Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Dans la zone de rift Est du Kilauea, après deux jours de calme relatif, une nouvelle fissure ( la 17°- ou une prologation de la 16 ?), est devenue active le 12 mai à 18 heures locale, très proche de la fissure 16 . Suivant une journée de dégazage, du spattering a marqué la fissure, située à l'est de Lalipuna Gardens à environ 1.500 mètres de la Highway 132. La lave est éjectée sur une longueur d'une cinquantaine de mètres, entre 6 à 12 mètres de hauteur. (Mesures données par Paradise helicopters)

Pas d'autre activité dans Leilani Estates, où seul un fort dégazage persiste.

Kilauea - zone de rift Est - la fissure #16 active dans Lalipuna Gardens et les fissures dégazants dans Leilani Estates - photo de Bruce Omori / Paradise Helicopters

Kilauea - zone de rift Est - la fissure #16 active dans Lalipuna Gardens et les fissures dégazants dans Leilani Estates - photo de Bruce Omori / Paradise Helicopters

Kilauea - zone de rift Est  - la fissure #16 le 12.05.2018 / 8h27 HST - photo Hawaii county fire dt via HVO

Kilauea - zone de rift Est - la fissure #16 le 12.05.2018 / 8h27 HST - photo Hawaii county fire dt via HVO

Kilauea – East rift zone - Zone de dégazage sur la fissure (17), proche de la fissure 16 -  Hawaii County Fire Department overflight 2018,05,12

Kilauea – East rift zone - Zone de dégazage sur la fissure (17), proche de la fissure 16 - Hawaii County Fire Department overflight 2018,05,12

Kilauea - zone de rift Est  - la fissure #16 le 12.05.2018 - photo Bruce Omori / Paradise Helicopters

Kilauea - zone de rift Est - la fissure #16 le 12.05.2018 - photo Bruce Omori / Paradise Helicopters

Kilauea - zone de rift Est- carte des fissures au 12.05.2018 / 12h pm - USGS

Kilauea - zone de rift Est- carte des fissures au 12.05.2018 / 12h pm - USGS

La déflation qui marque le sommet se poursuit :un interférogramme réalisé à partir de données radar recooltées par les satellites de Cosmo – SkyMed exploités par l'Agence spatiale Italienne / ASI Spazio, montre une déflation du sommet d'une amplitude d'environ 25 cm entre le 8 mai et le 11 mai, à 18h locale.

Les mêmes données ne montrent pas de déformation évidente de la zone du rift à proximité des cratères du Pu'u O'o et de Makaopuhi.

Kilauea -  Interférogramme réalisé à partir de données radar collectées par la constellation de satellites Cosmo-SkyMed exploitée par l'Agence spatiale italienne (@ASI_spazio) entre le 08 et le 11.05.2018. Les franges colorées montrent une deformation de la surface vers ou à l'écart du satellite. Plus il y a de franges groupées, plus la déformation est importante. Chaque cycle de couleur est équivalent à 1,5 cm (0,6 in) vers ou à l'écart du satellite.  Les franges à proximité de Puu Oo sont des erreurs topographiques causées par des coulées de lave qui ont éclaté au cours des dernières années. Les franges sur le flanc sud du volcan, entre le sommet et l'océan, sont probablement causées par les conditions atmosphériques. - Doc. USGS

Kilauea - Interférogramme réalisé à partir de données radar collectées par la constellation de satellites Cosmo-SkyMed exploitée par l'Agence spatiale italienne (@ASI_spazio) entre le 08 et le 11.05.2018. Les franges colorées montrent une deformation de la surface vers ou à l'écart du satellite. Plus il y a de franges groupées, plus la déformation est importante. Chaque cycle de couleur est équivalent à 1,5 cm (0,6 in) vers ou à l'écart du satellite. Les franges à proximité de Puu Oo sont des erreurs topographiques causées par des coulées de lave qui ont éclaté au cours des dernières années. Les franges sur le flanc sud du volcan, entre le sommet et l'océan, sont probablement causées par les conditions atmosphériques. - Doc. USGS

Le niveau du lac de lave sommital continue de chuter ; dans le courant de la journée, les chutes de roches de la paroi du cratère ont généré de petits panaches de vapeur, avec un contenant en cendres relativement bas, et des chutes de cendres très localisées.

Une activité plus explosive reste possible, et peut arriver sans prévenir, comme l'indique un graphique extrait d'une vidéo de l'USGS ... ceci justifie les interdictions d'approche du moment.

Sources : USGS & Bruce Omori / Paradise Helicopters

Kilauea sommet - Hauteur du lac de lave dans le cratère Overlook en fonction des dates par rapport au niveau de la nappe phréatique - Doc. in vidéo USGS

Kilauea sommet - Hauteur du lac de lave dans le cratère Overlook en fonction des dates par rapport au niveau de la nappe phréatique - Doc. in vidéo USGS

Aline Peltier, Directrice de l’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), fait le point sur l’éruption du Piton de la Fournaise, dans une interview à l'Info,re.


"L’activité reste relativement stable au niveau du site éruptif, avec toujours un cône principal actif qui a tendance à se refermer. {...} On peut donc estimer que 4 à 5 millions de m3 se sont échappés, poursuit Aline Peltier. La particularité que nous avons constatée ces derniers jours, c'est l'obstruction progressive du cratère éruptif. La bouche était de 25 m sur 25 le 5 mai, elle est aujourd'hui de 5 m sur 5. Ce qui signifie que le cratère va se refermer. Mais si en dessous de ce bouchon formé par les retombées de lave, la pression reste intense, on pourrait assister à une explosion. Ca s'est produit dans le passé."

Piton de LA Fournaise ce 13.05.2018 / 5h46 YU - Camera du Piton de Bert / OVPF

Piton de LA Fournaise ce 13.05.2018 / 5h46 YU - Camera du Piton de Bert / OVPF

" ll y a un peu moins de spectacle pour les visiteurs depuis le Piton de Bert. D’autant plus que les coulées sont maintenant situées loin du site éruptif. Elles circulent en tunnel de lave, pour venir s’extruder de ces tunnels en contre-bas du Piton de Bert", indique Aline Peltier.

"Une rivière de lave à 3 km du site éruptif principal"
"Lors du survol de cet après-midi, on avait une rivière de lave à environ 3 kilomètres du site éruptif principal."

"Là où la lave sort au niveau du cône est un peu moins actif et à tendance à se boucher. Cet après-midi, lors de notre reconnaissance aérienne, il y avait très peu de projections qui sortaient du cône principal."

"L’éruption n’est plus visible à 20 minutes de marche"
"Mais le deuxième cône, situé en amont, était un peu plus actif que ces derniers jours. Par contre, pour voir les coulées de lave, il faut se rendre un peu plus loin, au Piton de Bert. Elle ne sont plus visibles sur le Piton rouge qui était à 20 minutes de marche du parking Foc-Foc
", souligne la directrice de l’Observatoire.

Source : Linfo.re via Fournaise.info

2018.05.12 Merapi - nouvelle physionomie du dôme le 12.05.2018 -  photo Andi Volcanological Guide Indonesia & Volcanoes

2018.05.12 Merapi - nouvelle physionomie du dôme le 12.05.2018 - photo Andi Volcanological Guide Indonesia & Volcanoes

Au Merapi, après l'éruption phréatique du 11 mai, le cratère présente une autre morphologie : un évent d'un diamètre approximatif de 20 mètres sur 10-15 m. s'est ouvert durant l'éruption ; des fragments blancs et des cendres se sont accumulées sur le dôme de 2010, dont les fractures dégazent. Des éboulements ont possibles. La situation actuelle justifie l'interdiction d'accès au sommet dans un rayon de 2 km, et l'ascension du volcan n'est plus autorisée qu'à partir de Pasarbubar.

Un VONA de couleur jaune a été émis le 11 mai à 15h01 WITA en raison de présence d''un panache de cendres ; en raison du brouillard, il n'y a pas d'observation possible.

Sources : PVMBG & Andi Guide

Ebeko - 13.05.2018 / 02h36 -  Volcanic Ash Advisory VAAC Tokyo

Ebeko - 13.05.2018 / 02h36 - Volcanic Ash Advisory VAAC Tokyo

Un panache de cendres, haut de 2.000 – 2.500 mètres est signalé par le KVERT à l'Ebeko, dans l'archipel nord des Kouriles ce 13 mai, s'étendant sur environ 20 km vers le sud-ouest.

Un dégazage modére de vapeur et gaz, avec une petite charge en cendres, continue.

Le code aviation reste à l'Orange, en raison de possible explosions de cendres pouvant atteindre 5.000 mètres asl.

Source : KVERT

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog