Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Fin d'année, c'est l'heure des bilans.

Le premier à sortir est celui de l'IGEPN, établi par Benjamin Bernard, et qui résume l'activité volcanique 2018 en Equateur et aux Galapagos, avec respectivement deux volcans en éruption dans chaque parties du territoire.

Bilan de l'activité volcanique 2018 en Equateur et aux Galapagos. - Doc. Ceniza Ecuador blog – Resumen volcanico del 2018 / Benjamin Bernard

Bilan de l'activité volcanique 2018 en Equateur et aux Galapagos. - Doc. Ceniza Ecuador blog – Resumen volcanico del 2018 / Benjamin Bernard

Aux Galapagos, deux volcans sont à pointer : Fernandina et Sierra Negra.

Après seulement une heure d'activité sismique, une fissure s'est ouverte sur le flanc nord du Fernandina causant une éruption de courte durée, du 16 au 15 juin 2018 ; La lave émise a atteint la mer.

Fernandina - fontaines de lave sur des fissures en échelon le 16.06.2018 - photo  Dr. Marcelo Izquierdo

Fernandina - fontaines de lave sur des fissures en échelon le 16.06.2018 - photo Dr. Marcelo Izquierdo

Fernandina -  la lave atteint l'océan le 16.06.2018 - photo Esteban Chavez via Th.toulkeridis

Fernandina - la lave atteint l'océan le 16.06.2018 - photo Esteban Chavez via Th.toulkeridis

L'agitation sismique a duré plus d'une année avant l'entrée en éruption du Sierra Negra le 26 juin 2018, sur l'île Isabella.

Elle a débuté sur une fissure près du volcan Chico, puis s'est étendue au flanc NNO ; de multiples fissures ont alimenté plusieurs coulées de lave.

L'éruption a duré 57 jours, ce qui en fait la plus importante pour l'archipel des Galapagos depuis 1979.

Sierra negra - fissures et coulées actives le 26.06.2018 - photo Christian Saa -  à bord du National Geographic Endeavour.

Sierra negra - fissures et coulées actives le 26.06.2018 - photo Christian Saa - à bord du National Geographic Endeavour.

Sierra Negra - les fissures éruptives et les coulées de lave entre juin et août 2018

Sierra Negra - les fissures éruptives et les coulées de lave entre juin et août 2018

Sur le territoire Equatorien continental, les deux éruptions concernent le Reventador et la Sangay.

Le volcan Reventador reste le volcan le plus actif en Équateur, avec une activité éruptive continue en 2018.

Par rapport à l'année précédente, le nombre d'explosions a légèrement diminué, en particulier entre mai et juillet. Cette diminution est probablement liée à l'événement survenu en avril de cette année, un effondrement partiel de la partie nord-ouest du sommet, probablement dû à une activité explosive intense. Cet événement a été suivi de l'émission d'une coulée de lave qui s'est poursuivie jusqu'en mai. Il y avait aussi des coulées pyroclastiques consécutives à l'effondrement.

Même pendant une période d'activité relativement faible, le Reventador est toujours capable de générer des problèmes tels que des chutes de cendres signalées dans plusieurs secteurs des provinces d'Imbabura, Napo et Pichincha, associées à des colonnes éruptives relativement élevées (à plus de 3 km au-dessus du cratère), notamment des vents violents (> 10 m / s) et plus à l'ouest.

 Reventador - panache éruptif et coulées pyroclastiques le 06.04.2018 - photo webcam IGEPN

Reventador - panache éruptif et coulées pyroclastiques le 06.04.2018 - photo webcam IGEPN

Reventador - secteurs modifiés entre le 12.04 et le 20.06.2018 -  Doc. IGEPN

Reventador - secteurs modifiés entre le 12.04 et le 20.06.2018 - Doc. IGEPN

Le Sangay (Santiago Moreno) a eu une éruption en 2018 entre le 8 août et le 7 décembre. Cette éruption était caractérisée par des explosions au cratère principal avec des panaches de cendres à moins de 3 km au dessus du niveau du cratère et des coulées de lave visqueuses du dôme de Ñuñurco au flanc de l'ESE. Associés aux coulées de lave qui ont progressé d’environ 2 km, de petits effondrements du front de coulées ont formé de petites avalanches chaudes.

Sangay – activité sismique et nombre d'explosions au cours de la dernière phase éruptive 16.11.2018 / 11.12.2018 – Doc IGEPN

 

Sangay – à gauche, émission typique de cendres le 18.09.2018 / IGEPN – à droite, image ESA avec extension des coulées de lave le 24.10.2018 – Doc.via Volcanodiscovery

Sangay – à gauche, émission typique de cendres le 18.09.2018 / IGEPN – à droite, image ESA avec extension des coulées de lave le 24.10.2018 – Doc.via Volcanodiscovery

Six autres volcans restent sous surveillance de l'observatoire : le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua.

 

Source : Ceniza Ecuador blog – Resumen volcanico del 2018

De haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa NaranjoDe haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa Naranjo
De haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa NaranjoDe haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa Naranjo
De haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa NaranjoDe haut en bas, et de gauche à droite :  le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa Naranjo

De haut en bas, et de gauche à droite : le Chiles-Cerro Negro, le Cayambe, le Cuicocha, le Guagua Pichincha, le Cotopaxi et le Tungurahua. - photos IGEPN & J.L.Espinosa Naranjo

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog