Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Anak Krakatau - image Planet Labs via Samir Madani Twitter 30.12.2018

Anak Krakatau - image Planet Labs via Samir Madani Twitter 30.12.2018

Les dernières photos de l'Anak Krakatau (qu'il faudrait peut-être renommer le 2° enfant ) fournies par Planet Labs montrent que presque la totalité de lîle, à l'exception d'une partie nord-ouest, est couverte de téphra récents ; un croissant de tuf est occupé de s'édifier en bordure de la baie creusée par l'éruption du 22 décembre 2018 et une large frange d'eau de mer est décolorée sous l'effet du dégazage sous-marin.

Evolution de l'Anak Krakatau au 28.12.2018 - Doc. GFZ Postdam via Daryono BMKG

Evolution de l'Anak Krakatau au 28.12.2018 - Doc. GFZ Postdam via Daryono BMKG

Une image Sentinel 2 révèle divers points chauds autour de la baie récemment formée.

L'activité de type surtseyen se maintient, et un VONA orange a été émis le 2 janvier au matin, suite à une éruption accompagnée de panache de cendres montant à 1.610 mètres, à 2h38 UTC / 9h38 locale, qui a duré 71 sec. La dissipation s'est effectuée vers le nord-est.

Anak Krakatau - image Sentinel-2 image bands 12,11,4  / 29.12.2018, agrandie au max pour révéler les pixels chauds à l'évent éruptif et au SSO.

Anak Krakatau - image Sentinel-2 image bands 12,11,4 / 29.12.2018, agrandie au max pour révéler les pixels chauds à l'évent éruptif et au SSO.

Un tableau synoptique de l'activité volcanique en Indonésie et de leur niveau actuel a été fourni par le PVMBG : sur les 127 volcans existants, 69 font l'objet d'une surveillance 24h/24 ; le Sinabung est en niveau d'activité maximum 4 / Awas ; quatre volcans, l'Agung, le Soputa, le Karangetang et l'Anak Krakatau sont en niveau 3 / Siaga ; quinze volcans restent en niveau 2 / waspada et 48 en niveau 1 / normal.

 

Sources : PVMBG, Planet Labs et Sentinel 2

Indonésie - statut des 69 volcans sous surveillance continue - Doc PVMBG 02.01.2019

Indonésie - statut des 69 volcans sous surveillance continue - Doc PVMBG 02.01.2019

Au Kamchatka, l'éruption en cours au Sheveluch se poursuit avec ce 2 janvier un panache de gaz et vapeur, contenant de faibles quantités de cendres, et atteignant 4.500 mètres asl avant de dériver vers le sud-est sur 85 km.

Selon Volkstat, les cendres des jours précédents ont recouvert un vaste territoire. L'ensemble du groupe Klyuchevskaya, le village de Klyuchi et même le village de Kozyrevsk sont couverts de cendres. La quantité maximale a été observée à 35 km de Klyuchi en direction du nord-ouest sur la route menant au site d’essai de Kura.

Les photos montrent une incandescence nocturne dues aux chutes de blocs.

 

Sources : KVERT & Volkstat

Sheveluch - 31.12.2018 -12h23 - photo Volkstat.ru

Sheveluch - 31.12.2018 -12h23 - photo Volkstat.ru

Sheveluch - incandescence au 31.12.2018 / 08h15 et récolte d'échantillons de cendres - photos Volkstat.ru" Sheveluch - incandescence au 31.12.2018 / 08h15 et récolte d'échantillons de cendres - photos Volkstat.ru"

Sheveluch - incandescence au 31.12.2018 / 08h15 et récolte d'échantillons de cendres - photos Volkstat.ru"

Au Pacaya / Guatemala, l'éruption strombolienne continue dans le cratère Mackenney, avec de petites explosions à 30 m. de hauteur, et une coulée de lave de 200 mètres de longueur sur le flanc ouest.

La sismicité est marquée par un trémor interne, généré par le dégazage, l'ascension du magma et les explosions.

 

Sources : Insivumeh, Mirova, et Rüdiger Escobar Wolf / MTU

Pacaya - image Sentinel 2 bands 12,11,5, SWIR-Visible  par  R.E.Wolf  MTU / 31.12.2018

Pacaya - image Sentinel 2 bands 12,11,5, SWIR-Visible par R.E.Wolf MTU / 31.12.2018

Le mois de décembre 2018 a été marqué au Piton de la Fournaise par une faible sismicité sous les cratères sommitaux, une absence de déformation significative, et des flux de CO2 dans le sol en champ lointain relativement constant sur des valeurs faibles. Ceci témoigne de l’absence de transferts magmatiques (ou du moins leur ralentissement) des zones profondes vers les zones plus superficielles. Quelques séismes ont été enregistrés, localisés pour la plupart au niveau de la mer sous le cratère Dolomieu.

Piton de la Fournaise - localisation et profondeur des principaux séismes de décembre 2018 - Doc OVPF / Twitter

Piton de la Fournaise - localisation et profondeur des principaux séismes de décembre 2018 - Doc OVPF / Twitter

A Mayotte, en décembre, le mois a été particulièrement actif avec notamment plusieurs séismes de Magnitude >4 ressentis. En parallèle, les données des stations GPS du réseau Teria installées sur l’île de Mayotte, qui sont distribuées par le RGP de l’Institut Géographique National (IGN), indiquent toujours depuis le mois de juillet un déplacement d’ensemble vers l’est (d’environ 11 cm depuis juillet) et une subsidence (affaissement) (d’environ 8 cm depuis juillet). Des calculs automatiques et journaliers ont été mis en place à l’OVPF (via le logiciel Gipsy) afin de suivre ces déformations, ainsi que la source à leur origine. Ainsi pour les 3 derniers mois, la source en « dépressurisation » à l’origine de ces déplacements pouvait être localisée à environ une trentaine de km à l’est de Mayotte et à environ 39 km de profondeur. Ceci suggère que des transferts de fluide dans la croûte se poursuivent toujours.

Source : OVPF

Mayotte essaim sismique, déplacements InSAR - Doc. Matarikipax Twitter

Mayotte essaim sismique, déplacements InSAR - Doc. Matarikipax Twitter

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog