Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Nevados de Chillan - 29.11.2018 / 13h40 locale - photo via Terremoto en Talcahuano

Nevados de Chillan - 29.11.2018 / 13h40 locale - photo via Terremoto en Talcahuano

Une explosion a marqué le complexe Nevados de Chillan ce 29 novembre à 13h38 locale ; le panache émis a été visible de plusieurs endroits de la région. Des images satellites de l'ESA montrent une augmentation de la superficie des anomalies thermiques associées au dôme de lave actif dans le cratère Nicanor.

Des explosions de magnitude variable continuent, et de l'incandescence nocturne est observée sur la webcam.

Le niveau d'alerte reste à Naranja, assorti d'une zone interdite de 3 km de rayon autour du cratère actif.

 

Sources : photos Sernageomin, via volcanes de Chile et Terremoto en Talcahuano.

Nevados de Chillan - 29.11.2018 - augmentation de la superficie des anomalies thermiques associées au dôme - Doc. Sentinel Hub / ESA

Nevados de Chillan - 29.11.2018 - augmentation de la superficie des anomalies thermiques associées au dôme - Doc. Sentinel Hub / ESA

Nevados de Chillan - poursuite de l'activité le 29.11.2018 / 16h38 et incandescence nocturne le 30.11.2018 / 7h14 - webcam Sernageomin - un clic pour agrandir les vignettesNevados de Chillan - poursuite de l'activité le 29.11.2018 / 16h38 et incandescence nocturne le 30.11.2018 / 7h14 - webcam Sernageomin - un clic pour agrandir les vignettes

Nevados de Chillan - poursuite de l'activité le 29.11.2018 / 16h38 et incandescence nocturne le 30.11.2018 / 7h14 - webcam Sernageomin - un clic pour agrandir les vignettes

Au Guatemala, les fortes pluies des 28 et 29 novembre sur le Fuego ont causé la descente de lahars forts, chauds, accompagnés d'odeur de soufre et de colonnes de dégazage, en direction des barrancas Seca, Santa teresa et El Mineral ; les lahars véhiculaient de la cendre, des blocs de 1 à 3 mètres de diamètre, matériaux volcaniques déposés lors des dernières éruptions.

Les voies d'accès à différents villages ont été affectées : entre San Pedro Yepocapa et Sangre de Cristo, entre Finca Palo Verde et El Porvenir. A Sainte-Sophie Yepocapa, un véhicule qui tentait de passer à gué a été surpris et détruit, sans victimes heureusement.

 

Source : Insivumeh bulletin spécial du 29,11,2018 / 13h40 et Canal5 de Yepocapa.

Voiture détruite à Sainte-Sophie Yepocapa par un lahar du Fuego - photos Canal 5 de Yepocapa
Voiture détruite à Sainte-Sophie Yepocapa par un lahar du Fuego - photos Canal 5 de Yepocapa

Voiture détruite à Sainte-Sophie Yepocapa par un lahar du Fuego - photos Canal 5 de Yepocapa

L'activité volcanique sur Ambae / Vanuatu est redevenu stable selon le VMGD, qui maintient l'alerte volcanique au niveau 2 , assorti d'une zone de sécurité de 2 km de rayon autour de l'évent du Lac Manaro Voui, et des zones jaunes.

Ambae - lors d'une éclaircie le 25.11.2018 - images Sentinel-2 image nat colors et zoom  sur le lac Voui.
Ambae - lors d'une éclaircie le 25.11.2018 - images Sentinel-2 image nat colors et zoom  sur le lac Voui.

Ambae - lors d'une éclaircie le 25.11.2018 - images Sentinel-2 image nat colors et zoom sur le lac Voui.

Ambae - carte de sécurité dernière remise à jour 21.09.2018 - Doc.VMGD

Ambae - carte de sécurité dernière remise à jour 21.09.2018 - Doc.VMGD

Il faut rappeler que les éruptions ont entraîné deux évacuations impliquant 11.000 personnes au cours des derniers 18 mois. La première évacuation a eu lieu en septembre 2017, suivi d'un retour partiel ; En mars 2018, l'éruption a repris, entrainant une nouvelle évacuation volontaire dans un premier temps, puis obligatoire en fin juillet.

Un communiqué de presse du gouvernement a déclaré que la population ne devrait pas retourner sur l'île et que les chefs d'Ambae seraient tenus pour responsables des membres de leurs communautés qui seraient rentrés.

Les Ambéens devraient concentrer leurs efforts sur la construction d'une résidence secondaire sur une île voisine, a-t-il déclaré.

Les employés gouvernementaux ne seront pas renvoyés à Ambae car leur sécurité ne peut être garantie.

Cependant, le gouvernement a confirmé qu'une évaluation multisectorielle de l'île aurait lieu dans les deux prochaines semaines.

 

Sources : Radio NZ & Sentinel 2

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog