Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le volcan Philippin Taal - photo Geologically.

Le volcan Philippin Taal - photo Geologically.

Le statut d'alerte du volcan Taal dans les Philippines a été relevé du niveau d'alerte 0 (normal) au niveau d'alerte 1 (anormal), justifié par des changements des paramètres de surveillance:

- Activité sismique volcanique: Au total, cinquante séismes volcaniques ont été enregistrés par le réseau de surveillance sismique du volcan Taal depuis le 22 mars 2019. Ce récent essaim sismique pourrait indiquer une fracturation des roches sous l'édifice, éventuellement associée à une activité hydrothermale. Auparavant, la fréquence des tremblements de terre volcaniques se situait en moyenne dans les niveaux de base (0 à 5 événements par jour) depuis 2016.

Au cours des dernières 24 heures, 10 séismes volcaniques ont été enregistrés.( rapport du 30,03,2019 / 8h)

Déformation du sol: les changements d'altitude cumulés de l'édifice volcanique basés sur des mesures de nivellement précises (PL) effectuées en mars 2019 indiquent qu'il s'est légèrement gonflé par rapport à novembre 2018 après une période de déflation généralisée depuis 2016. La légère inflation de l'édifice à partir de janvier 2019 a également enregistré par les systèmes de positionnement global (GPS) continus après une période de déflation générale depuis 2016.

Émissions de gaz: Les concentrations de dioxyde de carbone dissous dans le lac Taal Main Crater (MCL) basées sur des mesures en continu augmentent progressivement depuis février 2019, indiquant une légère augmentation de l'apport de CO2 dégazé par le volcan dans le système hydrothermal.

- Les mesures sur le terrain, effectuées le 28 mars dans le secteur est du lac de cratère principal montre une augmentation de température d'un degré (30,7°C -> 31,7°C) une baisse du niveau d'eau de 0,46 à 0,41 mètres, et une augmentation de l'acidité avec un pH passant de 2,95 à 2,67.

Taal - vue aérienne légendée par l'AVCAN

Taal - vue aérienne légendée par l'AVCAN

Compte tenu de ce qui précède, DOST-PHIVOLCS relève actuellement le statut d'alerte de Taal du niveau d'alerte 0 au niveau d'alerte 1. Il est rappelé au public que le cratère principal doit être strictement interdit car des explosions soudaines de vapeur peuvent se produire et de fortes concentrations de gaz volcaniques mortels peuvent être libérées. La partie nord du bord du cratère principal, à proximité du sentier Daang Kastila, peut également devenir dangereuse lorsque l'activité de fumerolles ou de dégazage le long des fissures existantes augmente soudainement. En outre, il est également rappelé au public que l’ensemble de l’île du volcan est une zone de danger permanent (PDZ) et qu’un établissement permanent sur l’île est fortement déconseillé.

Source : DOST-PHIVOLCS

 Popocatépetl 28.03.2019  - 📸 Andres Valle - Landscape & Nature

Popocatépetl 28.03.2019 - 📸 Andres Valle - Landscape & Nature

Les avertissements préventifs se multiplient au Popocatépetl après l'explosion du 28 mars à 6h51.

Ils visent les précautions à prendre en cas d'émissions de cendres ; une carte de zones possiblement touchées par des coumées de lave an cas d'éruption lavique a aussi été établie.

Sources : Cenapred, Seguridad, Edomex

Popocatépetl - mesures à prendre en cas de retombeés de cendres et dangers liées - Doc. Edomex & Puebla salud
Popocatépetl - mesures à prendre en cas de retombeés de cendres et dangers liées - Doc. Edomex & Puebla salud

Popocatépetl - mesures à prendre en cas de retombeés de cendres et dangers liées - Doc. Edomex & Puebla salud

Popocatépetl - 29.03.2019 - zones pouvant être touchées par d'éventuelles coulées de lave en cas d'éruption - Doc.Proteccion civile / Cenapred

Popocatépetl - 29.03.2019 - zones pouvant être touchées par d'éventuelles coulées de lave en cas d'éruption - Doc.Proteccion civile / Cenapred

L'activité du Fuego / Guatemala présente des périodes constantes d' augmentation de son comportement éruptif, avec 20 explosions horaires, et des panaches de cendres atteignant 5.000 mètres asl. avant de se déplacer sur 15 à 30 km.

Ces explosions génèrent des avalanches dans les barrancas Seca, Las Lajas et Honda, qui remobilisent des matériaux ; la nuit, elles sont incandescentes et visibles sur 350 mètres depuis le cratère.

Le respect des consignes est rappelé au vu de possibles nouvelles éruptions, accompagnées de coulées pyroclastiques.

Sources : Insivumeh & Conred

 Fuego - photo  du 29.03.2019 / Univ. Bristol & Southampton - Insivumeh - Cascade

Fuego - photo du 29.03.2019 / Univ. Bristol & Southampton - Insivumeh - Cascade

 Fuego - photo du cratère entre deux éruptions le 29.03.2019 / Univ. Bristol & Southampton - Insivumeh - Cascade

Fuego - photo du cratère entre deux éruptions le 29.03.2019 / Univ. Bristol & Southampton - Insivumeh - Cascade

Une belle image de l'île Isabella, la plus grande de l'archipel des Galapagos et de ses volcans a été mise en ligne ce 27,03 par l'ESA.

On peut y distinguer les volcans Wolf, Darwin, Alcedo, Santo Tomás et Cerro Azul.

Les images sont prises par le satellite miniaturisé Proba-V de l'ESA; La largeur de la bande de son appareil principal, qui couvre 2250 km du continent, capte la lumière dans les bandes d’onde bleue, rouge, proche infrarouge et infrarouge moyen par tranches de 300 m pixels, jusqu’à 100 m dans son champ de vision central. Il peut cartographier la couverture végétale, sa croissance, les incendies et la déforestation sur l'ensemble de la planète en 2 jours.

Ces images sont traitées par VITO Remote Sensing en Belgique avant d'être distribuées aux utilisateurs du monde entier.

D'autres photos des îles peuvent être vues en cliquant sur ce lien :

http://proba-v.vgt.vito.be/en/proba-v-gallery

Source : ESA

Isabella et ses volcans vu le 29.03.2019 par le satellite Proba-V / ESA

Isabella et ses volcans vu le 29.03.2019 par le satellite Proba-V / ESA

Localisation des volcans d'Isabella sur cette photo de la Nasa

Localisation des volcans d'Isabella sur cette photo de la Nasa

Dans l'archipel des Kouriles, l'Ebeko continue une activité explosive modérée depuis quelques mois, caractérisée par de petits panaches ce cendres montant entre 1,3 et 5 km.

La distribution des cendres sur la ville proche de Severo-Kurilsk est illustrée par une image du satelle Sentinel 2

 

Sources : KVERT & Copernicus.

 Ebeko - 27.03.2019 - les cendres sur la ville proche de Severo-Kurilsk  - image Sentinel 2AL2A / via Copernicus

Ebeko - 27.03.2019 - les cendres sur la ville proche de Severo-Kurilsk - image Sentinel 2AL2A / via Copernicus

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog