Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'éruption se poursuit dans la zone de rift Est du Kilauea sans beaucoup de changements.

Les fontaines de lave de la fissure 8, entourées par un spatter cone, continuent d'alimenter la coulée canalisée vers l'océan. De petits débordements sont observés et restent localisés.

La fissure 6 s'est réactivée dans la nuit du 17-18, et le spattering a nourri deux courtes coulées à proximité de l'évent.

Les fissures 16/18 continue à suinter de la lave.

L'entrée de la lave à Kapoho se fait en un seul endroit ce lundi soir, et la laze est soufflée vers la côte.

Kilauea zone de rift Est - Fountaining au spatter cone de la fissure 8 et coulée le 18.06.2018 en après-midi - photo USGS

Kilauea zone de rift Est - Fountaining au spatter cone de la fissure 8 et coulée le 18.06.2018 en après-midi - photo USGS

Kilauea zone de rift Est - les anomalies thermiques sont rapportées "extrêmes" par Mirova Modis ces derniers jours - le chiffre le plus élevé : 38.618 MW le 18.06 /20h40

Kilauea zone de rift Est - les anomalies thermiques sont rapportées "extrêmes" par Mirova Modis ces derniers jours - le chiffre le plus élevé : 38.618 MW le 18.06 /20h40

Kilauea zone de rift Est - réactivation de la fissure 6 produisant 2 petites coulées de lave - photo USGS

Kilauea zone de rift Est - réactivation de la fissure 6 produisant 2 petites coulées de lave - photo USGS

Fast moving Lava river 16.06.2018 - non commercial news neither in broadcasts, only scientific sharing.

Après plus de 500 séismes (dont 24 supérieurs à magnitude 3,0) depuis dimanche midi sous le sommet du volcan Kīlauea, les résidents voisins ont ressenti un grand tremblement de terre et ont pu entendre un rugissement suivi d'un panache de gaz sortant du cratère Halema`uma`u à 06h13 HST ce 18 juin. Le panache a été soufflé sous le vent à environ 300 m au-dessus du niveau du sol. La sismicité a brusquement baissé comme cela se produit habituellement après ces événements et devrait à nouveau augmenter au cours de la journée. L'affaissement vers l'intérieur du bord et des parois de Halema'uma'u se poursuit en réponse à l'affaissement continu du sommet.

 

Source : HVO-USGS

Kilauea sommet - la partie nord du cratère Halema'uma'u présente de larges fisures - photo HVO-USGS

Kilauea sommet - la partie nord du cratère Halema'uma'u présente de larges fisures - photo HVO-USGS

Aux Galapagos, l'activité éruptive du Fernandina est en baisse, avec une claire diminution du trémor et des anomalies thermiques. Les concentrations en dioxyde de soufre émis diminue également.

L'activité éruptive pourrait donc se terminer bientôt, mais en des occasions précédentes, on a vu une nette diminution suivie d'un nouveau départ associé ou non à un changement de site éruptif.

Sources IGEPN & Mirova

 RMS du signal sismique de la station FER-2 / Fernandina entre le 15 et le 18 juin 2018  - Doc. Stephen Hernandez, IGEPN)

RMS du signal sismique de la station FER-2 / Fernandina entre le 15 et le 18 juin 2018 - Doc. Stephen Hernandez, IGEPN)

Fernandina - panache de dioxyde de soufre le 18.06.2018 -  Données sat Copernicus / GOME 2

Fernandina - panache de dioxyde de soufre le 18.06.2018 - Données sat Copernicus / GOME 2

Au Fuego, on observe un dégazage abondant, et des explosions modérées à fortes au rythme moyen de 7 par heure, accompagnées de panaches de cendres à 4.700-4.900 mètres asl. Se déplaçant vers un grand secteur sud et ouest sur 15 km.

Des retombées de cendres sont signalées sur Panimache, Morelia, Sangre de Cristo et Palo Verde.

Des avalanches constantes sont observées dans les barrancas Seca, Cenizas et Las Lajas. Les fortes pluies engendreront sans doute des lahars dans ces drainages comme ils l'ont fait le 17 juin.

Sources : Insivumeh & Conred

Fuego - 18.06.2018 - photo Conred

Fuego - 18.06.2018 - photo Conred

L'activité du Sabancaya reste modérée cette semaine : entre le 11 et le 17 juin, une moyenne de 17 explosions par jour a été enregistrée, avec des panaches de cendres montant à 1.400 mètres au dessus du cratère, et une dispersion sur 30 km vers le sud et le sud-est.

Le flux de dioxyde de soufre reste important, avec un max. De 4.300 tonnes/jour le 14 juin.

Les séismes associés à l'ascension du magma restent bas en nombre et énergie, et la déformation ne montre pas de changements significatifs.

 

Source : IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - tableau d'activité entre le 11 et le 17.06.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - tableau d'activité entre le 11 et le 17.06.2018 - Doc.IG Peru / OVI / Ingemmet

Le VAAC Tokyo renseigne un panache éruptif et un avis de dispersion de cendres pour le Mayon ce 18 juin à 4h57.

Le Phivolcs fait quant à lui mention d'émissions modérées de panaches blancs de vapeur dérivant vers un secteur est en cours de journée, et de 2 séismes volcaniques au cours des dernières 24 heures.

L'alerte reste au niveau 2 / niveau modéré d'instabilité.

Sources : VAAC Tokyo & Phivolcs

Mayon - Volcanic Ash Advisory - doc.VAAC Tokyo 18.06.2018 / 04h57 loc.

Mayon - Volcanic Ash Advisory - doc.VAAC Tokyo 18.06.2018 / 04h57 loc.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog