Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Agung - panache de cendres du 04.07.2018 / 12h20 locale - photo Sudiana Wayan

Agung - panache de cendres du 04.07.2018 / 12h20 locale - photo Sudiana Wayan

La sismicité de l'Agung est dominée par les séismes de basse fréquence, conforme à une effusion et un système ouvert.

L'activité de surface reste dominée par des éruptions et des émissions de cendres, comme celle décrite hier 4 juillet à 12h20, assortie d'un panache montant à 2.500 mètres au dessus du sommet ; elle a duré 1minute 58 secondes, avec une amplitude de 24 mm sur le sismogramme.

Le flux de dioxyde de soufre magmatique reste élevé, avec 1.400 – 2.400 tonnes/jour le 3 juillet, et 400 – 1.500 tonnes/jour le 4 juillet.

Les images satellites indiquent une activité effusive en cours, avec un dôme en croissance de 4 à 5 millions de m³ la semaine dernière, ce qui donne un volume total correspondant à 50% du volume vide du cratère.

Source : PVMBG

Gunung Agung with Eruption and forest fires. Timelapse video, recorded at 7 am in Amlapura and from 11:15 - 15:36 in Datah, Karangasem, Bali. Music by Aleksandr Shamaluev - vidéo Jacqueline Zwahlen - Beau panache entre 1'24 et 1'50

A l'Anak Krakatau, les éruptions stromboliennes se poursuivent.

Depuis le 18 juin, les séismes marquant les émissions de cendres (Hembusan / orange) ont été suivies de quelques jours de séismes d'éruption (Letusan / jaune)

Aris, de Exploredesa, nous parle de bombes émises à plus de 1.000 mètres, par les éruptions stromboliennes espacées de moins de 20 minutes, le 3 juillet en soirée.

Le dernier VONA, à l'orange, fait mention d'une éruption à 05h33 locale d'une durée de 40 secondes, d'une amplitude de 38 mm max. sur le sismogramme et d'émissions de cendres qui se poursuivent, dérivants vers le nord.

Source : PVMBG & MAgma Indonesia

Anak Krakatau - activité strombolienne du 03.07.2018 / 21h05 locale - photo Aris - Exploredesa

Anak Krakatau - activité strombolienne du 03.07.2018 / 21h05 locale - photo Aris - Exploredesa

Anak Krakatau - sismicité sur la période avril - juillet 2018 ; & sismogramme des 4-5 juillet 2018 - Doc. Magma Indonesia
Anak Krakatau - sismicité sur la période avril - juillet 2018 ; & sismogramme des 4-5 juillet 2018 - Doc. Magma Indonesia

Anak Krakatau - sismicité sur la période avril - juillet 2018 ; & sismogramme des 4-5 juillet 2018 - Doc. Magma Indonesia

Dans la zone de rift Est du Kilauea, l'activité de la fissure 8 se poursuit ; le flot de lave a subi des blocages temporaires les 3 et 4 juillet, qui ont causé des débordements de la coulée canalisée à proximité du cône Kapoho. Ces débordements en direction de Kapoho farm et Beach lots ont détruits quelques habitations encor épargnées jusque là.

Kilauea zone de rift Est - évolution du bloquage de la coulée canalisée, avec débordements de lave - photos USGS 03.07.2018
Kilauea zone de rift Est - évolution du bloquage de la coulée canalisée, avec débordements de lave - photos USGS 03.07.2018

Kilauea zone de rift Est - évolution du bloquage de la coulée canalisée, avec débordements de lave - photos USGS 03.07.2018

Kilauea zone de rift Est - débordement massif du 04.07.2018 suite au blocage de la coulée de lave, qui est redirigée vers Kapoha farm et Beach lots - photo Bruce Omori

Kilauea zone de rift Est - débordement massif du 04.07.2018 suite au blocage de la coulée de lave, qui est redirigée vers Kapoha farm et Beach lots - photo Bruce Omori

Un léger spattering et des émissions de gaz marquent un petit cône formé sur la fissure 22 ; la coulée de lave ne rougeoie plus, et stagne vraisemblablement.

Kiluaea zone de rift Est - fissure 22 : spattering et émission de gaz au niveau du cône - photo Bruce Omori

Kiluaea zone de rift Est - fissure 22 : spattering et émission de gaz au niveau du cône - photo Bruce Omori

Kilauea Est - les anomalies thermique restent "extrêmes" - Doc Mirova Modis au 04.07.2018 / 23h45

Kilauea Est - les anomalies thermique restent "extrêmes" - Doc Mirova Modis au 04.07.2018 / 23h45

Le National Weather Service rapporte un orage au dessus du champ de lave active de la zone de rift ce 2 juillet, avec production de 1.200 coups de foudres en seulement 7 heures.

Le météorologue du NWS dit que le volcan a joué un rôle majeur dans cet épisode orageux, en étant à la base de l'émission de Pyro cumulus ; l'autre acteur étant une poche d'air plus froid que la normale à une altitude plus basse, en relation avec un système situé à 600 km au nord de Hilo.

 

Sources : HVO-USGS, Bruce Omori, et National Weather Service (via The watchers / West Hawaii Today)

Kilauea Est - Pyrocumulus et orages sur les coulées de lave - Doc. NWS 02.07.2018

Kilauea Est - Pyrocumulus et orages sur les coulées de lave - Doc. NWS 02.07.2018

Des précisions de Brad Scott, volcanologue, au sujet du lac de cratère sur White Island / en Nouvelle Zélande :

Depuis avril-main des sons puissants en provenance du cratèra ctif ont été entendus par les visiteurs ; ils ont cessé à mesure de l'ajustement du système géothermique au niveau du nouveau lac.

Ce lac se remplit à raison de 2.000 m³ par jour ... taux identique qu'en 2003-2004, 2007-2008 et 2013.

Les lacs précédents ont noyés des bouches de gaz actives et autres fumerolles, conduisant à une activité localisée de geysering et de petites éruptions géothermales, avec parfois formation de petits cônes de tuf-débris autour des évents.

Si le remplissage du lac actuel se poursuit au présent rythme, on s'attend à une noyade du dôme dans 3-4 mois.

White Island / NZ - nouveau lac de cratère le 03.07.2018 - photo GNS

White Island / NZ - nouveau lac de cratère le 03.07.2018 - photo GNS

White Island / NZ - nouveau lac de cratère lors de sa réapparition - photo GNS le 19.03.2018

White Island / NZ - nouveau lac de cratère lors de sa réapparition - photo GNS le 19.03.2018

Cependant, les observations au cours d'une récente visite de surveillance dans l'île ont confirmé que l'activité volcanique demeure à un niveau stable et faible, sans aucun signe d'augmentation des troubles volcaniques. Par conséquent, les observations actuelles sont cohérentes avec un comportement mineur d'agitation volcanique et pour cette raison, nous restons au niveau d'alerte volcanique 1 et le code couleur de l'aviation reste au vert.

Source : GeoNet – 04.07.2018

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog