Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques
Teneguia vu du San Antonio - les voitures, à gauche de la photo, donnent l'échelle - photo Michael Hanselmann 2012

Teneguia vu du San Antonio - les voitures, à gauche de la photo, donnent l'échelle - photo Michael Hanselmann 2012

Fin octobre- début novembre, les îles Canaries se remémorent la dernière éruption subaérienne sur l'île de La Palma, celle du Teneguia en 1971.

Après plusieurs jours d'activité sismique, une fracture longue de 300 mètres s'ouvre le 26 octobre avec des émissions de gaz et cendres, sans lave observée.
Trois bouches éruptives s'ouvrent et sont actives simultanément avec un dynamisme de type fontaine de lave et deux coulées de lave descendent rapidement vers la mer.

L'éruption du Teneguia sur La Palma en 1971.
La Palma et la situation des éruptions et coulées - l'éruption du Teneguia a affecté le sud de l'île ( les coulées sont en couleur rouge) - Doc. S. Socorro & J.C. Carracedo et al. / via Noches de volcanoes - un clic pour agrandir

La Palma et la situation des éruptions et coulées - l'éruption du Teneguia a affecté le sud de l'île ( les coulées sont en couleur rouge) - Doc. S. Socorro & J.C. Carracedo et al. / via Noches de volcanoes - un clic pour agrandir

Entre le 28 et le 30 octobre, l'évent le plus au nord éjecte lapilli et bombes jusqu'à une hauteur de 500-700 mètres, au rythme de quarante-cinq pulsations par minutes. Un spatter cone haut de 180 mètres s'édifie (Teneguia 1). L'évent sud (Teneguia 2) produit des bombes et des scories, et de la lave en blocs qui va former une nouvelle plate-forme en atteignant l'océan.

Cette activité est ininterrompue pendant plusieurs jours. Vers le 4 novembre, seule la bouche principale n°1 a encore une activité, les évents 2 et 3 dégazent seulement.

Le 6 novembre, des effondrements se produisent aux évents 1 et 2.

Eruption du Teneguia - évolution des coulées - Doc. Herandez Pacheco - NB: remplacez septembre par octobre 1971 dans les annotations des vignettes.

Eruption du Teneguia - évolution des coulées - Doc. Herandez Pacheco - NB: remplacez septembre par octobre 1971 dans les annotations des vignettes.

Le 9 novembre, une 4e bouche explosive (Teneguia 4) s'ouvre sur la fracture ; trois ouvertures projettent du gaz sous haute pression et des bombes, et pulvérisent la lave sous pression. L'activité explosive redevient importante et des spatter cones (Teneguia 5 et 6) se mettent en place le 11 novembre.

L'activité éruptive et sismique s'arrêtent le 18 novembre.

Teneguia - photo Benjamín Núñez González

Teneguia - photo Benjamín Núñez González

La température de la lave était comprise entre 950 et 1050 ° C, la vitesse de son écoulement atteignant environ 700 m / h près des points de sortie et environ 100 m / h dans une zone de pente plus plate située à 800 m.

Au total, les déchets volcaniques - 40 millions de m³ - couvrent une superficie d’environ 1,14 million de m² et 290.000 m² formés par les plates-formes de lave en mer, du 26 octobre au 18 novembre 1971. L'épaisseur moyenne de la lave est de 12 m et les cônes volcaniques les plus hauts résultant de l'éruption ont atteint une hauteur d'environ 100 m.

Une analyse détaillée des laves et gaz est disponible via un document de l'Unesco, par M.Chaigneau / CNRS – lien http://unesdoc.unesco.org/images/0000/000017/001774fb.pdf

 

Sources :

- Global Volcanism Program – La Palma 

- The magma plumbing system for the 1971 Teneguía eruption on La Palma, Canary Islands – A.K.Barker & al.

- Die Eruption des Teneguía 1971 - Rainer Olzem et Timm Reisinger

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog