Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - une des coulées pyroclastiques du 03.06.2018 - photo Sismologia Mundial

Fuego - une des coulées pyroclastiques du 03.06.2018 - photo Sismologia Mundial

Je reprends le cours de l'actualité volcanique après une interruption due au crashdown de mon PC.

 

Pour le Fuego, un petit résumé de l'activité éruptive depuis la journée du 3 juin s'impose:

Le 3 juin, un paroxysme a débuté vers 6h locale, produisant des écoulements pyroclastiques ; l'une d'entre elles s'est déplacée sur au moins 8 km, et le panache l'accompagnant a atteint 6.200 mètres au dessus du sommet , soit environ près de 10.000 mètres asl. Les zones les plus affectées par la coulée pyroclastique sont San Miguel Los Lotes, Alotenango et El Rodeo, situées au SSE.

La température atteinte au sein de la coulée avoisinait les 700°C (données INSIVUMEH)

Des chutes de cendres et lapilli sont rapportées à plus de 25 km, au nord-est du volcan, ainsi qu'à Guatemala City à 70 km à l'est, causant la fermeture de l'aéroport international La Aurora.

Des lahars en direction du rio Pantaleón ont été déclenchés suite aux fortes pluies sur la région. La dernière coulée pyroclastique du jour est enregistrée à 18h45.

Vidéo sur le pont de la route reliant Escuintla à Amatitlan ... les personnes présentes ne se rendent pas compte de la vitesse et du danger que représente une coulée pyroclastique !

Fuego - 04.06.2018 après l'éruption - photo Conred / Flickr

Fuego - 04.06.2018 après l'éruption - photo Conred / Flickr

Le 4 juin, la sismicité a retrouvé son niveau habituel, et des explosions au rythme de 5 à 7 par heure caractérisent l'activité.

Fuego - 05.06.2018 / 14h - coulée pyroclastique - Insivumeh

Le 5 juin, le nombre d'explosions augmente, à 8-10 par heure, accompagnées de panaches de cendres montant à 5.000 mètres ; à 19h28, une coulée pyroclastique emprunte le drainage Las Lajas.

Le 7 juin , en début de soirée, de nouvelles coulées pyroclastiques ont descendu les drainages Las Lajas et El jute, accompagnées d'un nuage co-pyroclastique montant à 6.000 mètres asl.

San Miguel Los Lotes - en haut, le 05.02 et en bas, le 06.06.2018  après l'éruption du Fuego - Photograph AP

San Miguel Los Lotes - en haut, le 05.02 et en bas, le 06.06.2018 après l'éruption du Fuego - Photograph AP

Le 8 juin, l'Insivumeh rapporte des lahars dans les barrancas Santa Teresa, Mineral, Taniluyá et Ceniza, affluents des rios Pantaleón et  Achiguate ; ces lahars sont chauds, émettent des vapeurs, et transportent des matériaux fins, et des roches de 2-3 m de diamètres, ainsi que des troncs d'arbres.

En parallèle, des coulées pyroclastiques sont rapportées dans les drainages El Jute et Las Lajas, accompagnées de panaches co-pyroclastiques atteignant 6.000 mètres asl.

 

Le bilan donné au 8 juin / 8h30 par le Conred, est de 109 morts, 197 disparus, et 1.713.617 personnes affectées par le paroxysme et ses suites.

 

Sources : Insivumeh, Conred, et Global Volcanism Program / weekly report

Fuego - bilan après l'éruption du 03.06.2018, fait le 08.06.2018 / 8h30 par le CONRED

Fuego - bilan après l'éruption du 03.06.2018, fait le 08.06.2018 / 8h30 par le CONRED

Pacaya - coulée de lave le 07.06.2018 - photo Berner Villela, COMRED San Vicente Pacaya

Pacaya - coulée de lave le 07.06.2018 - photo Berner Villela, COMRED San Vicente Pacaya

Au Pacaya, l'activité strombolienne se maintient , et a généré une coulée de lave le 6 juin sur le flanc nord-est, qui a atteint 200 mètres en 6 heures.

Source : Insivumeh & Conred

Kilauea zone de rift Est  - fountaining sur le fissure 8  le 07.06.2018 /  5h45 loc - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

Kilauea zone de rift Est - fountaining sur le fissure 8 le 07.06.2018 / 5h45 loc - photo Bruce Omori / Paradise helicopters

A Hawaii, dans la zone de rift Est du Kilauea, le fountaining continue sur la fissure 8, partiellement occulté par un spatter cone de 35 mètres de hauteur, et alimente la coulée de lave en direction de Kapoho bay, ces 6-7 juin.

La lave entre en mer dans la zone de Vacationland Subdivision, en créant un important panache orienté vers l'intérieur de l'île et le sud-ouest. Le delta de lave s'est étendu en cours de journée, et un lobe latéral de la coulée pousse vers le nord au travers de ce qui reste de Kapoho Beach Lots subdivision.

Kilauea zone de rift Est  - les coulées de la fissure 8 le 07.06.2018  et le panache de haze vers l'intérieur des terres - image Naturalized SWIR- VIS Copernicus Sentinel-2A - via  P.Markuse

Kilauea zone de rift Est - les coulées de la fissure 8 le 07.06.2018 et le panache de haze vers l'intérieur des terres - image Naturalized SWIR- VIS Copernicus Sentinel-2A - via P.Markuse

Kilauea zone de rift Est – 06,06,2018 / 13h HST –  front de lave lors de l'entrée en mer de la coulée de la fissure 8, et restes de Kapoho Beach Lots subdivision – photo HVO-USGS

Kilauea zone de rift Est – 06,06,2018 / 13h HST – front de lave lors de l'entrée en mer de la coulée de la fissure 8, et restes de Kapoho Beach Lots subdivision – photo HVO-USGS

Au 6 juin, la lave a rempli Kapoho Bay et formé un immense delta - vidéo HVO-USGS

Kilauea zone de rift Est - carte des coulées et entrées en mer au 08.06.2018 / 12h - carte HVO-USGS

Kilauea zone de rift Est - carte des coulées et entrées en mer au 08.06.2018 / 12h - carte HVO-USGS

Dans la nuit du 7 au 8 juin, le fountaining sur la fissure 8 atteint environ 67 mètres ; aucun changement significatif n'est observé sur le champ de lave. Les autres fissures n'émettent pas de lave, mais les fissures 24, 9 et 10 dégazent abondamment.

Kilauea zone de rift Est - 08.06.2018 / 3h loc. - fontaine de lave de 60-70 mètres de haut - photo HVO-USGS

Kilauea zone de rift Est - 08.06.2018 / 3h loc. - fontaine de lave de 60-70 mètres de haut - photo HVO-USGS

Le nombre de maisons détruites depuis le début de cette éruption a atteint 600 ... ce sont donc 600 familles qui sont touchées , en combinant les zones de Leilani , Kapoho et Vacationland, sans oublier les fermiers, et les nombreux employés de ces zones ... ce qui fait de cette éruption la plus destructrice pour Hawaii, répertoriée au cours des temps modernes, selon le maire du Comté.

 

Au sommet, l'effondrement vers l'intérieur des bords et des parois de Halema`uma`u continue en réponse à l'affaissement continu du sommet.

Le 8 juin, à 2h44 HST, une petite explosion sommitale s'est produite, et a produit une secousse équivalente à un séisme de magnitude 4. D'après les données satellites, un panache aurait été émis à une hauteur de moins de 3.000 mètres.

 

Source : HVO

Survol le 5 juin du sommet, et de l'agrandissement par effondrement du cratère de l'Halama'uma'u - vidéo HVO-USGS

Commenter cet article

Juste 09/06/2018 22:53

Bonsoir et merci pour votre tenacité, vos articles tres détaillés et sublimes photos.il faudrait féliciter aussi Paradise Helicopters pour leur travail et un nom si joli... merci Mr Duyck de nous faire partager tout ceci sur une planete vivante. et pauvres gens qui sont victimes du volcan...Amitiés. .

Bernard Duyck 15/06/2018 18:23

Outre mes félicitations directes par mail, voici un article qui leur est consacré ce soir. ;-)

Articles récents

Hébergé par Overblog