Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Kilauea - cratère de l'Halema'uma'u le 17.05.2018 / 7h45 depuis le Jaggar museum -  photo HVO-USGS

Kilauea - cratère de l'Halema'uma'u le 17.05.2018 / 7h45 depuis le Jaggar museum - photo HVO-USGS

Durant la majorité de la journée du 18 mai, un panache de vapeur blanche a été observé à l'évent Overlook dans la cratère de l'Halema'uma'u du Kilauea; plusieurs émissions mineures de cendres sont remarquées, sans explosions significatives.

Les séismes n'ont pas dépassé la magnitude de 3,5, avec une légère augmentation des niveaux sismiques de fond au cours de la journée.

Des images radar montrent des changements dans la caldeira sommitale entre le 5 et le 17 mai :

- Une accumulation de cendres a noirci le plancher de la caldeira

- L'évent sommital dans le cratère Halama'uma'u s'est agrandi de 48.560 m² le 5mai à 137.590 m² le 17 mai 2018.

- Une petite dépression (60.000 m²) s'est formée sur le bord Est de l'Halema'uma'u, qui reflète l'effondrement d'une partie de la paroi vers le pit en croissance sur le plancher du cratère.

Kilauea - Images radar de la caldeira sommitale et les changements observés entre le 5 mai et le 17 mai 2018, à 6h12 HST – doc.  Italian Space Agency's Cosmo-SkyMed satellite system - un clic pour agrandir

Kilauea - Images radar de la caldeira sommitale et les changements observés entre le 5 mai et le 17 mai 2018, à 6h12 HST – doc. Italian Space Agency's Cosmo-SkyMed satellite system - un clic pour agrandir

L'extrémité Est du système de fissure de l'East rift zone reste la zone la plus active, avec du spattering au niveau des fissures 15, 17, 18, 20, 21 et 22, et des coulées de lave pahoehoe au départ des fissures 17, 18 et 20.

Kilauea - Zone de rift Est : Cartes des coulées et fissures 2018 - carte HVO-USGS 18.05.2018 / 13h

Kilauea - Zone de rift Est : Cartes des coulées et fissures 2018 - carte HVO-USGS 18.05.2018 / 13h

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 - nombreuses fissures actives et dégazage important - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 - nombreuses fissures actives et dégazage important - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 - coulées de lave pahoehoe fluide - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 - coulées de lave pahoehoe fluide - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Sur la fissure 17, une fontaine de lave de bonne hauteur est produite ; une autre, plus modeste, est observée sur la fissure 18 dans Lanipuna Gardens.

La coulée émergeant de la fissure 20 a rapidement traversé Pohoiki road en direction sud-est, avec une avancée estimée de 250-330 m² par heure.

Au niveau de la fissure 21, la lave semble "nouvelle" , fonction de son comportement, de sa couleur et de sa fluidité.

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : haute fontaine de lave sur la fissure 17 - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : haute fontaine de lave sur la fissure 17 - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : "un rideau de roches en fusion"  - Civil beat  via J.Krippner

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : "un rideau de roches en fusion" - Civil beat via J.Krippner

Un dégazage important marquant toutes les fissures, auquel s'ajoute la fumée de la végétation en feu, contribuent à appauvrir la qualité de l'air.

L'apport de magma dans la rift zone Est se poursuit, comme l'indique le déplacement continu vers le NO de la station GPS, ainsi qu'une activité sismique continue ... ces facteurs plaident pour une poursuite de l'éruption, qui pourraitv durer des mois si on se réfère au passé éruptif du Kilauea.

Sources : HVO – USGS, Mick Kalber & Bruce Omori / Paradise helicopters, Eric Klemetti et Civil Defense.

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : l'atmosphère n'est pas au top sur les fissures - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea - zone de rift Est le 18.05.2018 : l'atmosphère n'est pas au top sur les fissures - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Update samedi 19 mai 2018, 01:33 HST (samedi 19 mai 2018, 11:33 UTC)


 

À 23h58 heure locale, une explosion de courte durée à Halema'uma'u a créé un nuage de cendres atteignant jusqu'à 10 000 pieds asl - plus de 3 000 mètres - et a été transporté au sud-ouest par le vent. Une éventuelle chute de cendres pourrait s'être produite le long de la route 11.

Des événements explosifs supplémentaires pouvant produire des quantités mineures de cendres par vent arrière sont possibles à tout moment. Les émissions de gaz volcaniques au sommet restent élevées.

L'éruption de la lave et la fissuration du sol dans la région de Leilani Estates se poursuivent. Une coulée de lave de pahoehoe rapide qui a émergé de la fissure 20 cet après-midi continue à couler vers le sud-est. Le flux a trois lobes principaux. Le plus à l'est est à l'est de la route Pohoiki et se déplace d'environ 210 m / h Le lobe le plus à l'ouest est près de Malamaki Road et se déplace à environ 36 m / h.

Quatre personnes ont dû être évacuées par hélicoptère ce soir alors qu'une avancée rapide de lave traversait la route de Pohoiki près de Malama Ki Place.

Ces taux peuvent changer avec le temps et les équipes de l'USGS sont dans la zone pour surveiller l'avance du débit. D'autres fissures restent faiblement actives et les émissions de gaz volcaniques restent élevées dans toute la région sous le vent. La fumée provenant de la combustion de la végétation à mesure que les coulées de lave progressent contribue également à la mauvaise qualité de l'air.

Kilauea - zone de rift Est le 19 .05.2018 ; fountaining actif - un personnage à l'avant-plan donne l'échelle  - photo Andrew Hara  / facebook

Kilauea - zone de rift Est le 19 .05.2018 ; fountaining actif - un personnage à l'avant-plan donne l'échelle - photo Andrew Hara / facebook

Au Piton de La Fournaise, l’éruption débutée le 27 avril 2018 à 23h50 heure locale se poursuit. L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est restée relativement stable ces dernières 24 heures sur des valeurs deux fois supérieures à celles enregistrées la semaine dernière.

L’activité d’écoulement se poursuit toujours majoritairement en tunnels de lave.

Les GPS de la zone sommitale enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d'une source superficielle.
Les GPS en champ lointain enregistrent une inflation, témoin de la mise en pression d'une source profonde.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - coulées de lave sous le Piton de Bert - image Sentinel 2A  Mixed nat. col.-NIR- SWIR + IR highlights - Doc.Copernicus Sentinel-2A via P.Markuse

Piton de La Fournaise - coulées de lave sous le Piton de Bert - image Sentinel 2A Mixed nat. col.-NIR- SWIR + IR highlights - Doc.Copernicus Sentinel-2A via P.Markuse

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h00 (11h00 UTC) le 17 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet). -- Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - un clic pour agrandir.Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h00 (11h00 UTC) le 17 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet). -- Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - un clic pour agrandir.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 20h00 (16h UTC) le 27 avril et 15h00 (11h00 UTC) le 17 mai sur la station sismique de BOR (située au sommet). -- Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu . Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - un clic pour agrandir.

En raison des pluies copieuses sur le volcan Fuego au Guatemala, un lahar modéré a été généré dans la barranca Seca, affluente du rio Pantaleón. Sa largeur est de 26-30 mètres, pour une hauteur de 1-1,5 mètres ; il charrie un abondant matériel volcanique, des blocs de 1 à 2 mètres de diamètre, des troncs et branches d'arbres.

Selon les conditions, il pourrait se renforcer, et d'autres barrancas pourraient être touchées.

Sources : Insivumeh & Conred

Fuego - les lahars sont fréquents en cas de fortes pluies - image archives 13.10.2017

Fuego - les lahars sont fréquents en cas de fortes pluies - image archives 13.10.2017

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog