les humains que les animaux.

Ces poches de mazuku sont créées lorsque du dioxyde de carbone, plus lourd que l'air, s'accumule dans des cuvettes ou dépressions en concentrations élevées, dépassant largement le seuil létal de 15%. L'analyse isotopique indique que ce COest originaire du manteau supérieur (Vaselli & al 2003).

Localisation des mazuku sur le littoral nord du lac Kivu - Carte B. Smets, GORISK RMCA – 2010

Localisation des mazuku sur le littoral nord du lac Kivu - Carte B. Smets, GORISK RMCA – 2010

Localisation des zones principales de mazuku dans la Province Volcanique des Virunga -  1. littoral nord du lac Kivu; 2. zone du lac Ondo ; 3  zone de Kamikoni ; 4 . zone de Mbilibaliba .- les volcans sont indiqués en blanc (Location after Verschuren, 1965, and Smets et al., 2010)

Localisation des zones principales de mazuku dans la Province Volcanique des Virunga - 1. littoral nord du lac Kivu; 2. zone du lac Ondo ; 3 zone de Kamikoni ; 4 . zone de Mbilibaliba .- les volcans sont indiqués en blanc (Location after Verschuren, 1965, and Smets et al., 2010)

Ce phénomène est connu dans d'autres parties du rift africain, et la rumeur l'a associé au cimetière des éléphants ... les éléphants ont été en réalité pris au piège dans ces dépressions remplies de dioxyde de carbone et y sont morts en groupe, accréditant la légende.

Bien que le dioxyde de carbone soit incolore et inodore, quelques observations de terrain permettent de détecter les zones à mazuku:

- Une végétation particulière les caractérise. Les alentours sont colonisés par des herbes bien vertes, des papyrus et parfois des bambous, alors que les centres sont dépourvus de végétation ou présentent une végétation réduite, et une altération de la roche, présentant une couleur noirâtre à gris foncé (altération des minéraux silicatés / Smets & al. 2010)

- Une sensation de chaleur, renforcée par une ventilation réduite, est signalé par les observateurs scientifiques.

- La présence d'animaux morts (insectes, oiseaux, chèvres et vaches) est un indicateur de mazuku. Ils y sont morts suite à une accumulation des gaz par gravité, en absence de ventilation.

Concentrations en dioxyde de carbone dans un mazuku proche de Goma en bordure du lac Kivu, avec vent et sans vent soufflant - (c) B. Smets, RMCA – 2010.  / Gorisk

Concentrations en dioxyde de carbone dans un mazuku proche de Goma en bordure du lac Kivu, avec vent et sans vent soufflant - (c) B. Smets, RMCA – 2010. / Gorisk

Fumerolles sèches de dioxyde de carbone sur une coulée de lave du Nyamuragira de 1938 – la flamme brûle dans l'air, mais s'éteint lorsqu'elle est abaissé dans une dépression remplie de CO2 – photo de M.Tuttle 02,1989  / USGS
Fumerolles sèches de dioxyde de carbone sur une coulée de lave du Nyamuragira de 1938 – la flamme brûle dans l'air, mais s'éteint lorsqu'elle est abaissé dans une dépression remplie de CO2 – photo de M.Tuttle 02,1989  / USGS

Fumerolles sèches de dioxyde de carbone sur une coulée de lave du Nyamuragira de 1938 – la flamme brûle dans l'air, mais s'éteint lorsqu'elle est abaissé dans une dépression remplie de CO2 – photo de M.Tuttle 02,1989 / USGS

Dans la région de Goma, ces zones de mazuku sont localisées dans une bande large de 3 km en bordure du lac Kivu, qui correspond à une zone où sont situés des cônes volcaniques d'origine phréatique ou phréatomagmatique ... ce qui suggère un lien possible entre mazuku et le système volcanique hydrothermal.

Ces dépressions sont crées par la superposition des coulées de lave, par l'effondrement de tunnels de lave, ou directement associées à des fractures et failles ouvertes.

Le nombre élevé de personnes déplacées par les conflits régionaux aggrave la situation, car ils ont établis, par ignorance, des camps à des endroits où la population locale n'a jamais voulu s'installer par crainte des mazuku.

Pancarte indicative de danger - photo P.Aventurier / Getty image

Différentes ONG ont installé des panneaux d'avertissement , qui ne sont pas toujours pris en considération, et /ou enlevés par la population qui croit que la situation s'est améliorée. Le problème se complique donc car il nécessite la budgétisation des supports d'information, et celle d'une nécessaire information.

Les mesures montrent que 15 ans après l'éruption dévastatrice du Nyiragongo en 2002, les mazuku, déjà présents avant cet événement, sont toujours présents, et les concentrations en CO2 n'ont pas diminuées avec le temps, contrairement aux croyances locales.

Mesure du dioxyde de carbone dans un mazuku - à noter: la différence entre le centre du mazuku et les environs (végétation et roche) - photo skyscrapercity

Mesure du dioxyde de carbone dans un mazuku - à noter: la différence entre le centre du mazuku et les environs (végétation et roche) - photo skyscrapercity

Squelette de chien retrouvé dans un mazuku sur le flancsud du Nyamuragira / RDC – photo JP. Lockwood 1989 / USGS

Squelette de chien retrouvé dans un mazuku sur le flancsud du Nyamuragira / RDC – photo JP. Lockwood 1989 / USGS

Sources :

- Echos de la Monusco – L'ONU et ses partenaires préoccupés par le danger du mazuku à Goma et ses environs – par Cl.Padovan et D.Tedesco

Merci à Thierry Sluys pour le lien

- GORISK – Mazuku

- Journal of Water and environmental Sciences - Les risques liés aux mazuku dans la région de Goma, RDC - par M.Kasereka & al. - link

- Dry gas vents (“mazuku”) in Goma region (North-Kivu, Democratic Republic of Congo): Formation and risk assessment – B.Smets, D.TTedesco & al.- link 

- New York Times - Deadly Gas Flows Add to a Lake’s List of Perils

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog