Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

Le tryptique dépeignant l'éruption du Mont Bandai, en Japonais Bandaisan, le 15 juillet 1888,est attribuée à Tankei Inoue, aussi dénommé Inoue Yasuji.

Cette éruption s'est produite durant la période Meiji (1868-1912) de l'Empire Japonais. Cette période est considérée comme " l'époque des lumières " par rapport à l'époque d'Edo, qualifiée de " période féodale et vulgaire ".

C'est le seconde vague de l'Ukiyo-e, signifiant " image du monde flottant ", un mouvement artistique comprenant une peinture populaire et narrative, et des estampes gravées sur bois.

Au moment où le Japon s'ouvre à l'Occident, et aux techniques photographiques et d'imprimerie importées, les estampes gardent encore leur force informative et éphémère.

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - Un clic pour agrandir - Doc.Art and Design of Japan

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - Un clic pour agrandir - Doc.Art and Design of Japan

Avant son éruption en 1888, le Bandaisan était un stratovolcan de forme conique (vu du sud), souvent comparé dans la littérature au Mont Fuiji. C'est en fait un complexe formé de plusieurs stratovolcans andésitiques qui se recouvrent, situé sur l'île principale de Honshu.

Le 15 juillet, après plusieurs séismes dont un de magnitude 5, une éruption phréatique débute sur les flancs du Kobandai (le plus jeune édifice), 100 mètres au dessus des sources chaudes Kaminoyu. Les explosions se succèdent au rythme de 15-20 par minutes, accompagnées par du tonnerre parcourant une colonne éruptive noire.

L'éruption culmine dans une explosion cataclysmique qui détruit le cône Kobandai : un panache vertical se développe et atteint 5.000 mètres, un blast latéral, des coulées pyroclastiques et des avalanches de débris estimée à 1,5 kilomètres-cube,  qui vont recouvrir 34 km². Des villages sont balayés par l'avalanche se déplaçant selon des témoignages visuels à 80 km / heure, et 461 japonais sont tués.

Les avalanches de débris causent un barrage qui va donner naissance aux lacs Ibara et Akimoto.

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - détail sur la pulvériastion du sommet du volcan et la blast latéral - Doc.Art and Design of Japan

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - détail sur la pulvériastion du sommet du volcan et la blast latéral - Doc.Art and Design of Japan

Tankei Inoue décrit dans son tryptique, à la fois les séismes bouleversant les habitations, l'explosion du sommet et le blast éruptif latéral, accompagné de bombes gigantesques, et la fuite éperdue des habitants et des animaux le long d'une rivière.

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - détail sur les séismes et le blast éruptif qui terrifient les habitants - Doc.Art and Design of Japan

Estampe Ukiyo-e de Tankei Inoue dépeignant l'éruption du Bandaisan du 15 juillet 1888 - détail sur les séismes et le blast éruptif qui terrifient les habitants - Doc.Art and Design of Japan

Les géologues Japonais de l'Université Impériale de Tokyo, Seikei Sekiya et Y.Kikuchi, vont visiter la région dévastée dans les jours suivants cette éruption d'un jour. Après une étude de plusieurs mois, ils vont publier un rapport en anglais dans le Journal des Sciences devenu un classique de la volcanologie, décrivant une éruption phréatique et un effondrement de flanc définissant "une éruption de type Bandai".

Un photographe va réaliser les premières photos imprimées par le Yomiuri Shimbun.

Le Bandaisan, vu du lac Inawashiro - photo Σ64

Le Bandaisan, vu du lac Inawashiro - photo Σ64

Bandaisan - le gouffre laissé par l'explosion du sommet lors de l'éruption de 1888 - Doc.H.Seo / Geological Survey of Japan / AIST

Bandaisan - le gouffre laissé par l'explosion du sommet lors de l'éruption de 1888 - Doc.H.Seo / Geological Survey of Japan / AIST

Sources :

Volcanodiscovery – Bandai volcano

- Global Volcanism Program – Bandaisan

- Volcanoes of Japan – Quaternary volcanoes – Bandaisan
 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog