Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - cratère Dolomieu -  photo archives © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - cratère Dolomieu - photo archives © Bernard Duyck

Une nouvelle accélération de la sismicité observée ce dimanche au Piton de La Fournaise montre que la pressurisation du réservoir s’accélère et que ce dernier se fragilise.

Depuis le 21 avril dernier l’activité sismique à l'aplomb de la zone sommitale du Piton de la Fournaise a repris avec notamment 24 séismes enregistrés le 22 avril. Ces séismes volcano-tectoniques superficiels (< à 2 km de profondeur) ont été enregistrés sous la zone sommitale.

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés sous les cratères sommitaux entre le 4 avril (fin de la dernière éruption) et le 22 avril 2018. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés sous les cratères sommitaux entre le 4 avril (fin de la dernière éruption) et le 22 avril 2018. (© OVPF/IPGP)

Cette reprise de la sismicité et l’accélération observée hier font suite à :
- la poursuite de l’inflation (gonflement) de l’édifice observée suite à la fin de l’éruption du 3-4 avril (jusqu’à 2.5 cm d’élongation au sommet en 15 jours), synonyme d’une réalimentation profonde en magma et d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel ;

- une forte augmentation de la concentration en CO2 dans le sol observée en champ lointain suite à la fin de l’éruption du 3-4 avril, suivie, à partir du 19 avril, par une très forte chute des concentrations . Cette évolution côté géochimie met en évidence également une poursuite de la réalimentation profonde et un possible transfert vers de plus faibles profondeurs (réservoir superficiel) depuis mi-avril (baisse du CO2 sol).

Source : OVPF – Bulletin d'activité 23.04.018 / 12h loc .

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois.(24.02 - 24.04.2018) Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois.(24.02 - 24.04.2018) Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions.

Piton de La Fournaise - Concentration moyenne en CO2 dans le sol au niveau de l’Observatoire Volcanologique (Bourg Murat) entre le 1 février et le 23 avril 2018 (l’éruption du 3-4 avril 2018 est représentée en rouge). Les valeurs sont normalisées par rapport à la valeur maximale enregistrée. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Concentration moyenne en CO2 dans le sol au niveau de l’Observatoire Volcanologique (Bourg Murat) entre le 1 février et le 23 avril 2018 (l’éruption du 3-4 avril 2018 est représentée en rouge). Les valeurs sont normalisées par rapport à la valeur maximale enregistrée. (© OVPF/IPGP)

Les observations faites le 21 avril 2018 par le Département de météorologie et des risques géologiques du Vanuatu / VMGD lors d'un survol d'Ambae confirment que les éruptions d'avril ont modifié le cône volcanique du lac Voui.

Le cône est maintenant plus grand et un grand cratère s'est formé. Un petit lac est présent dans le cratère actif. Au cours du mois d'avril, les éruptions ont été typiquement constituées en émissions de cendres volcaniques et de fontaines de lave. Cela a créé des chutes de cendres et des scories sur Ambae. Les éruptions produisent également du gaz volcanique, toujours perçu et des pluies acides.

Les lacs de l'île d'Ambae : le Manorogoro, le Voui, et le Manoro - le cône actif coupe le lac Voui en deux parties - photo VGO / VMGD
Les lacs de l'île d'Ambae : le Manorogoro, le Voui, et le Manoro - le cône actif coupe le lac Voui en deux parties - photo VGO / VMGD

Les lacs de l'île d'Ambae : le Manorogoro, le Voui, et le Manoro - le cône actif coupe le lac Voui en deux parties - photo VGO / VMGD

La présence de cendres tombées sur Ambae a modifié le comportement des cours d'eaux et des ruisseaux lorsqu'il pleut. Les ruisseaux peuvent produire des inondations subites et transporter beaucoup plus de débris (sables, graviers et rochers). La trajectoire des cours d'eau et des ruisseaux pourrait changer en raison des débris d'inondation. Un glissement de terrain peut se produire dans certaines zones lors de fortes pluies.

Ces observations et l'analyse des données sismiques confirment que le niveau mineur d'activité volcanique se poursuit. L'activité du volcan consiste en une émission continue de vapeur et de gaz, avec des cendres volcaniques lors des explosions.

Le niveau d'alerte demeure à 3, assorti d'une zone interdite de 3 km de rayon autour des évents.

Pour l'actualité, une petite éruption s'est produite le 23 avril à 4h06.

Source : VMGD

Kilauea - le plus large débordement au nord du cratère Overlook le 22.04.2018 - photo HVO-USGS

Kilauea - le plus large débordement au nord du cratère Overlook le 22.04.2018 - photo HVO-USGS

Au Kilauea / Halama'uma'u, après un premier débordement de la lave du cratère Overlook signalé hier, l'HVO en a observé quatre autres les 22 et 23 avril 2018, tandis que le tiltmètre continuait à enregistrer de l'inflation.

Le plus important a été le quatrième, qui a débuté le 23,04 à 6h30 et s'est poursuivi durant trois heures ; la lave a recouvert environ un tiers du cratère Halama'uma'u, noyant en grande partie les débordements d'avril/mai 2015 et octobre 2016.

Source : HVO - USGS

Kilauea - le plus large débordement (couleur gris argentée) au nord du cratère Overlook le 23.04.2018 - photo HVO-USGS

Kilauea - le plus large débordement (couleur gris argentée) au nord du cratère Overlook le 23.04.2018 - photo HVO-USGS

Au Nicaragua, secoué en ce moment par des manifestations, le volcan San Cristobal a présenté une forte activité ce Dimanche 22 avril 2018 à 13h30, caractérisée par unbdégazage suivi d'émission de cendres. L'Ineter n'a pas relaté cette activité , qui reste typique du volcan.

Source : TN8 / Twitter

San Cristobal - émission de cendres  - photo  archivesTN8 / Twitter

San Cristobal - émission de cendres - photo archivesTN8 / Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog