Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna 04.05.2019 -  mesures à la caméra thermique à l'altitude 2.85 mètres au niveau du site d'émission de la coulée de lave active - photo EM. De Boni / INGV

Etna 04.05.2019 - mesures à la caméra thermique à l'altitude 2.85 mètres au niveau du site d'émission de la coulée de lave active - photo EM. De Boni / INGV

A l'Etna, l'analyse des images des webcams et les visites de terrain, du 3 juin en soirée et du 4 en matinée, ont permis d'observer la poursuite de l'activité sur la fissure éruptive à l'altitude 2.850 mètres.

L'activité explosive a diminué, et le spattering atteint une dizaine de mètres de hauteur. Les fronts de lave actifs sont situés entre 2.500 et 2.300 mètres environ.

L'amplitude du trémor semble s'être stabilisée après une baisse le 30 mai au matin, et une petite remontée le 4 juin.

L'INGV a utilisé un drone pour obtenir des images du site éruptif, qui seront utilisées pour la cartographie des nouvelles coulées, et des mesures ont été effectuées à la caméra thermique à la sortie éruptive.

 

Source : INGV – Communicato di attivita vulcanica del 04,06,2019 14h16 UTC

 

Etna 04.05.2019 – utilisation d'un drone pour la cartographie des coulées dans la Valle del Bove - photo EM. De Boni / INGV

Etna 04.05.2019 – utilisation d'un drone pour la cartographie des coulées dans la Valle del Bove - photo EM. De Boni / INGV

Etna  - amplitude du trémor au 05.06.2019 / 02h10 - Doc. INGV Catania

Etna - amplitude du trémor au 05.06.2019 / 02h10 - Doc. INGV Catania

L'activité du Sabancaya au Pérou se maintient cette semaine à des niveaux modérés.

Entre le 27 mai et le 2 juin 2019, 949 séismes d'origine volcanique ont été dénombrés, avec un pourcentage majeur d'événements liés aux mouvements de fluides magmatiques.

Une moyenne de 17 explosions journalières d'intensité basse à moyenne est enregistrée, accompagnées de panaches de cendres atteignant 3.500 mètres au dessus du sommet, et se dispersant sur un vaste secteur Est.

Douze anomalies thermiques , comprises entre 6 et 35 MW, ont été repérées par satellite, et la déformation ne présente pas d'anomalies significatives.

Le niveau d'alerte reste à Naranja , assorti d'une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

Sources : IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité entre le 27.05 et le 02.06.2019 - Doc. IG Peru / OVI / Ingemmet

Sabancaya - récapitulatif de l'activité entre le 27.05 et le 02.06.2019 - Doc. IG Peru / OVI / Ingemmet

Depuis début mars, les stations GPS et les inclinomètres situés au sommet de Kīlauea ont enregistré une déformation correspondant à une lente accumulation de magma dans la partie peu profonde du système magma du sommet de Kīlauea (1 à 2 km sous le niveau du sol). Cependant, les mesures de gaz n'ont pas encore indiqué de diminution significative des volumes de masse fondue. L'HVO continue de surveiller attentivement la production de gaz au sommet de Kīlauea et dans la zone de rift est afin de détecter des changements importants.

 

Plus à l'est, les stations GPS et les inclinomètres continuent d'afficher des mouvements compatibles avec le remplissage du réservoir magmatique profond de la zone de la Rift Est dans la vaste région située entre Puʻu ʻŌʻō et la route 130. Cette tendance a été observée depuis la fin de l'éruption de 2018. indique sur les inclinomètres que cette motion a ralenti au cours des deux dernières semaines. Bien que l'importance de cette tendance ne soit pas claire, les données de surveillance ne suggèrent aucun changement imminent du risque volcanique dans cette zone.

Kilauea - Le 3 juin, un géologue de terrain du HVO s'est rendu sur le site de la fissure 8 webcam située dans la zone de la Rift Est inférieur du volcan Kīlauea, afin de changer les piles de la webcam et d’observer visuellement le cône et l’intérieur de la fissure 8. Aucune vapeur ou émanations n'étaient visibles et seule une légère odeur de soufre a été détectée momentanément. - Image USGS par C. Parcheta.

Kilauea - Le 3 juin, un géologue de terrain du HVO s'est rendu sur le site de la fissure 8 webcam située dans la zone de la Rift Est inférieur du volcan Kīlauea, afin de changer les piles de la webcam et d’observer visuellement le cône et l’intérieur de la fissure 8. Aucune vapeur ou émanations n'étaient visibles et seule une légère odeur de soufre a été détectée momentanément. - Image USGS par C. Parcheta.

Des dangers subsistent dans la zone d'éruption de la zone de la Rift Est inférieur et au sommet de Kīlauea. Les résidents et les visiteurs proches des fissures, des coulées de lave et de l'effondrement du sommet en 2018 devraient tenir compte des avertissements du comté de Hawaii relatifs à la défense civile et à la défense civile. La défense civile du comté d'Hawaï a fait savoir que les coulées de lave et les caractéristiques créées par l'éruption de 2018 sont principalement sur des propriétés privées et que les personnes sont invitées à faire preuve de respect et à ne pas entrer ou se garer sur des propriétés privées.

 

L’Observatoire hawaïen des volcans continue de surveiller de près la sismicité, les déformations et les émissions de gaz pour détecter tout signe d’activité accrue à Kīlauea. Le HVO assure la surveillance visuelle du volcan avec des caméras Web et des visites occasionnelles sur le terrain. Le HVO continuera à publier une mise à jour hebdomadaire (tous les mardis) jusqu'à nouvel ordre et émettra des messages supplémentaires en fonction des changements d'activité.

 

Le niveau d'alerte volcanique est pour le moment normale (pas d'éruption) et le code aviation vert

Source : HVO

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog