Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 11 octobre, au cours des dernières heures, une légère augmentation de l'activité explosive du Fuego est signalée par l'Insivumeh : 10 à 14 explosions horaires, faibles à modérées,  s'accompagnent de panaches de cendres montant à 4.600 mètres asl. se déplaçant sur 15 km vers l'ouest et le sud-ouest.
Des pulsions incandescentes sont observées à 100-200 mètres au dessus du cratère, générant la chute de matériaux volcaniques et d'avalanches en direction des barrancas Santa Teresa et Las Lajas.
Cette activité s'accompagne de retombées modérées, d'ondes de choc et de bruits constant de dégazage.


Source : Insivumeh rapport 11.10.2018 / 22h locale

Fuego - 12.10.2018 - photo Conred

Fuego - 12.10.2018 - photo Conred

A partir de 3h50 le 12 octobre, une nouvelle phase de l'éruption a débuté, effusive : des fontaines de 400 mètres au dessus du cratère ont généré une coulée de lave qui atteint 600 mètres de long en direction des drainages ouest du volcan.
Une possibilité de coulées pyroclastiques est envisagée en direction des barrancas Seca, Las Lajas et Cenizas.

 

Fuego - sismogramme et RSAM 12.10.2018 / 4h - Insivumeh


Par mesure de prévention, le Conred  a restreint l'accès à la route nationale 14 aux unités de surveillance, et demande à la population d'être attentives aux éventuelles évacuations.

 
Sources : Insivumeh & Conred 12.10.2018 / 4h locale.

Fuego - 12.10.2018 - photo Conred

Fuego - 12.10.2018 - photo Conred

En soirée du 12 octobre, des coulées pyroclastiques sont signalées dans la barranca Seca, où la coulée de lave atteint une longueur de 1.500 mètres. Son avancée cause une levée de matériaux et quelques avalanches.
Une coulée pyroclastique est aussi observée dans la barranca Santa Teresa.
La dynamique éruptive se maintient avec des explosions modérées, qui s'accompagnent de panaches de cendres à 5.000 mètres asl, se dispersant vers le SO, O et SE sur 15-20 km. ; des pulsions  incandescentes sont observées à 200-300 mètres au dessus du cratère. Les retombées de cendres concernent Panimache I, Morelia, Sangre de Cristo, El Porvenir, et Finca Palo Verde.

Fuego - sismogramme et RSAM - 13.10.2018 / 00h - Insivumeh


Source : Insivumeh rapport 13.10.2018 / 00h locale

Fuego - Coulées pyroclastiques dans les barrancas Seca (à gauche) et Santa Teresa (àdroite)  le 12.10.2018 - d'après vidéos Conred - un clic pour agrandirFuego - Coulées pyroclastiques dans les barrancas Seca (à gauche) et Santa Teresa (àdroite)  le 12.10.2018 - d'après vidéos Conred - un clic pour agrandir

Fuego - Coulées pyroclastiques dans les barrancas Seca (à gauche) et Santa Teresa (àdroite) le 12.10.2018 - d'après vidéos Conred - un clic pour agrandir

 Promotion de l'autoévacuation - Doc. Conred 13.10.2018 / Twitter

Promotion de l'autoévacuation - Doc. Conred 13.10.2018 / Twitter

Au Pacaya, une augmentation de l'activité sismique est observée en relation avec le trémor produit par la coulée de lave et une augmentation du dégazage.
La coulée de lave est mesurée à 600-700 m de long en direction du Cerro Chino sur le flanc nord-ouest. Des explosions expulsent des matériaux à 25-50 mètres au dessus du cratère, qui produisent des avalanches et des particules fines dans la zone d'où proviennent les coulées. Le cône intracratérique  a atteint une hauteur de plus de 75 mètres.


Source : Insivumeh & Conred

Pacaya - 12.10.2018 / 19h30 -  photo Noticiero Vigilante / Twitter
Pacaya - 12.10.2018 / 19h30 -  photo Noticiero Vigilante / Twitter

Pacaya - 12.10.2018 / 19h30 - photo Noticiero Vigilante / Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog