Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'activité sur la zone de rift Est du Kilauea est semblable aux jours précédents.

Kilauea zone de rift Est - la petite île récemment formée s'est transformée en péninsule - photo Bruce Omori 16.07.2018

Kilauea zone de rift Est - la petite île récemment formée s'est transformée en péninsule - photo Bruce Omori 16.07.2018

L'USGS rappelle que l'entrée active de lave dans l'océan au niveau de la zone sud est une zone dangereuse ... outre la création d'un panache de laze, une interaction explosive avec éjections de lave en fusion et débris rocheux à des centaines de mètres vers l'intérieur et vers l'océan est imprévisible.

Kilauea zone de rift Est - l'entrée de la lave en mer à  Ahalanui génère un puissnat panache de laze - photo 16.07.2018 USGS

Kilauea zone de rift Est - l'entrée de la lave en mer à Ahalanui génère un puissnat panache de laze - photo 16.07.2018 USGS

Kilauea zone de rift Est - Explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Ryan Finlay  via ‎Hawaii Tracker & Hawaii County Civil Defense Agency
Kilauea zone de rift Est - Explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Ryan Finlay  via ‎Hawaii Tracker & Hawaii County Civil Defense Agency

Kilauea zone de rift Est - Explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Ryan Finlay via ‎Hawaii Tracker & Hawaii County Civil Defense Agency

Un incident malheureux s'est passé hier matin, venant illustrer cet avertissement . Selon le DLNR / Department of Land and Natural Resources, vingt-trois personnes à bord d'un navire de Lava Ocean Tours ont été blessées peu après 6 heures du matin lorsque ce qui a été décrit comme une «bombe de lave» a fait couler de la lave fondue sur le toit métallique du navire et y a fait un trou important. Le département des incendies du comté de Hawaii rapporte que quatre personnes ont été transportées par ambulance au centre médical de Hilo, neuf autres sont allées à l'hôpital dans des véhicules privés et dix personnes ont été soignées sur les lieux pour des brûlures. La blessure la plus grave était une blessure traumatique à la jambe subie par une femme de 20 ans. Tous les autres passagers qui se sont rendus à l'hôpital ont été traités pour des éraflures et des brûlures mineures.

Après l'explosion, le bateau est retourné à son quai du port de Wailoa Small Boat à Hilo. Une enquête d'Etat et Fédérale est en cours pour déterminer les causes de l'incident ; la position du bateau hors ou dans la zone de sécurité, fixée à 300 mètres, sera examinée.

 

Sources : HVO-USGS, Hot Seat Hawaii, DLNR

Kilauea zone de rift Est - Dégâts matériels au bateau d'excursion suite à l'explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Hot Seat Hawaii et Hawaii County Civil Defense Agency - un clic pour agrandir
Kilauea zone de rift Est - Dégâts matériels au bateau d'excursion suite à l'explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Hot Seat Hawaii et Hawaii County Civil Defense Agency - un clic pour agrandir Kilauea zone de rift Est - Dégâts matériels au bateau d'excursion suite à l'explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Hot Seat Hawaii et Hawaii County Civil Defense Agency - un clic pour agrandir

Kilauea zone de rift Est - Dégâts matériels au bateau d'excursion suite à l'explosion lors de l'entrée de la lave en mer le 16.07.2018 vers 6 h - photos Hot Seat Hawaii et Hawaii County Civil Defense Agency - un clic pour agrandir

Le POVI rapporte une séquence de puissante émission de vapeur au Villarica ce 16,07,2018, culminant vers 10h47-10h48 ; elle a entrainé un dépôt de matériaux pyroclastiques sur les parois ouest, nord et est du cratère.

 

Source : POVI

Villarica - 16.07.2018 / 10h47-10h48 - Emission de vapeur et dépôts pyroclastiques sur les parois du cratère  - photos POVI
Villarica - 16.07.2018 / 10h47-10h48 - Emission de vapeur et dépôts pyroclastiques sur les parois du cratère  - photos POVI

Villarica - 16.07.2018 / 10h47-10h48 - Emission de vapeur et dépôts pyroclastiques sur les parois du cratère - photos POVI

Au Nevados de Chillan, les explosions des 13,14 et 15 juillet furent, d'après le Sernageomin, les plus énergétiques du cycle d'activité 2016-2018 ; elles ont causé le destruction quasi totale du dôme qui s'était installé depuis décembre 2017.

Les débris du dôme se sont déposés sous forme d'une avalanche s'étendant sur 800 mètres depuis le cratère sur une largeur d'une vingtaine de mètres.

Les explosions ont été causées par une la surpression provoquée par l'obturation du conduit volcanique en relation avec l'emplacement du dôme dacitique à son sommet, pouvant être associé à un mécanisme éruptif vulcanien.

 

Sources : Sernageomin et Volcanes de Chile

Nevados de Chillan - le dôme dans le cratère actif le 03.04.2018 / N.Luengo et le 16.07.2018 / Carabinieros de Chile - sur la seconde photo, on peut voir la quasi destruction du dôme et le tracé de l'avalanche de débris - un clic pour agrandir

Nevados de Chillan - le dôme dans le cratère actif le 03.04.2018 / N.Luengo et le 16.07.2018 / Carabinieros de Chile - sur la seconde photo, on peut voir la quasi destruction du dôme et le tracé de l'avalanche de débris - un clic pour agrandir

Nevados de Chillan - survol du dôme éclaté par les explosions des 13 au 15 juillet - photo Nocolas Luengo

Nevados de Chillan - survol du dôme éclaté par les explosions des 13 au 15 juillet - photo Nocolas Luengo

Nevados de Chillan - infographie résumant l'état actuel du volcan et les possibles risques suite à l'activité du moment - doc.Volcanologia de Chile

Nevados de Chillan - infographie résumant l'état actuel du volcan et les possibles risques suite à l'activité du moment - doc.Volcanologia de Chile

L'activité du Sabancaya dans la semaine du 9 au 15 juillet 2018 se maintient à un niveau modéré, avec une moyenne de 23 explosions par jour, accompagnées de panache à 2.500 mètres de hauteur maximale, avant de se disperser sur un secteur sud et est.

Le flux de dioxyde de soufre reste important avec un max de 14.859 tonnes / jour enregistré le 13 juillet.

 

Sources : IGPeru, OVI, Ingemmet

Sabancaya  - doc. récapitulatif de l'activité du 9 au 15 juillet 2018 - doc.IGPeru, OVI, Ingemmet

Sabancaya - doc. récapitulatif de l'activité du 9 au 15 juillet 2018 - doc.IGPeru, OVI, Ingemmet

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog