Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Pérou, l'activité du Sabancaya a augmenté par rapport à la semaine précédente, tout en restant qualifiée de modérée, avec une moyenne de 33 explosions par jour, accompagnée de panaches montant à 3.500 mètres max. et une dispersion vers le SO, le S et le NE dans un rayon de 40 km.

LE flux de dioxyde de soufre est mesuré le 22 mars à un maximum de 2.100 tonnes /jour, valeur considérée comme grande.

La sismicité est dominée par des séismes LP associés à la circulation de fluides ; les séismes hybrides, en liaison avecl'ascension du magma restent faibles.

Une légère inflation est constatée, ainsi que de faibles anomalies thermiques, entre 1 et 18 MW de VRP (Mirova)

 

Source : I G Peru – OVI - Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité du 18 au 24.03.2019 - Doc. I.G. Peru – OVI - Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité du 18 au 24.03.2019 - Doc. I.G. Peru – OVI - Ingemmet

Le niveau d'alerte pour Ambrym est au niveau 2 / troubles majeurs depuis le 14 février 2019. La zone de danger demeure à 1 km autour de Benbow, à 2 km autour de Marum et à 1 km des principales zones fissurées de la partie sud-est d’Ambrym.

La possibilité que l'activité du volcan Ambrym atteigne le niveau d'éruption mineure (niveau 3) et / ou baisse vers l'état d'agitation inférieur (niveau 1) est faible pour le moment.

L'éruption de décembre 2018 a été concentrée dans la caldeira du sommet et a affecté la zone de fracture orientale ou de rift avec juste une déformation du sol et un soulèvement, mais aucune éruption ne s'est produite dans cette zone.

Suite à l'activité sismique de décembre 2018, les couches ou zones faibles de ces zones dangereuses peuvent s'effondrer à tout moment. En raison de la présence de failles actives dans la zone sud-est d’Ambrym, il est conseillé aux communautés concernées de ne pas accéder à 1 km des fissures principales (Zone de danger). Il est possible (faible) que l'activité volcanique commence à partir de cette zone.

 

Source : Vanuatu geohazards observatory

Ambrym - zones de danger et d'exclusion - Doc. VGO
Ambrym - zones de danger et d'exclusion - Doc. VGO

Ambrym - zones de danger et d'exclusion - Doc. VGO

Bonne nouvelle à l'Anak Krakatau : d'après les résultats de l'observation et de l'analyse des données visuelles et instrumentales au 25 mars 2019, le niveau d'activité de G. Anak Krakatau a tendance à diminuer, même s'il fluctue légèrement. Le potentiel d'éruption existe toujours, mais avec une faible intensité par rapport à la période de décembre 2018 et la répartition du matériel d'éruption dangereux ne s'est étendue que dans un rayon de 2 km du cratère actif du mont Anak Krakatau.

En conséquence, le niveau d'activité est ramené à 2 / à partir du 25 mars 2019 à 12h00 WIB, assorti d'une zone interdite de 2 km de rayon, en raison de potentielles éruptions phréatiques ou stromboliennes.

 

Source : Magma Indonesia – Conférence de presse du 25,03,2019 / 13h08 WIB

Anak Krakatau - photo via Sutopo Purwo Nugroho / BNPB 25.03.2019

Anak Krakatau - photo via Sutopo Purwo Nugroho / BNPB 25.03.2019

Selon le PVMBG et le VAAC Darwin, les émissions de cendres se poursuivent au Bromo, avec un panache à 1.300 mètres au dessus du sommet.

La dérive du nuage de cendres se fait vers l'est et le nord-est ces 25 et 26 mars.

 

Sources : PVMBG & VAAC Darwin

Bromo - 25.03.2019 / 11h42 WIB - photo PVMBG Magma Indonesia

Bromo - 25.03.2019 / 11h42 WIB - photo PVMBG Magma Indonesia

Bromo - Volcanic Ash Advisory pour les 25 et 26.03.2019 - Doc. VAAC Darwin

Bromo - Volcanic Ash Advisory pour les 25 et 26.03.2019 - Doc. VAAC Darwin

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog