Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Un épisode éruptif a marqué l'Agung sur l'île de Bali ce 11 avril à 18h47 locale ; il s'est accompagné d'un panache de cendres, gris et épais, observé à environ 2.000 mètres au dessus du sommet, penché vers l'ouest. Le tracé sur le sismogramme, d'amplitude maximum de 25 mm, a duré 2 minutes 8 sec.

Le niveau d'activité est de 3 / siaga, assorti d'une zone interdite de 4 km de rayon. Le VONA est orange, mais l'aéroport est opérationnel.

 

Source : PVMBG

 Agung - 11.04.2019 / 19h09 - image Telkom

Agung - 11.04.2019 / 19h09 - image Telkom

Agung - sismogramme du 11.04.2019 - Doc.Magma Indonesia

Agung - sismogramme du 11.04.2019 - Doc.Magma Indonesia

Sur l'île voisine de Java, l'activité du Bromo continue : la colonne de cendres varie en hauteur, entre 50 et maximum 900 mètres au dessus du sommet, plus ou moins chargée .

Les retombées de cendres ne concernent que les environs du volcan.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada, assorti d'une zone interdite de 1 km de rayon. Le VONA est orange, et l'aéroport de Malang reste ouvert.

 

Sources : PVMBG & BNPB

Bromo - 10.04.2019 / 15h53 - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Bromo - 10.04.2019 / 15h53 - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Le 11 avril, le Fuego a généré entre 18 et 22 explosions faibles à modérées toutes les heures, avec des panaches de cendres atteignant 4.800 mètres asl, avant de se disperser vers l'est.

Durant la nuit, des pulsions incandescentes se sont élevées à 300 mètres au dessus du cratère, causant des avalanches faibles à modérées vers les barrancas.

Une coulée de lave s'étend sur 500 mètres, depuis le cratère en direction de la barranca Seca.

Fuego - coulée de lave en direction de la barranca Seca - image Sentinel-2  bands 12,11,4 du 10.04.2019 - un clic pour agrandir

Fuego - coulée de lave en direction de la barranca Seca - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 10.04.2019 - un clic pour agrandir

Une faible chute de cendres est renseignée sur Alotenango, Ciudad Vieja, et La Reunión ; selon la direction du vent, les cendres pourraient retomber sur Antigua Guatemala.

Le CONRED recommande d'éviter les barrancas où des lahars se produisent en raison des pluies. Ces lahars peuvent être chauds ou froids, dépendant des conditions des matériaux volcaniques remobilisés. Ils ont causé la fermeture de routes d'accès à La Trinidad, Don Pancho, El Rancho, Escuintla y Finca Palo Verde, Sangre de Cristo, et Chimaltenango. Des actions de nettoyage sont en cours.

 

Sources : Insivumeh et Conred

Fuego - exemple de lahar - image d'archives Conred

Fuego - exemple de lahar - image d'archives Conred

Au Costa Rica, une nouvelle éruption phréatique s'est produite ce 10 avril à 6h17 locale au Rincon de La Vieja, d'une durée de 2 minutes et accompagnée d'une colonne de vapeur et gaz montant à 1.000 mètres au dessus du cratère principal, et observée depuis le secteur nord du volcan et de Curubandé.

Au cours des dernières 24 heures, les sismographes ont enregistré un nombre considérable de séismes volcaniques de faible durée et d'amplitude basse ; un signal sismique est associé à l'épisode phréatique, et fait suite à celui de l'épisode phréatique du 9 avril à 20h34.

 

Source : Ovsicori

 Poas - 10.04.2019 / 16h04 - panache riche en vapeur suite aux pluies des 3 derniers jours - Ovsicori via Maria Martinez

Poas - 10.04.2019 / 16h04 - panache riche en vapeur suite aux pluies des 3 derniers jours - Ovsicori via Maria Martinez

Au Poas, l'activité sismique reste majeure, caractérisée par des séismes LP, en relation avec les mouvements de fluides internes.

Le panache de gaz, vapeur et aérosols fins s'élève à 500 mètres au dessus du plancher du cratère (à sec) ; sa richesse en vapeur d'eau est liée aux pluies des 3 derniers jours (communication de Maria Martinez)

La faible concentration dans l'air ambiant de dioxyde de soufre et de sulfure d'hydrogène indique une activité régie principalement par ébullition de l'eau du système hydrothermal, avec génération de fumerolles de basse température, aux environs de 300°C, sans beaucoup de dégazage magmatique.

 

Sources : Ovsicori et Maria Martinez

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog