Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - le cône éruptif le 23 septembre à 11h (heure locale). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - le cône éruptif le 23 septembre à 11h (heure locale). (© OVPF/IPGP)

Au Piton de La Fournaise, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est en légèrement augmentation depuis 08h00 heure locale (04h00 heure UTC) et a ainsi doublé d’intensité au cours de la journée

Aucun séisme volcano-tectonique n’a été enregistré au cours de la journée actuelle.

Aucune déformation significative n’est perceptible depuis le début de l’éruption.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 14h00 (18h00 UTC) le 23 septembre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 04h00 (00h UTC) le 15 septembre et 14h00 (18h00 UTC) le 23 septembre sur la station sismique FOR, localisée à proximité du cratère Château Fort (2000 m d’altitude sur le flanc sud-est du cône terminal). (© OVPF/IPGP)

Les débits en surface estimés à partir des données satellites, via la plateforme HOTVOLC (OPGC – Université Clermont Auvergne) se maintiennent et sont toujours compris entre 1 m3/s et 3 m3/s sur les dernières 24h.

La diminution du flux de SO2 d'un facteur 6 environ par rapport au début de l’éruption se maintient et est confirmée par la forte diminution de la pollution en SO2 au niveau du sommet du Piton de la Fournaise; le panache désormais est plus petit et presque confiné dans l'Enclos Fouqué avec une dispersion au sud et à l'ouest.

Le cône continue son édification et reste encore égueulé vers le sud laissant s’échapper une coulée principale vers le sud, se dirigeant ensuite vers le sud-est. L'ensemble des coulées ne semble pas progresser beaucoup.

Côté interdictions, outre celle d'accéder à l'Enclos, s'ajoute celle de la circulation des bus sur la "Route forestière", ce qui bloque les cars scolaires et ne permet pas aux jeunes Réunionnais de voir leur première éruption.

Sources : OVPF & Fournaise info

Piton de La Fournaise - le flux de SO2 reste confiné dans l'enclos - image IRT / OVPF 23.09.2018 / 15h02

Piton de La Fournaise - le flux de SO2 reste confiné dans l'enclos - image IRT / OVPF 23.09.2018 / 15h02

Ebeko - Volcanic Ash Advisory 24.09.2018 / 03h32 - Doc.VAAC Tokyo

Ebeko - Volcanic Ash Advisory 24.09.2018 / 03h32 - Doc.VAAC Tokyo

Dans les îles Kouriles, l'Ebeko présente toujours une activité explosive modérée.

Le KVERT relève une explosion le 23 septembre, accompagnée d'un panache de cendres à plus de 3.500 mètres asl. Se dispersant vers le sud-est. En fin de journée, un nuage de cendres dérivait vers l'est à 13 km du volcan.

Il est toujours signalé dans les premières heures du 24 septembre.

Sources : KVERT & VAAAC Tokyo

Karymsky - Volcanic Ash Advisory des 23-24.09.2018 - Doc.VAAC Tokyo - un clic pour agrandirKarymsky - Volcanic Ash Advisory des 23-24.09.2018 - Doc.VAAC Tokyo - un clic pour agrandir

Karymsky - Volcanic Ash Advisory des 23-24.09.2018 - Doc.VAAC Tokyo - un clic pour agrandir

Au Kamchatka, le VAAC Tokyo a émis un avis de dispersion des cendres pour le Karymsky ces 23 et 24 septembre, dérivant vers l'est de la péninsule.

Eruption d'un volcan de boue ce 23 septembre 2018 à Bakou / Azerbaijan

Le Ministère de l'écologie de l'Azerbaijan signale l'éruption d'un volcan de boue dans le district de l'Haradag / Bakou.

Elle a été enregistrée dans les premières heures du 23 septembre et se poursuit ; L'éruption a provoqué l'ouverture de nombreuses fissures d'une profondeur de 40 mètres.

Source : News.am

Fuego - lahar chaud - image archives Soy 502

Fuego - lahar chaud - image archives Soy 502

Au Fuego, les fortes précipitations sur la région ont généré d'importants lahars chauds dans les barrancas Seca et Mineral ; larges de 60 mètres et hauts de 5 mètres, ils charrient des blocs de 2 à 4 mètres de diamètre, et du matériel pâteux dans une atmosphère de vapeur et une odeur de soufre. Les vibrations ont été enregistrés par les sismomètres.

RSAM er sismo du 2309.2018 / Fuego - Doc. Insivumeh

Source : Insivumeh / 23.09.2018 - 19h locale

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog