Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - cratère lors du vol de surveillance du 8 mai 2019 - photo Cenapred / Unam / Policia Federal

Popocatépetl - cratère lors du vol de surveillance du 8 mai 2019 - photo Cenapred / Unam / Policia Federal

Au cours des dernières 24 heures, le Cenapred a enregistré au Popocatépetl 33 exhalations , accompagnées d'émissions de vapeur d'eau et gaz, entrecoupées d'émissions légères du même type.

Aucune incandescence nocturne n'est signalée.

Des images du survol de reconnaissance effectué le 8 mai, conjointement entre le Cenapred, l'Unam et la police fédérale, ont été mises en ligne ; elles montrent l'absence de dôme (système ouvert) et les dimensions du cratère d'environ 350 mètres de diamètre et 250 mètres de profondeur.

L'alerte volcanique reste à Amarillo Fase 2.

 

Source : Cenapred

Popocatépetl - le sommet, lors du vol de surveillance du 8 mai 2019 - photo Cenapred / Unam / Policia Federal

Popocatépetl - le sommet, lors du vol de surveillance du 8 mai 2019 - photo Cenapred / Unam / Policia Federal

Le VAAC Darwin signale toujours un hot spot visible sur les images du satellite Himawari à l'Agung, corroborées par celles de Sentinel 2 du 13,05,2019.

Les cendres se sont dissipées vers l'est.

Source : VAAC Darwin, Mirova & Sentinel 2

Agung - les anomalies thermiques des derniers jours - Doc. Mirova au 14.05.2019

Agung - les anomalies thermiques des derniers jours - Doc. Mirova au 14.05.2019

Agung - hot spot dans le cratère - image Sentinel 2 bands 12,11,4 du 13 mai 2019 - un clic pour agrandir

Agung - hot spot dans le cratère - image Sentinel 2 bands 12,11,4 du 13 mai 2019 - un clic pour agrandir

Dans une interview au Jakarta Post, Armen Putra, l'officier en charge du poste de surveillance du Sinabung rapporte que les trois dernières éruptions de la semaine résultent de la croissance du dôme.

L'observatoire a détecté une très forte pression interne lorsque ke magma a commencé sa progression vers la surface ... c'est d'après lui, une indication de possibilité de plus grande éruption. Un rappel est fait de ne pas pénétrer dans la zone de danger.

 

Source : Jakarta Post

Sinabung - 07.05.2019 / 8h43 - photo Sadrah Peranginangin

Sinabung - 07.05.2019 / 8h43 - photo Sadrah Peranginangin

Le ministère du Tourisme Equatorien a recommandé ce dimanche 12 mai 2019 de ne pas s'approcher du volcan Sangay après que l' Institut de géophysique eut prévenu de l'apparition d'une nouvelle poussée d'activité éruptive du colosse. Le vendredi 10 mai 2019, l' IGEPN a mis en garde contre une nouvelle poussée éruptive du volcan Sangay et avait déjà recommandé aux touristes d' éviter les montées jusqu'à 5 230 mètres d'altitude.

Cette hausse d'activité a été signalée par le images du satellite GOES 16, les alertes thermiques du système FIRMS de la Nasa et les signaux acoustiques pouvant correspondre à des épisodes explosifs.

Sangay - photo archives Patricio Ramon 2017 / IGEPN

Sangay - photo archives Patricio Ramon 2017 / IGEPN

Un épisode similaire s'est produit le 26 mars, lorsque l'Institut de géophysique a mis en garde contre une activité explosive mineure qui ne s'est pas développée. La dernière phase éruptive du colosse a duré 4 mois, entre le 8 août et le 7 décembre de l’année dernière, et a été caractérisée par l’émission de colonnes de cendres jusqu’à 2,5 km au-dessus du niveau du cratère et de petites chutes dans la ville portuaire de Guayaquil (sud-ouest) le 18 septembre. De plus, on avait observé des coulées de lave et des écoulements pyroclastiques.

 

Source : Diario EL COMERCIO - 

https://www.elcomercio.com/actualidad/turismo-volcan-sangay-pulso-eruptivo.htm

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog