Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Arménie -  l'Aragats, plus haut volcan et sommet du pays -  quelques sommets de ce grand stratovolcan sur la gauche - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - l'Aragats, plus haut volcan et sommet du pays - quelques sommets de ce grand stratovolcan sur la gauche - photo © Bernard Duyck 2019

L'Aragats(ou Arakatz), sommet de l'Arménie avec ses 4.095 mètres, est un grand sratovolcan andésitique à dacitique, aux flancs entaillés de vallées glaciaires, daté du Pliocène au Pléistocène.

Des cônes satellites et des fissures sont situés sur tous les côtés du volcan et ont été à l'origine de larges coulées de lave qui ont descendu ses flancs inférieurs. Une datation au potassium-argon indique des âges allant du pléistocène moyen (650.000 à 16.000 ans) à tardif (126.000 à 12.000 ans). Les flux les plus récents sur le flanc inférieur n'ont pas été datés avec précision, mais sont limités entre la fin du Pléistocène et 3000 avant notre ère (Kharakanian et al., 2003).

Une ligne de cratères et de cônes pyroclastiques de 13 km de long, à tendance OSO-ENE, coupe le bord du cratère nord et est la source de jeunes coulées de lave et de lahars; ces derniers étaient considérés comme caractéristiques des éruptions du sommet de l’Holocène. ( in GVP)

Arménie - montée vers l'Aragats - Monastère de Tegher en pierres volcaniques noires - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - montée vers l'Aragats - Monastère de Tegher en pierres volcaniques noires - photo © Bernard Duyck 2019

La montée au lac de moraine Kari lidj, à 3.207 mètres, au pied des quatre sommets de l'Aragats, se fait par étapes depuis Erevan.

La route traverse une partie recouverte de chêne-lièges qui témoigne du couvert forestier ancien du volcan. On arrive ensuite à l'étage des pâturages, parsemés d'éboulis volcaniques.

Arménie montée à l'Aragats - on passe d'une flore de plateau à la flore de montagne - un clic pour agrandir -  photos © Bernard Duyck 2019Arménie montée à l'Aragats - on passe d'une flore de plateau à la flore de montagne - un clic pour agrandir -  photos © Bernard Duyck 2019
Arménie montée à l'Aragats - on passe d'une flore de plateau à la flore de montagne - un clic pour agrandir -  photos © Bernard Duyck 2019

Arménie montée à l'Aragats - on passe d'une flore de plateau à la flore de montagne - un clic pour agrandir - photos © Bernard Duyck 2019

A 2.300 mètres d'altitude, la sombre silhouette du fort médiéval d'Amberd domine la plaine, avec en contrebas l'église Katoghiké.

La forteresse d'Amberd (" le fort des nuages ") date pour l'essentiel du 9° siècle, sous la dynastie des Pahlavouni. Réputée imprenable, elle tombera au 13° siècle sous les coups des Mongols.

De gros blocs de basalte forment l'escalier aux ruines du château qui se développe sur deux étages.

Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen - photo © Bernard Duyck 2019

En contrebas, et dominant comme la forteresse le confluent des rivières Amberd et Arkachen, l'église de Vahramashen a été construite de 1213 à 1221 en pierres volcaniques noires.

 

Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen dominent la vallée - un clic pour agrandir - photos © Bernard Duyck 2019Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen dominent la vallée - un clic pour agrandir - photos © Bernard Duyck 2019
Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen dominent la vallée - un clic pour agrandir - photos © Bernard Duyck 2019

Arménie - La forteresse d'Amberd et l'église de Vahramashen dominent la vallée - un clic pour agrandir - photos © Bernard Duyck 2019

La route s'élève ensuite par des lacets, dans un environnement où la neige se fait de plus en plus présente.

Degagée seulement sur la largeur d'une voiture, nous passons bientôt entre deux murs de neige pour soudain se trouver bloqués, à proximité de la destination !

Arménie - montée à l'Aragats - photos © Bernard Duyck 2019
Arménie - montée à l'Aragats - photos © Bernard Duyck 2019

Arménie - montée à l'Aragats - photos © Bernard Duyck 2019

Arménie - Montée vers l'Aragats entre des murs de neige - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - Montée vers l'Aragats entre des murs de neige - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - Montée vers l'Aragats ... arrêt brutal de notre progression - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - Montée vers l'Aragats ... arrêt brutal de notre progression - photo © Bernard Duyck 2019

Si tu ne peux gravir la montagne, tourne autour ... c'est ce que nous ferons le lendemain.

 

Sources :

- Global volcanism Progran – Aragats

- Quaternary geochronology of the aragats volcanic center, Armenia – Evidence from K-Ar dating  -  I.V.Chernyshev & al.

- Guides sur l'Arménie.

 

Arménie - les neiges de l'Aragats - photo © Bernard Duyck 2019

Arménie - les neiges de l'Aragats - photo © Bernard Duyck 2019

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog