Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Cratère Sileri - éruption du 08.04.2018 / 11h21 WIB - webcam PVMBG

Cratère Sileri - éruption du 08.04.2018 / 11h21 WIB - webcam PVMBG

Une nouvelle éruption phréatique s'est produite au cratère Sileri / Plateau de Dieng ce 8 avril 2018 à 11h21 WIB ; elle s'est accompagnée d'une décharge devapeur blanche épaisse montant à 50 mètres au dessus du cratère et de projections de boue à une distance de 20 mètres vers l'est.

Cet épisode fait suite à celui du 1°avril, plus important.

L'analyse des gaz montre que le niveau de CO2 reste sous la normale, et que le SO2 et l'H2S ne sont pas détectés.

Une augmentation de température des eaux a été enregistrée : 76,3°C au lieu de 71,5°C et 81,1°C au lieu de 71,8°C selon les capteurs.

Il est conseillé de rester à une distance de 200 mètres du bord du cratère

 

Source : Magma Indonesia

Piton de La Fournaise : Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois./ 09.02.2018 - 09.04.2018  Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Piton de La Fournaise : Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois./ 09.02.2018 - 09.04.2018 Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - Doc. OVPF

Le bulletin préliminaire d'activité du 8 avril pour le Piton de La Fournaise mentionne 26 éboulements tant au niveau du cône sommital que dans l'Enclos, et un seul séisme VT.

Les GPS enregistrent une inflation de la zone sommitale, et en champ lointain, témoins de la mise sous pression des sources superficielle et profonde.

Piton de la Fournaise - éruption du 3-4 avril 2018 - De l'arrière à l'avant-plan, on peut voir le foyer actif, une fissure qui n'a pas émis de lave, puis décalé vers le bas, deux autres fissures ayant émis des coulées de lave ou active au moment de la prise de vue – image IPR

Piton de la Fournaise - éruption du 3-4 avril 2018 - De l'arrière à l'avant-plan, on peut voir le foyer actif, une fissure qui n'a pas émis de lave, puis décalé vers le bas, deux autres fissures ayant émis des coulées de lave ou active au moment de la prise de vue – image IPR

Un article intéressant de P-E. Geslot dans Actus Météo 974 s'interroge sur l'étape en cours dans l'activité cyclique du Piton de La Fournaise, en ralation avec la thèse d'Aline Peltier intitulée « Suivi, modélisation et évolution des processus d’injection magmatiques au Piton de La Fournaise (Réunion), à partir d’une analyse croisée des données de déformation, géochimiques et structurales ».

Elle y défini un caractère cyclique de l'activité, en trois étapes :

- éruptions sommitales, à plus de 2.500 d'altitude

- éruptions latérales , entre 2;500 et 2.000 m d'altitude

- éruptions distales à plus de 4 km du sommet et une altitude inférieure à 2.000 mètres.

« Chaque cycle est défini par une séquence d’éruptions sommitales et latérales terminées par une éruption distale à océanite. Les éruptions successives sont caractérisées par des dykes s'initiant à des niveaux de plus en plus profonds et des laves de plus en plus primitives. Ces cycles durant lesquels l’inflation du cône est continue, pourraient témoigner d’une réalimentation continue du système de stockage superficiel. »

 

Comment caractériser l'éruption des 3-4 avril 2018 ? Il semble que cet épisode puisse être qualifié d'éruption distale, malgré le faible volume de lave qui a été émis.

 

Sources : OVPF & Actus Météo 974

Cartographie des fractures et limites cratériques de la zone sommitale du Piton de la Fournaise, d'après Bachèlery, 1999 / Actus Météo 974

Cartographie des fractures et limites cratériques de la zone sommitale du Piton de la Fournaise, d'après Bachèlery, 1999 / Actus Météo 974

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog