Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Pour rester crédible, aucune publication n'a été faite hier 1° avril.

 

Samedi 30 mars, des experts du Centre national de prévention des catastrophes (CENAPRED) et de l'Institut de géophysique de l'Université nationale autonome du Mexique (UNAM), avec le soutien de la police fédérale (PF), ont effectué un vol de reconnaissance des conditions du cratère du Popocatépetl.

Lors du survol, il a été vérifié que, suite aux dernières explosions, le cratère interne avait augmenté de dimension, atteignant 350 m de diamètre et 250 à 300 m de profondeur. La présence d'un nouveau dôme de lave n'a pas pu être corroborée.

Popocatépetl - situation du cratère actif le 30.03.2019 - Cenapred / Unam / Policia fed.

Popocatépetl - situation du cratère actif le 30.03.2019 - Cenapred / Unam / Policia fed.

Au cours des dernières 24 heures, 28 exhalations ont été identifiées à l'aide des systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, accompagnées de vapeur d'eau et de gaz volcaniques

Pendant la nuit, aucune incandescence n'a été observée sur le cratère

Au cours de la matinée, une émission continue de vapeur d’eau et de gaz a été observée, avec une orientation est-nord-ouest.

Le sémaphore d'alerte est à amarillo phase 3 ; le gouvernement de l'état de Puebla tient à disposition 205 refuges temporaires pour héberger les habitants des communes voisines du volcan si nécessaire en cas d'éruption.

 

Source : Cenapred & Edomex

Rappel du Sémaphore Amarillo fase 3 par Edomex.

Rappel du Sémaphore Amarillo fase 3 par Edomex.

Karangetang et ses 2 cratères actifs - photo  Ovie via FB du 26.03.2019

Karangetang et ses 2 cratères actifs - photo Ovie via FB du 26.03.2019

L'activité du Karangetang a montré une petite augmentation depuis la dernière décade de mars, où l'on a pu observer deux panaches distincts de gaz et vapeur, montant bien droits... donc deux cratères actifs.

Les anomalies thermiques des derniers jours demeurent basses.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec depuis le 26 mars, des zones interdites de 2,5 km par rapport aux cratères nord et sud, et de la zone d'expansion sectorielle su cratère nord vers l'ouest. Le zone comprise entre Kali Batuare et Kali Saboang est étendu à 4 km.

 

Source : PVMBG

Karangetang - anomalies thermiques au 1°avril - Doc. Mirova

Karangetang - anomalies thermiques au 1°avril - Doc. Mirova

Le lac de lave du Nyiragongo est sujet à des débordements sporadiques : ces 30 et 31 mars, un débordement est signalé par Ross Pennell, confirmé par des images à la caméra thermique , indiquant que la lave recouvrerait le fond du cratère, de même que de l'activité au niveau du petit cône intracaldérique.

Les anomalies thermiques sont considérées par Mirova comme « très élevées » depuis fin mars , avec un VRP de 1919 MW le 30 mars, et de 1145 MW le 1° avril.

 

Sources : Ross Pennell, via Shérine France & Mirova.

Lac de lave du Nyiragongo - débordement du 31.03.2019 au matin - photo Ross Pennell, via Shérine France / https://www.instagram.com/ross.pennell

Lac de lave du Nyiragongo - débordement du 31.03.2019 au matin - photo Ross Pennell, via Shérine France / https://www.instagram.com/ross.pennell

Nyiragongo - anomalies thermiques au 31.03 et 01.04.2019 - Doc. Mirova
Nyiragongo - anomalies thermiques au 31.03 et 01.04.2019 - Doc. Mirova

Nyiragongo - anomalies thermiques au 31.03 et 01.04.2019 - Doc. Mirova

Au Piton de La Fournaise, la reprise de l’inflation de l’édifice, accompagnée de sismicité, suite à la fin de l’éruption du 18 février – 10 mars 2019, est le témoin d’une pressurisation du réservoir magmatique superficiel.

Cette pressurisation est liée à un transfert magmatique des zones profondes vers ce réservoir comme l’atteste les concentrations en CO2 dans le sol en champ lointain qui se maintiennent à des valeurs intermédiaires.

Une éruption en vue à moyen terme ?

Source : OVPF - IPGP -  Bulletin mensuel d'activité

 

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

 Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation en mars2019(les périodes éruptives sont représentées en rouge). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton del a Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise - Illustration de la déformation en mars2019(les périodes éruptives sont représentées en rouge). Sont ici représentées des lignes de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant l'édifice du Piton del a Fournaise, au sommet (en haut), à la base du cône terminal (au milieu) et en champ lointain (en bas). Une hausse est synonyme d'élongation et donc de gonflement du volcan ; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan (© OVPF-IPGP

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog