Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcans et climat
Les deux ouragans Florence et Hélène et la forte tempête tropicale Isaac - photo NOAA

Les deux ouragans Florence et Hélène et la forte tempête tropicale Isaac - photo NOAA

Outre les effets directs dans l'environnement, les cendres et les aérosols produits par les éruptions volcaniques ont une incidence sur le climat mondial par un effet de filtre solaire connu depuis longtemps.

Un effet collatéral des éruptions volcaniques tropicales moins connu sur des phénomènes météorologiques spécifiques, tels les ouragans, typhons ou cyclones – selon leur dénomination "géographique" – vient d'être étudié.

Distribution géographique des cyclones, typhons et ouragans - Doc. TV5 Monde

Distribution géographique des cyclones, typhons et ouragans - Doc. TV5 Monde

Des modifications atmosphériques et de la circulation des océans peuvent impacter l'activité des cyclones tropicaux : les éruptions peuvent exercer un effet de refroidissement hémisphérique asymétrique, soit dans la zone tropicale nord, soit dans la zone tropicale sud, qui va influencer la zone de convergence intertropicale ( ITCZ) .

Les anomalies de température de surface associées peuvent influer sur la genèse de potentiels cyclones et leur puissance ... et ce durant une période de plus de 4 ans après une éruption.

L'effet n'est pas tant dans une réduction générale globalisée de l'activité cyclonique, mais plutôt dans une redistribution suivant les mouvements de la zone de convergence intertropicale.

Une éruption au nord de l'équateur déplace l' ITCZ au sud, tandis qu'une éruption située au sud de l'équateur va déplacer l' ITCZ vers le nord... comme une modification des précipitations, des vents et des températures se produit dans les régions où naissent les tempêtes tropicales, génératrices de cyclones, le nombre et la fréquence de ces tempêtes va être aussi affecté.

 Carte de la trace des cyclones tropicaux entre 1985 et 2005. La couleur correspond à l'échelle de Saffir-Simpson selon la légende indiquée. - Doc. Robert A. Rohde for Global Warming Art / CC BY-SA 3.0

Carte de la trace des cyclones tropicaux entre 1985 et 2005. La couleur correspond à l'échelle de Saffir-Simpson selon la légende indiquée. - Doc. Robert A. Rohde for Global Warming Art / CC BY-SA 3.0

Cette étude est importante en météorologie et climatologie, mais va surtout permettre d'estimer le risque actuel de cyclones, typhons et ouragans, de mieux se préparer aux changements d'activité cyclonique consécutifs à des éruptions volcaniques majeures.


 

Source : Tropical cyclone activity affected by volcanically induced ITCZ shifts – by Francesco S. R. Pausata and Suzana J. Camargo

PNAS published ahead of print April 1, 2019 

https://doi.org/10.1073/pnas.1900777116

This open access article is distributed under Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives License 4.0 (CC BY-NC-ND).

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog