Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'éruption du Kilauea dans la zone de rift Est se poursuit par intermittence.

La zone critique ce 9 mai est la portion nord-est de la zone de fissure, où une nouvelle fissure, la 15°, s'est ouverte Poihiki road et a généré une coulée pahoehoe de 20 mètres de longueur.

Une nouvelle zone de dégazage a été observée à l'ouest de la Highway 130 vers 15h HST lors d'un survol ... elle était active lors d'un second passage à 16h30.

 

Les ratios de mouvements, mesurés à la station GPS située 1,5 km au SE de Nanawale Estates sont en augmentation, caractérisant le mouvement du magma vers le nord-est, dans une direction basse du rift .

Kilauea - East rift zone - 09.05.2018 / 09h53 HST. - crevasses, incandescentes en profondeur, associées à la fissure14 dans  Leilani Estates. - photo HVO - USGS

Kilauea - East rift zone - 09.05.2018 / 09h53 HST. - crevasses, incandescentes en profondeur, associées à la fissure14 dans Leilani Estates. - photo HVO - USGS

Kilauea - East rift zone - 09.05.2018 / 13h00 HST. - nouvelle fissure, #15, sur Pohoiki Road - photo HVO - USGS

Kilauea - East rift zone - 09.05.2018 / 13h00 HST. - nouvelle fissure, #15, sur Pohoiki Road - photo HVO - USGS

Video by Daryl Lee , audio by Hawaii County Civil Defense / Uploaded by Big Island Video News on 2018-05-08.

video by Mick Kalber, Anfrew Hara, and USGS, audio from Hawaii County Civil Defense / Uploaded by Big Island Video News on 2018-05-09.

Les émissions de dioxyde de soufre restent importante près des fissures, et participent à une augmentation générale des quantités de SO2 repérées par les satellites. Ces données satellites peuvent différencier les émissions en provenance des sites émetteurs : le lac de lave sommital, l'évent du Pu'u O'o, et les fissures de la lower East rift zone ; une image Nasa Terra Aster faite le 6 mai indique que les fissures sont probablement la principale soiurce actuelle de dioxyde de soufre.

Kilauea - émanations de dioxyde de soufre (en jaune-vert) au niveau de la zone sommitale et panache émanant de la zone de fissures - doc.Nasa

Kilauea - émanations de dioxyde de soufre (en jaune-vert) au niveau de la zone sommitale et panache émanant de la zone de fissures - doc.Nasa

Panache de dioxyde de soufre  émis par le Kilauea jusqu'à 1.500 km d'Hawaii - doc 09.05.2018 / NASA / NPP / OMPS via Simon Carn

Panache de dioxyde de soufre émis par le Kilauea jusqu'à 1.500 km d'Hawaii - doc 09.05.2018 / NASA / NPP / OMPS via Simon Carn

Emissions de dioxyde de soufre quantifiées par le satellite Nasa Terra Aster le 06,05,2018 ; elles indiquent les fissures dans Leilani Estates comme principale source probable de dioxyde de soufre – Doc. Via Simon Carn

Emissions de dioxyde de soufre quantifiées par le satellite Nasa Terra Aster le 06,05,2018 ; elles indiquent les fissures dans Leilani Estates comme principale source probable de dioxyde de soufre – Doc. Via Simon Carn

Dans la zone sommitale, les tiltmètres continue à enregistrer une déflation ; le niveau du lac de lave continue de baisser, estimé à moins 295 mètres sous le plancher de l'Halema'uma'u (d'après un modèle 3D constitué au départ d'images thermiques - vidéo ); cette baisse s'est accompagnée d'un important effondrement rocheux qui a provoqué une explosion et un panache de cendres au dessus du cratère Overlook.

Kilauea - cratère Overlook - panache de cendres consécutif à un effondrement de roches ce 09.05.2018 / 8h29 - photo HVO - USGS

Kilauea - cratère Overlook - panache de cendres consécutif à un effondrement de roches ce 09.05.2018 / 8h29 - photo HVO - USGS

Kilauea - cratère Overlook - panache de cendres consécutif à un effondrement de roches ce 09.05.2018 / 8h30 - photo webcam HVO - USGS

Kilauea - cratère Overlook - panache de cendres consécutif à un effondrement de roches ce 09.05.2018 / 8h30 - photo webcam HVO - USGS

Kilauea - modéle 3D du cratère Overlook réalisé sur base d'images thermiques - Doc. HVO - USGS / Vidéo

Kilauea - modéle 3D du cratère Overlook réalisé sur base d'images thermiques - Doc. HVO - USGS / Vidéo

Le potentiel d'éruption explosive va s'accroître au cours des prochains(es) jours / semaines : lorsque la lave aura atteint le niveau de la nappe phréatique de la caldeira du Kilauea, des éruptions phréatiques seront susceptibles de se produire, avec expulsion de débris sur la zone sommitale.

Le Parc National des Volcans sera fermé aux touristes jusqu'à nouvel ordre, à partir du 11 mai, mesure de sécurité.

Hawaii - conditions pour une éruption explosive - schéma USGS

Hawaii - conditions pour une éruption explosive - schéma USGS

Sources :

- rapports journaliers HVO

USGS - The May 1924 Explosive Eruption of Kīlauea - link

- Big Island vidéo news

Piton de La Fournaise - le cône principal sur le site en éruption - photo OVPF / twitter

Piton de La Fournaise - le cône principal sur le site en éruption - photo OVPF / twitter

Au Piton de La Fournaise, l'éruption se poursuit, marquée par un trémor volcanique stable au cours des dernières 24 heures.

L’activité se focalise toujours majoritairement sur le cône central avec des projections de lave de faible hauteur (moins de 10 m au-dessus du cône) et un écoulement de la lave principalement en tunnel. Des résurgences sont toujours visibles 1 km en aval du cône.


Le traitement des images aériennes par stéréophotogrammétrie a permis de suivre au cours de ces derniers jours l’évolution du cône principal. Il est ainsi passé de 18m à 21m de hauteur (entre le 3 et le 5 mai) et la bouche éruptive au sommet du cône s’est légèrement refermée, de 30×25 m de large le 3 mai contre 25×25 m le 5 mai. Le diamètre du cône à sa base est de l’ordre de 100 m.

Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand), relevés ce jour étaient toujours compris entre 1 et 2,5 m3/s.

Aucune déformation significative n’est enregistrée.

Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de ces dernières 24 heures sous l’édifice du Piton de la Fournaise

Vidéo L'Obs - Ajoutée le 9 mai 2018 - Natif de la Réunion, Christophe Georget, steward de métier, a pris l'habitude de faire l'ascension pour capter avec son iPhone, son Canon 700D et son drone, les différentes éruptions. La dernière a été filmée par ses soins le 7 mai dernier, et ses images nous emmènent au plus près du cratère.

D'excellentes photos m'ont été transmise par mon ami Cedric Normand à son retour d'une expédition sur le site éruptif les 7 et 8 mai 2018.

A la recherche des tunnels de lave, en galérant sur les gratons et les plaques brisées de pahoehoe, ils ont découvert à environ 200-250 mètres du cône principal un skylight (#1).

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le cône principal à droite -  au fond à gauche le cône secondaire et sa "flamme olympique" , en avant plan à gauche l'ouverture sur le tunnel de lave  - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le cône principal à droite - au fond à gauche le cône secondaire et sa "flamme olympique" , en avant plan à gauche l'ouverture sur le tunnel de lave - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le skylight #1 , où " la rivière de lave d'une extraordinaire fluidité s'écoule dans un silence absolu, ph »nomène du à  l'isolation phonique des parois autant que par l'écoulement parfait que permet la chaleur du tunnel."  - photo commentée de Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le skylight #1 , où " la rivière de lave d'une extraordinaire fluidité s'écoule dans un silence absolu, ph »nomène du à l'isolation phonique des parois autant que par l'écoulement parfait que permet la chaleur du tunnel." - photo commentée de Cédric Normand

Fait plus rare, ils ont assisté à l'ouverture par effondrement d'un autre skylight (#2) à seulement une dizaine de mètres de la base du cône, et sous une exposition aux chutes de scories ... "nous avons procédé par équipe de deux pour limiter le poids autour du skylight que nous avions vu s'effriter au tout début. Un partenaire pour scruter les chutes de scories, et un autre pour admirer l'intérieur du skylight"  nous confient-t-il.

 

Sources :

- OVPF

- Un grand merci à Cedric Normand et Mathieu Carrier pour leur partage de photos et d'impressions.

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le futur emplacement du nouveau Skylight (#2) - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - le futur emplacement du nouveau Skylight (#2) - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - Le cône principal et l'incandescence avant l'ouveture du skylight #2 - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - Le cône principal et l'incandescence avant l'ouveture du skylight #2 - photo Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - Skylight #2 nouvellement ouvert en direct - photo Mathieu Carrier , via Cédric Normand

Piton de La Fournaise - 07 & 08.05.2018 - Skylight #2 nouvellement ouvert en direct - photo Mathieu Carrier , via Cédric Normand

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog